Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Après moi... le naufrage écologique !

Publié par Paulette Touitou sur 9 Juin 2014, 23:03pm

Catégories : #Environnement

En novembre 2009, le maire du Lavandou déclarait à la presse, au sujet du milieu halieutique en méditerranée, "Les espèces ne sont pas menacées, elles changent ". Malgré tout en 2012, notre scientifique en herbe signera sans modestie la Charte Pelagos, après deux ans de bataille inutile et un référendum mensonger contre l’extension du périmètre du parc national de Port-Cros. Sa dernière campagne municipale nous explique que "dans la continuité du Référendum local du 22 Mai 2011, nous refuserons d'adhérer au Parc National de Port-Cros, tout en maintenant un partenariat avec cette institution . Car nous considérons que notre environnement proche, aussi bien terrestre que marin, doit-être un vecteur de bonheur, de qualité de vie et d'attrait touristique, plutôt qu'un instrument de sanctuarisation ". Pourtant le bonheur risque d’être de courte durée car en 2013 des études officielles de  l’UICN confirment le désastre et la Commission européenne constate que 80 % des ressources sont encore surexploitées dont les stocks ont atteint des niveaux très bas. De plus, en Méditerranée, la qualité de l’eau devient problématique, car considéré c'est l’un des bassins semi-fermés le plus pollué au monde.
Ainsi, plus de 40 espèces de poissons marins présentes actuellement dans la Méditerranée sont en voie d’extinction dans les prochaines années. Selon la liste rouge de l’UICN des espèces menacées dans la Méditerranée, près de la moitié des espèces de requins et de raies et au moins 12 espèces de poissons osseux sont concernés en raison de la surpêche, de la dégradation des habitats marins et de la pollution.
Des espèces commerciales en perdition comme le Thon rouge (Thunnus thynnus), le Mérou brun (Epinephelus marginatus), le Bar commun (Dicentrarchus labrax) ou le Merlu commun (Merluccius merluccius) sont menacées d’extinction en raison principalement de la surpêche. L’utilisation d’engins de pêche, telles que les lignes de pêche, filets maillants ou de chalutage, et l’utilisation illégale de filets dérivants signifie que des centaines d’animaux marins sans valeur commerciale sont capturés, menaçant les populations de nombreuses espèces de requins, raies et autres poissons, ainsi que d’autres animaux marins, dont les dauphins, les baleines, les tortues et les oiseaux.
"La consommation responsable est une des façons dont nous pouvons tous contribuer à la conservation de nombreuses espèces marines ", explique Catherine Numa, Chargée du programme pour les espèces de l’UICN Méditerranée. " Sur la base des conclusions de la Liste rouge de l’UICN des espèces menacées, nous espérons que les politiciens prendront les décisions appropriées pour sécuriser cette source importante de nourriture à l’avenir, tout en protégeant et en valorisant la diversité biologique de la planète en même temps."
Homo-Sapien-Poubelle.jpgC’est vraiment mal connaitre l’esprit étroit et le déni professionnel des maires du littoral qui se livrent une honteuse bataille économique autour de cette manne concentrant un tiers du tourisme mondial. Et ce n’est pas fini ! car il manque au tableau les futures exploitations pétrolières, les émissions sonores anthropiques, la montée des océans et l’impact des plastiques dérivant au gré du courant Ligure.
Les méduses s'installent durablement en Méditerranée
Deux prédateurs de la méduse sont ainsi en voie de disparition. le thon en raison de la pêche et la tortue faute de trouver des plages pour se reproduire. Première touchée, la Côte d'Azur et sa température de l'eau qui grimpe jusqu'à 25°C. Si rien n'est fait, notamment contre la surpêche, c'est le tourisme qui va en pâtir. En 2006, la municipalité de Cannes a ramassé durant l'été pas moins de dix tonnes de méduses. Et il ne s'agissait que de celles s'étant échouées sur la plage !
Au Lavandou, tout va bien ! Les plages soint propres, les rejets sont traités, le poisson foisonne, le Pavillon Bleu flotte fiérement, zéro méduse à l'horizon et personne ne pisse dans la mer...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
<br /> L'écologie est une notion récente dans cette commune qui n'a pas hésité à éventrer la grande plage d'un port ou de jeter à la mer pour 700.000 euros de sacs de sable à cavalière contre le courant<br /> ligure.fort heureusement le préfet a stoppé le parc photovoltaique à cavalière complétement illégal<br />
Répondre
J
<br /> Le lavandou fait dans la cosmétique mais sur le fond ne fait rien sur le plan écologique heureusement nos voisins sont là comme le domaine du rayol ou la commune de la londe très en avance qui a<br /> le label AOP sur les vignobles et organise des randonnées. Chez nous le grand jardin est à l'abandon à part le copain qui entretient le mini golf avec peine. Le luna park et les promesses du<br /> maire fatiguent les lavandourains <br />
Répondre
E
<br /> Stage d'Ecologie Méditerranéenne (ECOMED) 2014<br /> Cette formation inter-universitaire, dispensée depuis longtemps à Banyuls, est une<br /> des rares formations encore très proches de la biologie marine "de base", dans laquelle le côté naturaliste de terrain est fortement valorisé. Le programme traite de questions d'écologie<br /> terrestre en plus des aspects marins. De nombreuses sorties en mer et sur le terrain (littoral et Albères) sont proposées. Ce stage vise à donner un aperçu de la biodiversité de la faune et de la<br /> flore dans la région...<br />
Répondre
K
<br /> <br /> MR GIL BERNARDI NE VOULAIT PAS PARLER D’HALIEUMACHIN MAIS DES REQUINS POLITIQUES QUI EFFECTIVEMENT NE SONT PAS MENACES ET CHANGENT EN PERMANENCE. UN PEU COMME SA BLAGUE DE LA PISCINE – DEUXIEME<br /> ET TROISIEME MANDAT- ALORS QUE LE LAVANDOU A 12 PLAGES. FAUT LIRE SES INTERVENTIONS AVEC UN PEU D’HUMOUR OU ALORS VOUS N’ÊTES PAS A LA HAUTEUR DU RASE MOTTE<br />
Répondre
D
<br /> <br /> C’est bien trop tard ! Faites plutôt une pétition pour un musée de la mer au Lavandou qui a déjà les cartes postales du bon vieux temps. Le poisson est remplacé par les épaves plastiques<br /> bouteilles seringues tampax excréments...<br />
Répondre
N
<br /> ET QUE FAIT MONSIEUR LE VERT FELIZIA ASSIS A LA GAUCHE DU KALIFE AU LIEU DE FAIRE DU BATEAU ?<br />
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents