Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Les Lavandourains prolongent la léthargie municipale

Publié par France GALLOIS sur 26 Mars 2014, 09:04am

Catégories : #Démocratie

Le score brut de la droite au Lavandou progresse légèrement ,puisque les 20,5 % de Thierry Saussez ne sont qu’une croupière dans les 75 % de Bernardi  de 2008. Sans ce candidat (divers droite) le score fut le même, malgré les "affaires" et les casseroles du sortant. La chance de Gil Bernardi a été d’échapper au FN qu’il a su attirer à sa cause par antériorité sans doute ou attitude radicale peut être. La structure électorale composée majoritairement de retraités et de « fin de vie » explique un vote de logique. « Pour ce qui me reste à vivre j’aspire à la tranquillité et à l’expérience d’un élu qui ne fera pas la révolution » est un verbatim remonté des enquêtes sur le terrain. Aspiration précisément exploitée par le nouvel élu, dont l’annexe municipale est davantage du côté du Fougaou que de la permanence de l’UMP. Il faut dans notre pays des lieux en dehors du temps, loin des turbulences des métropoles. C’est pourquoi les touristes viennent se ressourcer, dans la cité des dauphins et des baleines, entre feux d’artifices, folklore et sardinades. L’inconvénient est de ressembler à la Costa Brava trois mois de l’année et à la Sibérie le reste du temps suspendu aux pétarades des quads et fêtes votives. Entre le tumulte estival et l’hivernage, reste à ouvrir des écoles en langue provençale et ateliers de poteries pour faire tourner l’économie locale. Avant, le bon docteur, l’instituteur, le curé ou le notaire guidaient les fidèles. Aujourd’hui, c’est davantage les syndics et les majordomes, costumés en parti politique, qui gèrent la maison. Pas toujours intègres. Tous les six ans, de vagues promesses suffisent à l’oral, puisque personne ne veut lire, ni compter, dans les communes. Faire réfléchir les administrés sur leur avenir ou celui de leur prochain est temps perdu. A quoi bon se casser la tête pour mon voisin qui vit mieux que moi et ne fait rien pour moi ? Ainsi, la France est au bout d’un système de gestion publique et la montée d’une certaine Marine dénote la prise de conscience d’un nouvel électorat qui produira subrepticement un virage dans le temps. A part quelques échéances électorales sans désir, dont le vote blanc n'est pas reconnu, que reste-t-il aux citoyens ?... l'abstention !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O

Les propos sont durs, à la limite du respect sur les "fins de vie", mais réalistes... Une vaste opération "tetes et mains propres" est a esperer en France. Notre système politique est malsain. Un
organisme de controle avec des moyens structurels, juridiques, financiers, et poursuites judiciaires doit etre mis en place au plus vite avant que tout ça n'implose.
On va dans le mur. Il nous manque un vrai chef d'Etat, pas les comiques que nous subissons depuis une quarantaine d'année...
Répondre
B

GIL BERNARDI VA-T-IL ENFIN DEVENIR LE MAIRE DE TOUS LES LAVANDOURAINS SOUS LA VIGILANCE DE L'OPPOSITION ? RASSUREZ-VOUS SON CERVEAU TRAVAILLE DEJA A LA DIVISION DES SIX CONSEILLERS D'OPPOSITION
BIEN PLUS INTERSSANTS QUE SES PROMESSES IMPOSSIBLES A TENIR !
Répondre
D

Gil Bernardi la purge encore six ans ! Je souhaite vraiment que l'opposition s'organise contre l'occupation rampante du clan Regain-Bernardi dans tous les rouages communaux incapable de
comprendre une démocratie partagée. La chasse aux sorcières est ouverte contre les résistants et Le Lavandou court à sa dégradation bancaire. Le joli programme électoral ne sera pas tenu par le
menteur de service. Chassez le naturel...
Répondre
I


"quand le sage montre la lune les imbéciles ne regardent que le doigt"
Répondre
@

Peut pas. La Redoute est en faillitte et la Camif ne propose pas de fripes à sa taille 
Répondre
N

GRANDEUR ET DECADENCE... LE NOUVEAU VIEUX MAIRE PEUT-IL CHANGER SON DEGUISEMENT DE NOTAIRE A FAIRE PLEURER LES JEUNES ?... CA FERAIT PLUS MODERNE SUR LES PHOTOS OFFICIELLES.
Répondre
R

J' adhère totalement à cet article,entre 1994 Bernadien allergiques au changement et presque autant qui ne se sont pas déplacés pour voter. Avec + de 43% de vieux dont les 3/4 ont peurs de perdre
leurs misérables acquis. Je dis continuez et les mentalités finiront par changer. 
Répondre
B

Qu'il était beau, l'Empire romain face aux barbares, avec ses légionnaires veillant aux
remparts.
Pourtant, les trois siècles qui s'écoulèrent entre la grande époque de Marc Aurèle et l'écrasement
de Rome par les barbares ont souvent été nommés l'époque du déclin et de la chute de Rome. Toutefois, les Romains qui vivaient à cette époque ne savaient pas qu'ils assistaient à l'écroulement de
l'Empire. La marche du gouvernement suivait son cours habituel : des tyranneaux jouaient aux empereurs, des personnages fortunés revêtaient la toge sénatoriale, des soldats romains continuaient
de partir en guerre contre les barbares, même si maintenant ils le faisaient davantage pour l'amour de l'argent que pour la gloire de Rome. 
C'est seulement à travers le recul du temps que la chute de Rome devint apparente.


ROME ou PARIS ou LE LAVANDOU  quelle différence ?
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents