Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Au Lavandou sommes-nous riches de nos différences ?

Publié par Patrick Richard sur 24 Juillet 2020, 08:31am

Catégories : #Démocratie

Le paradoxe de notre culture collective est de nous enfermer sur des lignes de force : pensée totalitaire, domination de l’argent, égocentrisme, clanisme, suprématie blanche, accumulation des honneurs. Partout, elles commandent la pensée humaine jusque dans les plus petits villages.
Ramenés à l’échelle d’une vie temporelle ces comportements font sourire. Le maigre trophée d’un pouvoir provisoire devrait faire méditer nos "élites" sur notre action publique qui se nivelle par la logique des "sans dents". Petites vies, petits bras, petites b…s , mais toujours de grands désirs.
Le respect de l’autre n'est pas uniquement affaire d'organisation, il suppose un contenu philosophique qui n'est pas seulement de l'ordre de la délibération (où 153 voix d’écart au Lavandou ne représentent pas la vérité du moment) mais surtout de l’adhésion collective à un projet.
Limiter le nombre des décrets, bien choisir ceux qui ouvrent l’esprit, contrôler l’ordonnateur, correspond à une vision de société à la fois nouvelle et pérenne. Dans le cas inverse il reconduit dans le renoncement la représentation d’un petit clan d’inassouvis.
C’est ce qui se passe au Lavandou depuis 5 mandats x 6 ans, sclérosé dans le superflu combat d’égo où les fausses vérités ordonnent.
Dans ce village faut-il préférer la vérité déroutante ou les Illusions rassurantes ?
L’étonnant maître Regain nous a fait rêver par ses incessantes promesses intenables. Une illusion électorale nous a fait croire en un avenir meilleur qui ne sera en définitive qu’égarement.
Maintenant que personne ne rencontre plus maître Regain dans le village, il se répand l’odeur des manipulations qui auraient pu le servir, adossée à son titre de maire comme tremplin publicitaire : serrage de mains, portage de repas aux plus démunis, de fleurs aux ainés, rencontres douteuses, masques in Lavandou, serments à toutes les demandes (même les plus farfelues). N’auraient-elles été que des manœuvres abusives ?...  La rumeur circule.
La vie n’est pas facile pour cet homme banal plein d’espoir qui calculait autre chose qu’un petit émirat sans pétrole, hélas gavé de béton ! Les écossais si empressés à son chevet le soir de sa victoire l’aurons privé du rêve de sénateur récupérant les grands électeurs de sa paroisse pour un autre plus méritant.
La République doit corriger ces dérives qui l’ont renversé de son socle par une succession de coutumes et de tolérances : spoliation publique, auto-amnistie, larcins en bande organisée, décisions choquantes, justiciables "border line" (dont certains frappés d'inéligibilité ou sous bracelet électronique), exil des opposants dérivants sur d'inutiles strapontins.
Le contre-pouvoir est un nécessaire équilibre d'une politique locale abusive contre la feinte charité du plus hypocrite.
Au Lavandou 47,54% des électeurs ont disparus des statistiques au soir du 28 juin 2020 par 153 voix d’écart et un discours vengeur du maître sur le parvis de "SA" mairie !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Gil Bernardi a un égo important, mais on ne peut pas le lui reprocher.
Il a voulu continuer à exploiter le filon de la mairie du Lavandou qui s’est étalé pour plus de 25 ans.
Ce que l’on peut regretter, c’est l’immobilisme .Encore une fois, on ne peut rien reprocher à Bernardi, ce qui est en cause c’est la bêtise humaine des électeurs qui se sont bien gardé de vouloir que leur vie et leur environnement évoluent.
A titre de comparaison amusante, regardons les nombreux américains pour qui, encore aujourd’hui, la terre est plate, se référant à la croyance de nombreux siècles passés.
La bêtise humaine est très répandue et ne concerne pas que les Lavandourains, quel que soit leur vote récent. Comment faire pour ouvrir leur esprit et leur faire comprendre qu’il est nécessaire d’aller de l’avant et ne pas se contenter de rester figé dans une certitude stérile. Non, le Lavandourain de base doit franchir le cap de la bêtise dans laquelle il se complait .
Encore une fois, Bernardi est ce qu’il est, mais il n’est pas en cause car il n’est que le reflet de ce à quoi la population, dont de nombreux retraités, aspire, l’égoïsme
Répondre
M
Vous avez oublié l achat de tomates au marché et passer chez nos ainés en leur disant que ça vient de son jardin ???????? mon dieu quelle bassesse
Répondre
A
Au lavandou nous avons la chance d'avoir TOUT EN UN: pensée totalitaire, domination de l’argent, égocentrisme, clanisme, accumulation des honneurs... c'est très rare et mérite d'être souligné à la France, au monde à... l'univers !
Répondre
P
Celui qui vit sous la pression de ses phantasmes, de ses peurs de ses désirs et de ses aveuglements, ne peut être libre. Il est l'esclave de ses pulsions automatiques. Il se consume à petit feu et ne vit pas heureux. Sans doute victime d'un père trop autoritaire.
Répondre
S
Notre guide vers la prospérité...quelle jolie phrase digne d un membre d une secte envers son gourou...La prospérité oui du betonnage à tout va, pas celle de l emploi pour nos jeunes, ni de structures pour eux...Bref la prospérité pour tous les arrangements financiers et combines en tt genre pour la clique de la rengaine...Pauvre Lavandou
Répondre
R
153 voix d'avance et 22 sieges au conseil municipal contre 7 seulement pour l'opposition réunie, cherchez l'erreur...
Ce qui veut dire qu'avec 3 fois plus de sièges que son opposition, il va continuer à faire ce qu'il veut.
Décider seul, faire seul exactement comme pour les 4 mandats précédents. Le roi du village sans pétrole c'est lui. Il va promettre aux uns, menacer les autres, donner et distribuer des avantages à certains et en retirer aux réfractaires.
Mais après tout pourquoi s'en priver, le choix du roi, puisque les lavandourains l'ont choisi. Ils savent à quoi s'en tenir et l'on préféré au changement incertain d'une démocratie d'union.
On se demande d'ailleurs à quoi a servi cette longue campagne couteuse pour les uns.
Quelque soit le programme pour la ville proposé, cela ne sert à rien, car celui de Regain, le plus ringard et banal a été retenu et préféré.
Quelque soit la liste des candidats, alors que la liste d'union présentait bien autres choses que les regains en place depuis x années, elle présentait une liste de jeunes, une liste de gestionnaires chefs d'entreprises de qualités. Cela n'a pas suffit non plus.
Que fallait-il faire pour gagner cette élection ? Certainement quelques choses de plus à St clair que la liste d'union n'a pas fait !
Le lavandou a donc perdu son club des entrepreneurs qui permettait de mettre le pied à l'étrier des jeunes créateurs.
Le Lavandou n'aura pas son CPA, centre d'apprentissage et son centre d'hebergement pour les saisonniers.
Le Lavandou n'aura pas sa piscine à Cavalière.
Ect....
Mais aussi peut être que c'était un programme pour les jeunes qui ne concerne pas les plus de 50% de la population qui préfère la stabilité d'une retraite tranquille ?
Quand à l'avenir économique du Lavandou... nous attendrons encore un peu et comme dit le proverbe : "qui n'avance pas recule".
Répondre
T
Il est en vacances pardi !
Lavandou rassemblement aussi a la visite de leur site qui ne bouge plus
RDV en 2026 bonne sieste !
Répondre
@
Sieste voulue par les Lavandourains. Avec 153 voix d'avances ils ont choisis.
Vous vouliez quoi ???
G
Pas de mixité de pensée ici. A droite toute !!! les autres à la porte !!! le pognon d'abord !!! la discutaille après !!! garde à vous !!!
Répondre
@
comme quoi, vous n'êtes rien sans votre gourou Bernardi.... il est fort le bouge pour encore vous faire croire à tous ses mensonges....faut il être totalement idiot pour croire encore les sornettes bernardesques....la seule chose qui l'intéresse ce petit homme c'est se faire prendre en photo et apparaitre dans Var Matin...Le reste et vous les lavandourains il s'en tape...maintenant il est tranquille pour 6 ans... quel dommage que personne ait voulu de lui pour les sénatoriales;.;trop petit, trop mesquin, aucune dimension régionale donc encore moins nationale...Gardez le les Regain votre petit Maire...dont la moitié ne veut plus ...153 voix d'écarts il n'y a pas quoi pavoiser...sait il seulement que tout le monde se moque de lui...autour du Lavandou je veux dire...ses pseudo "collègues" maires...voisins élus tous avec une majorité éclatante...lui 153 voix d'écarts...pas terrible,Le maire du LAVANDOU.... quand à la propérité...on attend de voir ce qu'il va nous sortir comme "aneries" à la rentrée car sa reprise économique...il l'annonce mais toujours rien....mais avec sa merveilleuse campagne délétère, il faut qu'il se repose, le bonhomme...Pauvre Lavandou.....
@
Le Guide vers la prospérité ! Ça fait un peu Gourou d'une secte.....
Quand on gagne avec toutes les combines possibles et 50% d'abstentions de 150 voix seulement au 2ême tour, au bout de 5 mandats petit Regain5 on ne roule pas les épaules...
A votre place je me poserais des questions.
R
Lavandou Rassemblement aussitôt perdu... aussitôt disparu
Regain aussitôt gagné... aussitôt récompensé
Vive le Lavandou de Bernardi notre guide vers la prospérité !
@
rien à craindre tant que c'est Félizia chef d'opposition l'entente parfaite sera un boulevard de tranquillité cérébrale.

Nous sommes sociaux !

Articles récents