Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Loto électoral : 1,2 milliard € à rafler dans le Var

Publié par Paulette TOUITOU sur 21 Mars 2015, 00:33am

Catégories : #Politique

Mise à jour 22 mars
Dans le Var, quelque 210 candidats se présentaient sous la forme de 105 binômes mixtes dans les 23 cantons du département. Le premier tour des élections départementales de ce dimanche donne le FN : 39,88%, UMP-UDI-DVD : 39,21%, PS-UG : 11,66%. Résultats contrastés avec le reste de la France où la droite a remporté 85 cantons dès le premier tour, la gauche 22, et le Front national 3. Le taux de participation national a été de 49,30 %. Déjà les candidats préparent le second tour avec au PS un appel à la mobilisation et à l’UMP la consigne qu’il n’y aurait « aucun accord national ou local avec les dirigeants du FN ». Avec cette précision « Dans les cantons dans lesquels nos candidats ne sont pas présents au second tour, l’UMP n’appellera à voter ni pour le FN, avec qui nous n’avons rien en commun, ni pour le PS, dont nous ne partageons pas les choix. ». L'idée d'un front républicain ne semble plus intéresser beaucoup de survivants à ce premier tour malgré la progression du Front National.


Article du 21 mars
Ils sont tous sur la ligne de départ, les abonnés, les renards, les minoritaires, les parjures… Ils reluquent le pactole du département du Var. Une manne discrète qui inonde l’économie varoise et sert surtout les communes. Qui un collège, un rond-point, un Var lib, une aide sociale, une subvention culturelle, une route, une rénovation de quartier…
Dans ce mercato, le FN est en embuscade, l’UMP additionne son inquiétude à celle de l’UDI, le PS espère le miracle. Pourtant ces départementales n’intéressent personne. Trop compliquées à comprendre et puis toujours les mêmes à la ramener, à cumuler et rien de nouveau sous le soleil. Sauf la dette qui enfle à vue d’œil et, pèse dangereusement sur la fiscalité locale. La faute aux gouvernements successifs qui se débarrassent des charges concernant avant tout ceux qui en profitent.
Certes, le modèle départemental est usé mais pas encore remplacé. Après dix-sept ans au conseil général du Var, le président (80 ans) le quittera après ces élections. Cela aiguise davantage l’appétit des candidats de la majorité départementale ( en vérité l’UMP ) pour qui le FN n’a aucune proposition et le PS hors jeu. La messe est dite ! Mais que fera le nouveau président de son pouvoir ? car les quémandeurs sont nombreux, les dotations d’Etat en baisse, les charges en forte augmentation, alors qu’un milliard d'€ dépensé en 2014 ne serait pas couvert. Malgré ce, l’appétit du Front National est grand : plus d'une dizaine des 23 cantons pourraient tomber dans son escarcelle, alors que la droite- qui tient le département depuis 30 ans, dont la grande figure locale est le maire de Toulon - mise sur son union avec l'UDI. La gauche de son côté part divisée – aucun accord PS/EELV - et espère sauver quelques sièges, comme celui de la Seyne-Sur-Mer dirigée par un maire socialiste. Au final, mauvaise surprise pour les 46 futurs conseillers (ères) départementaux du Var : Il leur faudra inventer de nouvelles recettes fiscales et accepter la parité !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bizarre un maire ump ex front national qui laisse un score pareil monter dans sa commune au nez du futur président ca cache quoi?
Répondre
É
He bien M. le Maire, voici le résultat du 3ème tour des élections municipales au Lavandou.
L’amère défaite, car vous n’êtes même plus capable de rassembler une majorité de Lavandourains après un an passé sur la plus haute marche de la mairie, seulement 44,65% !
Vous n’êtes plus majoritaire, vous et votre équipe.
Le hall de la mairie était bien triste dimanche soir, ce n’était pas la fête.
Vos résultats sont aussi la suite de la médiocre campagne que vous avez faites avec vos équipes de l’UMP. Pensiez-vous gagner sans rien faire ? Plus personne ne croit en vos mensonges, la preuve est faite.
Répondre
X
Alors que le pourcentage de demandeurs d'emploi s'élève à 13,4% dans le département du Var (chiffres INSEE pour 2011) soit plus que la moyenne nationale (9,7%), Le Lavandou se démarque avec 18,7% de personnes sans emploi, un aspect incontournable au moment où le résultat économique de la majorité est au cœur des préoccupations des électeurs. Sujet scruté avec attention par le PS comme l'UMP : les agressions. Dans le territoire de sécurité (gendarmerie/police) du Lavandou, le nombre des violences gratuites est moins élevé que dans le département du Var (2,36‰ contre 4,43‰), ce qui va influencer les possesseurs de carte d'électeur. Parmi les points à même de faire basculer des départements : le montant des impôts. Au lavandou, il se monte à 3 204 euros, contre 2 479 euros pour le département, un élément qui va potentiellement influencer le vote du corps électoral. Les résultats des élections départementales du Var et du Lavandou découleront donc de trois paramètres : le taux d'abstention, le score du FN et le vote blanc. En à peine 2 années, le score du Rassemblement Bleu Marine a progressé de 14,81 points dans la commune du Lavandou, dont les moins de 30 ans composent 25,93% de la population. Cette donnée implique que les résultats des départementales au Lavandou seront soigneusement scrutés dans le Var, même dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Dans le détail, le score du FN était de 36.12% lors des européennes en 2014 (plus que la moyenne française) et de 21.31% lors de la dernière présidentielle en 2012 (plus que la moyenne nationale).
Répondre
F
l"umpé 44,65 % au coude à coude avec le FN 42,05 % au lavandou simple atavisme municipal où retour aux sources londaises ?
Répondre
B
Le vote blanc n'étant pas reconnu je refuse de voter. la vie politique est jonchée de guignols et d'escrocs qui ne me représentent pas .
Répondre
J
je n'irai pas voter demain j'attends que le paysage s'éclaircisse par élimination
Répondre
C
je trouve scandaleux de ne pas voter quand on sait le sang versé par nos ainés pour obtenir et ou conserver ce droit. Désolé de voir comment les têtes en place ne redoutent rien car les abstentionistes sont souvent les décus....C'est aussi valable pour la mairie....Voter c'est non seulement un droit mais aussi et surtout un devoir....
J
22 MARS QUE LA FÊTE COMMENCE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! QUE LE MEILLEUR BONIMENTEUR NOUS FASSE RÊVER ENCORE UNE FOIS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Répondre
L
« J’ai la mémoire hémiplégique
Et les souvenirs éborgnés
Quand je me souviens de la trique
Il ne m’en vient que la moitié
Et vous voudriez que je cherche
La moitié d’un cul à botter ?
Dans ces temps on ne voit pas lerche...
Ils n’ont mêm’ plus d’cul les Français ! »
Léo Ferré - Ils ont voté... et puis après ?
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents