Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


14 juillet : liberté, égalité, fraternité ?

Publié par Pascal Docquenies sur 14 Juillet 2013, 14:58pm

Catégories : #Société

Citoyen quand tu célèbreras un quelconque 14 juillet, réfléchis au bain de sang d’innocents exécutés par des fanatiques, dictateurs et névropathes toujours en liberté parmi nous et qui perpétuent le fardeau des privilèges.
La Terreur (1789-1794) a créé une perversion populaire généralisée. Les bonnes âmes qui formaient le Tribunal Révolutionnaire, se plaignaient fréquemment que la guillotine ne pouvait couper qu'une seule tête par minute. Les joyeux terroristes de Bordeaux allèrent même jusqu'à ordonner que l'on construise une guillotine à quatre couperets...une merveille du genre ! Quant au lugubre Robespierre qui exhortait les foules à purifier la Révolution de ses ennemis, il a fini par faire guillotiner des écoliers. Pendant quatorze mois, le Tribunal Révolutionnaire envoya non seulement des milliers de gens à l'échafaud (innocents ou pas), mais il condamna un nombre incalculable de français à la déportation en Guyane où beaucoup finiront sur l'échafaud. Il y a aussi ceux qui furent exilés à l'île de Ré ou entassés sur les pontons de navires français ancrés dans les ports de La Rochelle et de Rochefort, lesquels périront en grand nombre faute d'air, de soins ou de nourriture.
fardeau_des_privileges.GIFPour augmenter le nombre des victimes, la Convention fit voter la sinistre loi des suspects (le 18 mars 1793) qui permettait d'envoyer à la mort tous ceux qu'on dénonçait comme hostiles à la Révolution. Il fut donc décrété que...."tout citoyen qui reconnaitrait un prêtre réfractaire serait autorisé à l'arrêter sur-le-champ et que, si ce prêtre était reconnu coupable, il serait mis à mort dans les vingt-quatre heures". En exécution de cette loi, Fouquier-Tinville fit arrêter à Paris des milliers de gens suspects d'attache à la religion catholique et les envoya par "fournées" à la guillotine. En messidor 1794, plus de 500.000 détenus remplissaient les prisons de France. En province, des persécuteurs de bas étage, tels que Fouché à Nevers, Lebon à Arras, Carrier, l'organisateur des noyades de Nantes, Collot d'Herbois, le fusilleur de Lyon, rivalisèrent de cruauté avec les terroristes révolutionnaires de Paris. Ce fut partout une orgie de massacres entremêlés de scènes scandaleuses et révoltantes.
Tableau du génocide de la Révolution française par le bourreau Charles Sanson, tiré de ses "Mémoires" : pour la période du 14-7-1789 au 27-10-1795: mis à la lanterne, tués dans les châteaux 400. Suites des guerres civiles 32.000. Massacres de Septembre. 3.400. Guillotinés 18.613 dont nobles 1.278, femmes 750, femmes de laboureurs et d'artisans 1.467, religieuses 350, prêtres 1.135, hommes non nobles de divers états 13.663. Exterminations en Vendée et chouannerie 180.000. Républicains tués par les chouans 87.000. Famine et peur 7.000. Émigrés morts à l'étranger ou guillotinés 14.000. Fusillés, mitraillés, noyés, lynchés en province 18.500. Massacres aux colonies 50.000. Jacobins mis à mort dans le Midi 14.600. Famille royale (le roi la reine, la sœur du roi. Philippe Égalité, le dauphin) 5. Morts aux armées 290.000.
La boucherie dans le détail est un modèle d’extermination "légale". Répartition des condamnés à mort : Ouest 52%, Sud-Est 19%. Victimes : aristocrates 2%, adversaires politiques 8 à 18%, roturiers, affairistes, escrocs 80 à 90%. Le Général Turreau, connu pour avoir organisé les "colonnes infernales" durant la guerre de Vendée, prescrit les exécutions à la baïonnette pour épargner les munitions) ou à la canonnade (les canons sont chargés à la mitraille) ou par noyade : Nantes (du 3-10 au 31-12-1793): 4.800, dont 2.000 la semaine de Noël que Jean-Baptiste Carrier (police politique) avait baptisé la « déportation verticale », restée célèbre sous le nom de "mariages républicains", des noyades par couples nus. (1 homme lié à 1 femme). Personne ne fut épargné, ni les femmes, ni les enfants, ni les vieillards… La Révolution française s'est ainsi déshonorée aux yeux du monde, alors que les communes tirent des feux d’artifice à sa gloire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
<br /> Le choix du 14-Juillet avait d’abord choqué la droite qui s’appuya sur la dénonciation<br /> argumentée de Taine. Les légitimistes continuèrent à célébrer la Saint-Henri et la Saint-Louis, les bonapartistes la Saint-Napoléon et, plus rarement, les orléanistes la Saint-Philippe. Mais une<br /> fois le temps de la militance anticléricale passée, une fois le ralliement des monarchistes à la République réclamé par le pape lui-même, les tensions s’apaisèrent. L’immense majorité des<br /> monarchistes finirent par se faire au 14-Juillet (Louis XVI lui-même n’avait-il prêté serment lors de la fête de la Fédération ?) avant que ces courants politiques ne devinssent résiduels.<br /> Au vrai, dès les années 1880, la fête fut un immense succès populaire, sauf peut-être dans l’Ouest catholique et monarchiste.<br /> Quant à l’extrême gauche, elle chercha périodiquement, à partir de sa renaissance vers<br /> 1890 (la répression de la Commune de 1871 avait été terrible pour elle), à détourner les masses de la fête nationale jugée bourgeoise au profit  du 1er mai, fête des travailleurs, mais sans<br /> jamais y parvenir totalement. Il y eut cependant des hauts et des bas du 14 juillet. Parmi ceux-ci, je l’ai déjà évoqué, les années sombres de l’Occupation. Parmi ceux-là, les lendemains de la<br /> victoire de 1918 ou la Libération. Ils correspondent aux moments où la France a le sentiment de se retrouver elle-même.<br />
Répondre
2
<br /> لقد تخلفنا طويلا عن العالم.. الفارق<br /> بيننا وبين غيرنا من الأمم يتسع كل يوم وما لم نتحرك بأقصى سرعة فسوف نقع فريسة لأعنف استعمار عرفه التاريخ وهو استعمار التخلف..إن التخلف هو الشيء الوحيد الذي يضمن البقاء لإسرائيل على أرضنا إلى<br /> الأبد..<br /> والخطر الإسرائيلي يتلاشى حتى قبل<br /> المعركة الفاصلة إذا تمكنت الأمة العربية أن تخلص نفسها من التخلف الذي فرضه الاستعمار عليها.. والذي تحاول الرجعية أن تفرضه الآن."<br /> ----------------<br /> الزعيم جمال عبدالناصر‬<br />
Répondre
S
<br /> Ne pas oublier d'où l'on vient est essentiel comme toutes les révolutions nous avons eu nos martyrs, nos erreurs. Les pays arabes font les leurs. Pas mieux côté mortalité et injustice. Dieu<br /> reconnaitra les siens !<br />
Répondre
I
<br /> le populisme a été exécrable pendant cette période noire. Je suis républicain mais je reconnais un génocide explosif conséquence d'une grande misère. Aujourd'hui on creuse les déficits publics<br /> pour continuer à manger dans l'indifférence de la base.Pas de risque révolutionnaire en vue.<br />
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents