Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


La France orpheline de son idole

Publié par Lavandou Tribune sur 9 Décembre 2017, 08:10am

Catégories : #Voix OFF

La France orpheline de son idole
La France orpheline de son idole
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Juste une " petite " precision, samedi ce n etait pas une manif mais un hommage rendu à un tres grand artiste...apres essayer de crtitiquer le fait que certaines communautees n etaient soi-disant pas presentes, cela vient peut-etre du fait que Mr Halliday chantait depuis 57 ans, et que les jeunes du vivre ensemble n etaient surement pas nes au debut de sa carriere et aussi peut-etre parce que leurs parents etaient plus occupes à essayer de s integrer, à les eduquer et apprendre notre belle langue...et pour votre info oui dans tous ces gens malheureux il y avait des personnes issues de l immigration, ou qui etaient devant leurs teles comme moi...bref une polemique nulle et sterile. Oser etre etonne du fait qu il n y ait eu aucune violence en ce jour d hommage est bien triste. Les jeunes des cites qui n ont pas choisi d etre parqués ont le droit d aimer pu d apprecier d autres artistes
Répondre
G
Je vous jure que je me suis posé la question en regardant les images à la télé, samedi, et en lisant les journaux du lendemain matin : un million de personnes sur les Champs-Élysées et pas une seule vitrine brisée, pas une seule bagnole ou une poubelle brûlée, même pas un flic caillassé ?
Comment est-ce possible ? à chaque manif plus ou moins autorisée entre Bastille et République, on y a droit. Alors pourquoi pas cette fois-ci ?
« Formidable ! Inoubliable ! Exceptionnel ! Historique ! Une journée à la démesure du chanteur. Du jamais vu que l’on ne reverra jamais. Il y a eu Victor Hugo. Il y aura désormais Johnny Hallyday…. Les médias ont rivalisé en superlatifs pour rendre compte de la mobilisation populaire lors des obsèques de l’idole des jeunes et des moins jeunes…Trois ou même quatre générations unies dans l’émotion car, comme le dira dans son discours Emmanuel Macron « . Dans chacune de vos vies, il y a eu ce moment où l’une de ses chansons a traduit ce que vous aviez dans le cœur, ce que nous avions dans le cœur : une histoire d’amour, un deuil, une résistance, la naissance d’un enfant, une douleur. »
Alors un million de personnes… « Noir c’est noir… » de monde…Des Champs-Élysées à la rue Royale. Les caméras filment. Les images défilent… Le spectacle est saisissant…
Et le constat s’impose, ce 9 décembre 2017, Paris a rendez-vous avec la France pour un hommage populaire, intense et historique des Champs Elysées à l'église de la Madeleine.
« Quoi, ma gueule, qu’est-ce qu’elle a, ma gueule ? » Les micros se tendent et les témoignages se succèdent. René. Jeanine, Marc. Laurence. Jean-Paul. Lucienne. Éric. Chacun raconte son anecdote… Souvent tendre. Parfois naïve. Toujours rafraîchissante…
Et…. Pas de mecs cagoulés, de filles voilées, pas de bandes qui dégradent qui taguent qui cassent et qui pillent…
Constatons que ceux du « vivre ensemble » sont restés « chez eux », aux abonnés absents, la France de la diversité avec ses prénoms venus d’ailleurs… La soit disant « richesse du 9-3 » n’est pas là…
Alain Finkielkraut dira :: « c’est le petit peuple des petits Blancs qui est descendu dans la rue pour dire adieu à Johnny, les « non-souchiens brillaient par leur absence »…
La jeunesse des banlieues celles « des quartiers » où les filles dans la foule ne peuvent se mêler aux garçons, ne vibre pas aux charmes de Gabrielle, Laura ou Marie ….
Intéressant, non, comme constat ? Un million de « céfrans » de faces de craie" dans la rue et pas un problème…. A méditer….
Répondre
F
Votre texte plus blanc que blanc donne envie de vomir.
M
Tout comme j'admire Jean d'Ormesson, je suis une fan des 20 dernières années de Johnny, n'en déplaise au "pisse- vinaigres" du Lavandou... Heureusement que nous avons encore le droit de nous exprimer...
Répondre
J
OUI, M. Hallyday ne réglait pas tous ses impôts en France.
OUI, M. Hallyday s'est drogué, alcoolisé.
OUI, M. Hallyday chantait fort des chansons non-écrites par lui.
OUI, une grande partie des peoples et des politiques étaient à la Madeleine pour se faire photographier et filmer par les télévisions.
OUI, une grande partie des Bikers ne représentaient pas le public de M. Hallyday, qui est plutôt composé de gens simples.
NON, M. Hallyday n'est pas un héros. Il l'a d'ailleurs chanté.
OUI, M. Hallyday était considéré comme une idole (définition à relire dans le dictionnaire…)

N'aurait-il pas été plus dangereux de ne rien faire pour lui rendre hommage ?
Pourquoi vouloir priver les gens simples, adorateurs de Johnny, d'un hommage respectueux à leur idole ?

Peut-être que les hommes politiques sont jaloux de ne pouvoir rassembler autant de monde dans la rue sur des sujets de société (voir par exemple, dernièrement Mélenchon et les ordonnances sur le code du travail).

Il existe au Lavandou, beaucoup de gens qui ne règlent pas tous leurs impôts en France, d'autres qui se droguent ou s'alcoolisent, d'autres qui, l'été, gueulent fort des chansons qu'ils n'ont pas écrites. On voit également beaucoup d'Harley. Ainsi va notre société libérale…

Pour finir, je voudrai ajouter que je ne suis pas du tout fan de M. Hallyday….
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents