Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Le maire du Lavandou peu motivé à se succéder ?

Publié par France GALLOIS sur 28 Décembre 2013, 09:15am

Catégories : #Municipales 2014

A l’évidence, sa candidature tarde à venir faute de motivation. Normal ! le bilan à présenter aux lavandourains en ferait fuir quelques-uns des isoloirs. Au bout de 19 ans d’autocratie qu’apporterait au Lavandou sa monotone candidature aux trois précédentes ? Le sortant a usé toutes les ficelles du mensonge, vidé les caisses, vendu les bijoux, rejoint l’intercommunalité par la force du Préfet, réalisé au forceps un PLU contesté, irrité la Cour des Comptes, coulé du béton de complaisance....autruche-copie-1.jpgBref, en 19 ans, il n’ a donné au Lavandou qu’un coup de cosmétique au centre-ville, mais aussi un grand coup d’accélérateur dans la fiscalité et les emprunts. De plus, son affichage avec le PS en agace plus d’un dans le village. Quant à la baisse du prix de l’eau, après tant d’années passées la tête sous le robinet, c’est plutôt comique ! Maladroitement, l’enchanteur a transformé le Lavandou en forteresse gauloise, repliée du vrai monde, avec l’aide des atones figurants municipaux. De tout cela Thierry Saussez en a fait un accablant constat. Et si la candidature de ce dernier redevenait indispensable à l’intérêt communal, le postulant à un quatrième mandat pourrait bien sortir du jeu local pour de bon ! En cas de duel, l’investiture anticipée de l’UMP ne lui servirait pas de bouclier face au mécontentement renfrogné des électeurs de droite. Ils ne leur faut pas quatre mandats pour comprendre l’incompétence du sortant à porter un projet novateur pour sa commune qu’il n’a pu mener depuis 1995. Un quatrième mandat, c’est jouer avec la récession brutale du Lavandou qui ne survit que quelques mois par an grâce au tourisme. Notre cicérone du siècle dernier n’a pas vu venir la concurrence reléguant notre station balnéaire à une offre banale, alors que les riches s’envolent en "low-cost" et s’amusent en "all inclusive" ailleurs. Doit-on toujours faire semblant de ressembler à ce que nous ne sommes plus ? Notre tourisme est totalement à reconstruire afin de prendre à contrepied ce que toute la côte varoise propose. Or, la mauvaise conjoncture et l’impréparation rattrapent le Lavandou déjà fortement impacté dans cette compétition. Le bateau est trop chargé en personnel, en impôts, en dettes, en structures et surtout en panne d’idées. Dans ces conditions "tirez les premiers messieurs les opposants, montrez vos programmes…". Le sortant en mal de projets voudrait bien s’en emparer ou les critiquer comme à son habitude. Hélas pour lui, le vote Regain semble bien lointain dans le cœur des lavandourains. Pris à son propre jeu, il n'a d'autre issue qu'une candidature à reculons ! Mon frère Gil ne vois-tu rien venir ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

Le bilan de Bernardi ! Selon lui, lors de sa présentation des voeux : Tout va bien, 
madame la marquise ! Il a pris des accents de sincérité et de modestie qu'on ne lui connaissait pas... Méfiance ! Chat échaudé craint l'eau froide... Entre cet illusionniste patenté, et le
prestidigitateur parisien, qui se fait disparaitre pour croit il mieux revenir, je prefere l'honneteté du challenger Jean Laurent Felizia qui commence à séduire les lavandourains. Fredo
  
Répondre
J

le pôvre de lui je ne voudrais pas être à sa place le 6 janvier
Répondre
J

Bernardi ça suffit ! Le Lavandou mérite mieux que
lui !
Répondre
K

Bof ! arrêtons de tourner autour du pot. T.Saussez doit y aller dans l’intérêt général. Lui seul
réussira à sortir le lavandou de la morosité. L’autre « cobra » a montré depuis trop longtemps ses limites ne lui laissons aucune chance de nous emmener vers le chaos. L'analyse de
Cassandre résume bien la situation de roitelet du maire avec un clientélisme accumulé.Un électrochoc est indispensable !
Répondre
C

Ne vous y trompez pas....Je me demande si vous ne seriez pas suffisants sur votre capacité à gagner la mairie...Si le maire Gil n'entre pas dans la campagne c'est parcequ'il n'en retirerai aucun
intérêt.


Sachez qu'il est convaincu de pulvériser tout représentant (je reprends ses propres mots utilisés au cours d'un déjeuner d'octobre à la SIESTA deux jours avant le retrait de la candidature de
Thierry SAUSSEZ. 


Sachez pour les novices qu'un sortant a automatiquement 10% acquis grace à sa notoriété...Ajoutez à cela la grosse campagne auprès de ses élécteurs de 70 ans et plus (déjeuner spectacle au cosec
pour 800 personnes avec menu sublime et gargantuesque, spectacle cabaret parisien & girls du crazy horse ...l'impact politique sur les presque 250 employés municippaux...si vous comptez
l'influence directe de chaque personne séduite sur 4 autres électeurs vous comprendrez aisément qu'il est en position de force ultime.....


A ne jamais avoir été réellement attaqué sur ses décisions illégales (ouverture des plages en hiver causant la faillite de plus de 30 restaurants en 3 ans, interventions directes dans les
associations qui comptent telles que l'UIL dont on retrouvera certainnement la présidente sur sa liste,le Lions club etc... taxe foncière sur les amodiations portuaires qui ont anéanti le
dynamisme commercial  du port en créant un précédent historique en france de propriété maritime...création d'un héliport privé sur un terrain municipal, attribution arbitraire à des fins
commerciales de locaux municipaux à des niveaux de loyers indécemmement bas,  glacier & bar sans consultationpréalable  des commerçants riverains...reconduction des concessions de
plage à des personnes interdites parcequ'elles ne sont ni en règle au niveau fiscal (redressement URSSAF pour 3 d'entre eux) ni au niveau réglementaire (PV de grande voirie interdisant la tenue
d'une DSP) ni même au niveau de la réglementation municipale sur le COS donc aucune faculté à déposer une demande régulière de permis de construire..Or comme il contrôle les instruments de
contrôle (police municipale) .....Les subventions indues à l'EPIC du tourisme.....IL semblerait donc que le volet tourisme soit la clé du succès......en bref il ne risque rien...


Sa campagne sera celle du cobra.....Faire le beau,hypnotiser sa proie, feindre la fuite puis n' attaquer qu'une seule fois pour une morsure mortelle.....En face il faut une mangouste...celle qui
harcèle et qui ne mord que là où cela fait mal, doublé d'un séducteur sur les électeurs influents.... tout programme visant à une quelconque austérité ou réduction de dette est voué à
l'échec.....Il serait peut-être intéressant de contacter les 2 ou 3 adjoints de Gil qui s'étaient opposé l'année dernière à l'ouverture des plages, les intégrer à une liste d'opposant en les
débriefant sur certaines des irrégularités commises par Gil au cours du dernier mandat...


Mais je dis cela.... je ne dis rien....je ne suis pas du métier, je ne suis pas spin doctor....
Répondre
N


SE DEBARASSER DE L’IMPOSTEUR EN 2014 EST MON VŒU LE PLUS ARDENT. REVEILLONS NOS CONSCIENCES !!!
Répondre
R

il attend l'accord de bonbonne et les sondages de RG
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents