Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Comment faire fuir les touristes ?

Publié par France Gallois sur 30 Mars 2016, 23:06pm

Catégories : #Tourisme

Le petit rapporteur s’est fendu, sur ordre, d’une page entière le 25 mars pour jeter un seau d’eau sur les mécontents du maire de Bormes.
L’objet de la discorde est la fin de la gratuité d’une partie du parking de la Favière (1000 places). C’est que coincé par ses engagements électoraux le maire ne pouvait augmenter les impôts, du moins pas cette année.
Mais l’irritation est surtout sur la méthode utilisée : l’absence de concertation et le passage en force. Une posture largement inspirée de son mentor, le maire du Lavandou, qui a une certaine expérience en la matière.
Ces deux communes, incapables de générer d’autres recettes que le tourisme, tordent chaque année un peu plus le cou aux vacanciers de passage : redevance en tous genres, taxe de séjour, stationnement, plage privée, espace public surtaxé, eau… il ne fait pas bon traîner dans le voisinage en période estivale.
Le plus surprenant est la petite méchanceté du maire de Bormes qui entend bien taxer les voitures ventouses des vacanciers, résidents et nombreux propriétaires de bateaux demeurant au Lavandou... Un hors d’œuvre comparé à ce qui se prépare pour le tourisme intercommunal où il se murmure que Bormes est tenté de prendre la main sur le Lavandou en perte de vitesse. Pied de nez de l’histoire ou retour à la maison du galapiat qui a claqué la porte en 1913 ?
Le tourisme varois est - malgré les discours officiels du CDT ou du CRT (Comité départemental et régional du Tourisme) - en chute libre, largement dépassé par le Languedoc Roussillon, l’Espagne et plus récemment le Portugal. Les études confirment toutes les mêmes problèmes : le surcoût, l’accueil pincé, la surpopulation, les prestations en dessous de la moyenne. Alors, ce qui est perdu d’un côté est rattrapé de l’autre. Plutôt que de réduire leur train de vie, les communes - en mal d’idées originales - appliquent leur logique autodestructrice : la planche à billet ou la fiscalité. Parfois les deux !
Les touristes doivent-ils compenser le désengagement de l’Etat ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Lavandou Tribune vire à la pandémie ! Après la Bernardite aiguë, voici maintenant l'Arizzite purrulente ! A quand, la Cansonite bubonique ? ...
Répondre
@
Hélas, cher Londais, je partage votre pronostic ! Mais je crains que leur cas ne soit désespéré ... à force d'abus de "placébobo" !!!
L
Docteur je n'échange pas ces deux souffreteux du pouvoir contre le tonique maire de Canson. Penchez-vous plutôt sur l'Alzheimer des électeurs !
@
Il est curieux de pouvoir reconnaitre même derrière un pseudo la prose de son auteur....Mais le texte est beaucoup trop long et la défense bien faible...
Quand à ne pas vouloir reconnaitre le rôle de suiveur à ce nouveau maire de Bormes, c'est que soit vous êtes aveugle et sourd, soit vous avez choisi de ne pas voir, car vos projets sont autres....
En tout cas sachez que ce cher Bernardi se goberge de "manipuler" ce petit Arrizi.....il la joue paternaliste...mais se moque bien de la situation... Enfin peu importe, certains commencent à se manifester pour "déboulonner" ce pauvre Bernardi... Tant mieux... il est bon de savoir qu'enfin les Lavandourains se réveillent....
Répondre
B
Suppositions et méchanceté gratuites, affirmations infondées, c’est donc votre réponse à mon intervention afin d’expliquer une position sur un sujet précis à savoir les parkings de la Favière. Je ne rentrerai pas dans ces polémiques de cour d’école. Les Lavandourains et les Borméens méritent mieux.
L
ARTICLE SANS INTÉRÊT. BORMES JE M'EN FOUS !!!
Répondre
L
Pauvre Monsieur Grollais... vous êtes navrant de bêtise....
B
Votre article est malheureusement faux sur bien des points et la critique ne vaut que lorsqu'elle est justifiée.
La posture n'est en rien inspirée du Lavandou, il faudrait être idiot pour prendre une décision que l'on sait impopulaire uniquement pour ressembler au voisin qui n'est en aucun cas un mentor. Il y a bien des sujet pour lesquels c'est le Lavandou qui suit Bormes (la future élimination des grands panneaux au Lavandou comme l'a fait Bormes n'en sera qu'une illustration). Personne ne suit personne, tous font de leur mieux.
Il n'y a pas eu passage en force. La décision politique appartient à l'équipe en place. Concertation cela veut dire quoi. Si l'on avait posé la question voulez vous du stationnement payant ? Forcément la réponse des gens de la Favière, par principe aurait été négative. Et si cela avait été fait quand même, on aurait parlé d'un passage en force. La réunion de présentation et de concertation a été menée pour parler des modalités de mise en œuvre. La Mairie avait préparé un projet avec des horaires, des tarifs, .... plusieurs choses ont été dites par les résidents et commerçants pendant et surtout après la réunion lorsque les ultras leur ont laissé la parole et je crois savoir que des aménagements sont en cours qui tiendront en partie compte de certaines remarques.
Nos 2 communes ne génèrent que du tourisme ! Cela fait des dizaines d'années que j'entends les yaka faukon dire que rien d'autre n'est proposé, sans jamais rien proposer eux mêmes. Avec un prix du foncier aussi haut, des voies d'accès assez difficiles, des contraintes drastiques en terme d'urbanisme, une géographie présentant peu de terrain plats, l'impossibilité de loger ses employés, merci de me dire quel type d'activités autre vous pensez voir se développer, alors que d'autres endroits bien plus attractifs et équipés pour d'autres activités peinent à se développer. J'attends les idées, je suis preneur, mais du concret, pas de vœux pieux. Et pas de projets qui concerneraient 2 poignées de personnes. Le tourisme directement et indirectement, ce sont des milliers de personnes qui en vivent.
Concernant la faculté à générer d'autres recettes, les économies réalisées par Bormes depuis 2 ans sur le train de vie de la commune correspondent à 16 points de fiscalité. Par contre ce n'est pas suffisant et il faut générer d'autres recettes. Car pour contenter le citoyen, il faut que tout soit gratuit (alors que tout a un coût), il ne faut pas baisser dans la qualité de service, et il ne faut pas augmenter les impôts. Parfois l'équation n'est pas tenable.
Le Maire de Bormes n'est pas méchant, il constate simplement que la gratuité des parkings borméens attire des voitures ventouses dont certaines proviennent du Lavandou. C'est juste qu'avant d'arriver à proposer des solutions pour favoriser la rotation sur ces parkings, ils ont été observés pendant 2 ans. De plus les parkings devenant payants au Lavandou, le phénomène va s'accentuer. Ce n'est pas un jugement, pas une méchanceté, juste une constatation.
Enfin, les murmures murmurent mal, Bormes ne veut prendre la main sur personne, de même que Bormes n'accepterait pas qu'une autre commune veuille prendre la main sur elle.
La raison de tout cela est très simple. Bormes devait trouver d'autres ressources financières, en parallèle les parkings de la Favière souffraient d'un énorme manque de rotation des véhicules en pleine saison. Rendre la moitié des parkings de la Favière payants en journée pendant 3 mois a semblé une bonne solution pour atténuer les 2 problèmes. L'avenir dira si la municipalité de Bormes a eu raison et je les crois suffisamment intelligents pour revenir en arrière si d'aventure le remède était pire que le mal.
Répondre
@
Belle réponse d'un professionnel de la communication qui justifie ses honoraires. Donc les élus ont une clairvoyance exceptionnelle surtout après élection. Avant ils peuvent tout promettre et après ils ont le droit de tout faire et le contraire puisqu'ils sont élus. "Tous font de leur mieux" ah ! les bons samaritains !
I
et oui que voulez vous l'article sur les miss a eu plus de commentaires que l'annonce d'un nouveau candidat ! C'est dire l’intérêt prêté par les lavandourains à leur avenir ...
Répondre
B
l'arrivée du nouveau maire de Bormes a permis de sortir d'une longue période de léthargie. Bormes va de l'avant dans l'intercommunalité avec une communication bien réelle. Un changement remarquable où l'on voit la bêtise de la séparation entre Bormes et le Lavandou de 1913. L'avenir du Lavandou passera par Bormes mieux organisé avec une mairie déterminée à reconquérir cette mauvaise blague de l'histoire entretenue dans la division par les maires successifs du Lavandou
Répondre
G
sortir d'une longue léthargie , c'est de faire les parkings payants ?
je pense que vous devriez revoir toutes les réalisations qui ont été effectué les mandats précédents (dont le maire actuel était adjoint ) ,se rapprocher du Lavandou , bien sur , en prenant la bonne direction .
H
Y a pas beaucoup de touristes à Bormes et encore moins au Lavandou. La plupart des parcmètres sont illégaux pas la peine de payer. Ces deux maires font fausse route. Normal à part faire maires par opportunisme ils n'ont pas beaucoup conscience du privé tant leur carrière publique fausse leur discernement. Le marché du tourisme se retourne contre les certitudes des collectivités.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents