Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


14 juillet 1789 : 106 morts à la Bastille !

Publié par Patrick Richard sur 13 Juillet 2016, 23:58pm

Catégories : #Voix OFF

Paradoxe des républicains, le 14 juillet déclaré fête nationale française par la 3e République, ne glorifie pas la prise de la Bastille !

En effet, c’est un tout petit peu plus subtil, car cette fête nationale commémore la fête de la Fédération. Celle-ci eut lieu le 14 juillet 1790, premier anniversaire de la prise de la Bastille, à l’initiative de La Fayette pour fêter les fédérés des gardes nationales de France. Elle se voulait un événement de réconciliation et d’unité des Français.

En 1880, le député Benjamin Raspail propose l’adoption du 14 juillet comme fête de la République française. Au Sénat, de vives discussions ont lieu, car cette date est loin de faire l’unanimité. Pour la fête nationale française, le peuple veut un symbole de l’unité de la nation, de la naissance de la République.

La prise de la Bastille est un de ces symboles. Mais il est jugé trop douloureux et sanglant par les sénateurs. C’est donc le 14 juillet 1790, celui de la fête de la Fédération, qui sera préféré, n’ayant "coûté ni une goutte de sang ni une larme"

Ce choix à double sens est une sorte de consensus. Officiellement le 14 juillet en France commémore la fête de la Fédération, mais peut très facilement faire écho au 14 juillet de la prise de la Bastille.

C’est l’origine du glissement de date dans la mémoire collective vers la prise de la Bastille du 14 juillet 1789. Surtout par les "Charly" incultes qui se fendent pour l’occasion de glorieux discours… historiques !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
14 juillet 2016 : 84 morts à Nice par un antirépublicain à la manœuvre que la presse. présente comme islamiste pourquoi pas royaliste, asocial, dépressif ? rien ne le prouve
Répondre
M
Mon avis c’est que derrière chaque élu se dissimule un manipulateur sinon n’aurait pu se faire élire sur sa bonne figure. Un manipulateur doit savoir manier les mots justes et rejeter la faute sur les autres ou des événements indépendants de sa volonté. Pas que il lui faut des groupies qui profitent de sa fonction et le maintiennent tant que ça leur profite. A la fin qui manipule qui ? Alors tout le monde se voile la face. Les profiteurs étaient hier docteur, instituteur ; aujourd’hui avocat ou professeur . La réforme du système n’est pas prévue puisque le système marche bien et les citoyens minoritaires ne sont pas trop curieux sur l’utilisation de l’argent
Répondre
J
Tout à fait exact les français se trompent de fête...les élus aussi !!!
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents