Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


De l’ambition personnelle au destin d’une commune

Publié par Paulette Touitou sur 6 Novembre 2014, 00:10am

Catégories : #Le bêtisier du maire

En 100 ans le Lavandou n'a jamais connu une telle régression économique. Commerces fermés, hôtels à la vente, tourisme en berne, fiscalité en hausse, surstock immobilier, encéphalogramme plat… La consanguinité électorale fait des ravages depuis 1995 où chaque scrutin reconduit à la mairie les mêmes incompétences sans se soucier de l’endettement, du futur de la commune, de nos jeunes, du mieux-vivre ensemble. Par copinage, habitude, flatterie, intérêt personnel et vagues promesses jamais tenues. La dernière campagne municipale a montré les limites de la manipulation, surfant sur la distribution de logements sociaux, de primes aux sinistrés, de foie gras aux aines, de découpage foncier, d’utilisation abusive des services municipaux et de tracts persifleurs. Banal clientélisme qui masque une commune en souffrance dont la comptabilité publique est taillée à la mesure d’un électeur réfractaire au changement. Pour surmonter cette impasse le Lavandou a besoin de croissance, d’entreprises en santé, d’initiatives privées, de bonnes relations de voisinage, d'un vrai projet partagé. Discours inacceptable pour une mairie dont la seule réponse est de réfléchir à coups de commissions municipales avec pour seul rapporteur... le maire qui voit tout, sait tout, décide tout. En atrophiant ainsi la renaissance du Lavandou le conseil municipal est coupable de l’assèchement économique et de l’évasion de ses administrés. Le maire a beau rechercher l’originalité et afficher un comportement rebelle, la logique finie par le rattraper en douceur. L’obligation de rallier l’intercommunalité et bientôt le Parc National de Port-Cros est la seule issue à court terme. Cela, malgré l'appel à la résistance qu’il tente de semer chez ses voisines via le syndicat SCLV, par règlement de comptes et pure spéculation immobilière. Il y va de l’avenir de la commune, mais aussi de sa survie politique personnelle car, malgré sa déclaration d’amour pour le Lavandou, il est plus proche de la sortie qu’il n’y pense. Il a atteint ses limites dans la tête des administrés qui n’ont pas encore trouvé son successeur parmi les derniers candidats. Question de temps et de génération. Dans l’histoire de la commune, ses prédécesseurs en ont fait plus que lui en moins de mandats. Pour exemple, le maire n’a pas encore compris, en 21 ans, que le tourisme du sable est terminé et que l’offre touristique s’est nettement élevé en Europe. Prétendre être "le plus beau village du monde" est un concept simplet qui n’attrape plus les gogos filant en low-cost à des milliers de km. Il n’aura jamais eu la psychologie pour s’imposer auprès des acteurs économiques du Lavandou et partager avec eux une stratégie conquérante. Il est resté seul avec ses erreurs et ce n’est pas l’Epic, à sa botte et sans moyens, qui changera la donne. Dans cette confusion entre ambition et destin - à défaut d’une grande réalisation structurante - il ne restera bientôt de l’actuel maire qu’une plaque de rue en souvenir d’un long interlude qui a surtout profité à ses voisines. En 2020 (ou avant) le Lavandou aura alors tourné la page de la pensée unique !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement
Répondre
K
Mon avis sur votre maire (je vote en Belgique) fait certainement ce qu’il peut mais je m’interroge de savoir qu’il est là depuis 1995 soit c’est un bon maire soit il existe une grosse carence démocratique chez vous. Je viens tous les été au lavandou pramousquier qui je le constate décline chaque saison avec des touristes sans respect de rien, des prix anormaux des impôts sans cesse en augmentation. J’ai décidé de passer mes vacances en Espagne et de louer ma résidence. Je ne supporte pas la foule attirée par l’esprit club de vacances pratiqué par votre maire. J’ai acheté de la tranquillité des paysages pas st tropez. Mes voisins belges pensent pareillement et veulent partir aussi du lavandou. La gestion de votre mairie me semble douteuse et pas un habitant se pose les bonnes questions sur les employés, la hausse de la fiscalité, les fêtes permanenets en centre du village, la cherté sur place. En Belgique votre maire serait rentré chez lui parce que les belges ont organisé des contrôles annuels sur tous les élus. La France ne va pas bien commencez par chez vous. K.Vandame
Répondre
L
La réputation exécrable de Mr Bernardi dans le Var me fait honte. Parler de mon village attire de la compassion, des moqueries et des réflexions style "ah si vous aviez un maire de parole"..."vous n'e voyez pas les mensonges de votre maire à longueur de mandat"..."un maire depuis si longtemps ça sent le clientélisme à plein nez" et encore je passe les qualificatifs de voleur, manipulateur, phraseur .Du coup je dis que j'habite Bormes et ça passe mieux. Lucie
Répondre
N
Un nouvel épisode inondation ce jour disqualifie définitivement Mr Bernardi de sa fonction de maire avec le ravage de l'hôtel Baptistin en plein centre qui avait obtenu un permis de construire signé de sa main. J'attends tout simplement sa démission et son remplacement par une personne plus compétente.
Répondre
A
SON AMBITION PERSONNELLE ? TIRER JUSQU’À LA RETRAITE UN POINT C'EST TOUT. A SA PLACE LES PIEDS DANS LE FROMAGE JE FAIS PAREIL.
Répondre
J
N'a jamais fait de miracle. Qu'attendez-vous d'un illusionniste de la parole ? modernisez votre équipe municipale si vous voulez vous dépasser. JM borméen depuis 100 ans !
Répondre
J
USURE DU PERSONNEL MUNICIPAL !vous ne parlez jamais du personnel municipal qui en a ras la casquette du maire. La situation ne s'est pas arrangée depuis sa réélection, allez vous renseigner du côté du port.
Répondre
A
Comme je souris quand je lis que l'on peut encore croire à la sincérité de bernardi...
C'est sans doute un des plus grands menteurs du Lavandou..et d'ailleurs....derrière ses sourires mielleux il passe son temps à se foutre de nous... mais il a raison puisque une majorité de lavandourains a voté pour lui...il aurait tort de ne pas en profiter...et soyez certains qu'il en profite de votre crédulité.....renseignez vous un peu autour de vous et vous verrez...
Répondre
L
Comment ne pas partager ce qui est dit...Toutefois prétendre que Gil Bernardi est intelligent me semble excessif..;c'est vrai que si on le compare à la médiocrité de la majorité lavandouraine...i peut paraitre....mais regardez juste ses colistiers...Pas un n'est capable de lui tenir tête tellement eux-mêmes ils sont nuls...et puis chacun a un peu peur..;car le petit Bernardi se comporte comme un "dictateur"...et depuis cet été, ce comportement s'amplifie..il est vrai qu'il est élu pour encore 5 ans et il peut faire ce qu'il veut....
Savez vous chers Lavandourains que depuis les élections de Mars, aucune commission "finance" n'a été proposé....IL est vrai qu'il sera sans doute mal en point car les finances du Lavandou sont catastrophiques....interrogez un peu, les employés municipaux qui se laissent aller à certaines confidences....ils n'ont plus droit à rien...alors ne parlons pas des salaires,...etc...
le PETIT maire continue à imposer sa loi pour tout......il va falloir que le peuple lavandourain soit informé car hélas malgré l'intérêt de Lavandou tribun, ça n'est pas assez lu et il faudra informer autrement....car avec toutes les magouilles du Maire il y a beaucoup à dire....
Même les représentants des 2 oppositions(sic) ne sont pas entendus .... car franchement qui lit les compte-rendus des Conseils municipaux et surtout qui vient y assister... quel dommage...
Répondre
F
Quelques remarques sur Gil Bernardi. Je ne doute pas de sa sincérité. En revanche comme les autres il fait et raconte ce qu'il veut. Ex: il lui sera impossible de ne pas augmenter les impôts et son orientation écologique est hors sujet par rapport aux multiples problèmes du village. L'urgence est ailleurs: redoper l'économie, faire venir des touristes plus riches et relever le niveau des prestations proposées aux visiteurs. Sa garde rapprochée n'existe pas et ses conseillers ne le conseillent pas ils n'ont pas son niveau intellectuel. Gouverner seul à l'instinct n'est pas un mauvais personnage. Je n'en ferai pas mon ami je n'aime pas les impulsifs et les chéris science infuse. Gil Bernardi a voulu être maire il l'est et ce n'est pas drôle d'avoir une telle responsabilité lorsque l'on accumule autant d'échecs. FL
Répondre
V
Mr Bernardi est trop vieux et n'a plus la niac de son premier mandat . peut encore couler un peu de béton à la Baou ou faire pétarader des quads sur la plage centrale si l'opposant écolo laisse faire
Répondre
K
COMPRENDS PAS CET ARTICLE BIEN TROP TARDIF. OUI IL EST MAUVAIS MAIS LES LECTEURS BIEN TROP VIEUX S'EN FOUTENT. PATIENCE ! UNE NOUVELLE GÉNÉRATION D’ÉLUS ARRIVE ELLE NE FERA PAS DANS LA LANGUE DE BOIS NI LE BARATIN ET NE PRENDRA PAS DE GANTS. JE PRÉFÈRE BERNARDI QUE LES DEUX OPPOSANTS D'OPÉRETTE ABSENTS DE LA VIE PUBLIQUE LAVANDOURAINE
Répondre
H
bon fonctionnaire mais mauvais maire ou bon maire et mauvais fonctionnaire ? a t il seulement une autre ambition personnelle ? un petit chez soi vaut mieux qu'un grand chez les autres Attendons la ville heureuse comme dirait un opposant.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents