Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Le maire du Lavandou doit-il démissionner ?

Publié par Patrick Richard sur 19 Mai 2013, 23:13pm

Catégories : #Démocratie

Malgré sa mauvaise gestion taclée par la Cour des Comptes et son absence affligeante de stratégie, personne n’a jamais demandé sa démission. Si l’on est républicain il suffit d’attendre que le fruit tombe tout seul à l’occasion de l’échéance démocratique de 2014. Ce sera celle du désaveu d’un pilotage aveugle dans l’idéologie d’un seul individu avide du pouvoir. Un catalogue de déni démocratique (faux débats, manipulations, décisions arbitraires, validations à postériori, muselage de l’opposition…) a su habilement manœuvrer l’opinion pendant 18 ans, sans sortir le Lavandou du statut de petite station balnéaire varoise où il ne s’y passe rien pendant 7 mois de l’année. Insensibles à Var Matin, aux flonflons, sardinades, feux d’artifices, plaquettes luxueuses… les touristes n’auront retenu que les prix exagérés, la malbouffe, la kermesse, le stationnement pléthorique, l’accueil à minima... inversement proportionnels aux louanges de l’office de tourisme sur ce "petit paradis". democratie.jpgPendant que le contribuable finance les couteuses installations, l’excès de municipaux, les nuisances d’une surpopulation estivale, les emprunts et le train de vie d’une  mairie en dérive... la justification municipale est toujours : plus de touristes, d’équipement, de fêtes, et de dépenses… L’image du maire est progressivement passée de sauveur en 1995 à fossoyeur en 2013, encouragée par l’atonie de son opposition interdite d’expression. Monsieur "girouette" n’a malheureusement pas su donner un nouveau souffle au Lavandou et s’est contenté d’exploiter jusqu’à la corde ses 12 km de littoral dans un rôle de séducteur obsédé par l’apparence sans voir les rides du temps. Ce que n’a pas compris ce courtisan du passé, donneur de leçons, qui cultive à longueur d’année le sénior, est l’évolution du monde. Il n’a pris que trop tardivement le virage d’internet, de l’intercommunalité et flatté les certitudes gauloises de son vieil électorat.  Son narcissique style « on craint degun » est devenu le fléau de l’image institutionnelle qu’il propage. Les administrés ont trop facilement fermés les yeux sur ses mauvaises décisions municipales imposées dans le même mépris bourgeois infligé aux pescadous par les borméens d’antan. Un changement de cap du Lavandou est majoritairement attendu, mais la succession laisse pressentir une mauvaise situation financière que révélera un audit. L’absence de concertation avec nos voisins et de respiration démocratique pèseront un temps sur l’indispensable reconstruction relationnelle. La démission du maire n’est pas utile avant l’heure, mais pousser le sortant vers un quatrième mandat, ferait perdre encore 6 ans au Lavandou qui décrocherait définitivement de la compétition économique. Avis partagé par les banquiers, les promoteurs et quelques enrichis de ces trois mandats sucessifs. L’actuel locataire n’est plus une garantie de leurs petites affaires. Ils préfèrent investir sur une nouvelle équipe plus ambitieuse pour le Lavandou.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
1

Aujourd'hui soupe froide des centenaires déjà au cimetière s'is avaient réservé leur place au siècle
dernier !
Répondre
L

Pistou partout ou pistou party ? Je n'irai pas faire de la lèche ! Jo
Répondre
B

Il peut démissioner cela ne changera pas grand chose à la gestion communale tellement il est mauvais.
Répondre
M

Tout va bien. je suis aux commandes. Je sais tout, je vois tout, j'invente le reste... Notre maire est atteint de cécité. il ne voit que ses interets et ceux de ses "amis".
Trop de lavandourains sont aveugles. GG   
Répondre
C

Le saviez vous? ENCORE 57 BOUTIQUES QUI ONT FERME AU LAVANDOU; OK la crise, la conjonture ETC.... Mais surtout une mauvaise gestion de cette ville fantôme. DEHORS..............
Répondre
@

A virer a grand coup de pompe dans le c.. ! monsieur je saistout ou monsieur c'est pasdemafaute ? DEHORS IL S EST ENGRAISSE SUR NOTRE DOS DEPUIS TROP LONGTEMPS .
Répondre
G

DEMAIN NOTRE CENTENAIRE PARADE DANS UN VILLAGE DESERT.TRISTE ENTERREMENT DE SECONDE CLASSE. QUEL GASPILLAGE D'ARGENT SOUS LE NEZ DES PAUVRES CONTRIBUABLES.
Répondre
L

en 1995 tout avait bien commencé il pousse Faedda dehors avec un discours facile: mauvaise gestion et copinage + le naufrage du golf de cavalière. En 2013 çà recommence: mauvaise gestion et
copinage + crise d'autorité ce que ne faisait pas Faedda. Différence de style dans une conjoncture où la place du solitaire est intenable. Dix huit ans de règne ce n'est pas trop mal mais le
bilan est très mitigé.
Répondre
C

Bernardi  se débrouille bien. Il respecte ses engagements. Il a mis de l'ordre dans le fonctionnement et les comptes. S'il part je ne vois pas bien l'avenir du village...
Répondre
K

certes il n'est pas top mais ki le remplacerait ?
Répondre
J

Démissioner NON ne pas se représenter OUI les gens ici sont fatigués de son faciès
Répondre
N

ON L'A TROP VU !!! MAINTENANT PASSONS A UN VRAI PROJET !!!
Répondre
D

Vous écrivez "toujours plus de touristes" j'aimerai bien savoir où ils sont passés? Notre village centenaire est complétement mort de vieillesse.
Répondre
V

N'a jamais eu le courage de reconnaitre ses erreurs. Son départ se fera par les urnes !
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents