Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Lavandou "bobo" contre "bling-bling"

Publié par Michel Dejuste sur 28 Juin 2010, 16:41pm

Catégories : #Voix OFF

Il était une fois... la prestigieuse "Giraglia", quand le Lavandou avait encore un petit parfum de Chanel et où les riches s'accrochaient à la nostalgie des belles courtisanes et du casino des années folles. Ce jour là, en 1997,  le nouveau maire s'était mis en quatre dans l'organisation. BLING-BLINGApéro officiel à la mairie, tee-shirt bon marché aux équipages, fanfares et fanions dans les rues, paella trop cuite au... Cosec, sous les regards réjouis du conseil municipal servant la pâtée dans des assiettes en carton, dans une ambiance digne de Fellini dans la "Dolce Vita". L'année suivante, la décision du très illustre Yachting Club Italiano fût sans appel: direction Saint-Tropez, désormais commune de référence, dont les majestueux voiliers en acajou narguent, chaque mois de juin, le Lavandou depuis le large. Dans le même temps, les deux sœurs Bormes et le Lavandou continuaient leurs interminables disputes à tout propos. A Bormes, l'histoire, la bonne cuisine, les artistes en vogue, le président à Sainte Trophyme; au Lavandou, les sacs à dos, les mangeurs de sandwiches, les bruyantes colonies de vacances, les flonflons de Kronberg... Heureusement, en 2008, le nouveau président, briseur de codes et de tabous, rééquilibra la donne en s'emparant d'une partie du Cap Nègre qu'il transforma en petit fort de Brégançon. Le maire reprit des couleurs, enfin  "ensemble tout devient possible". Avec l'affaire des égouts, il tenait son pont d'Arcole à coup d'arrêtés, de langoustes, de régate et d'exposition familiale pour entrer dans le club très fermé de la "Rolex Cup". Mais le monde irréel lui fit barrage, il n'avait qu'une carte de membre trop répandue parmi les groupies. Il lui fallait toujours sonner à la porte surveillée par un passepartout qui ne parle pas le patois. Alors, par dépit, il se mit à refaire l'histoire à sa façon, lorsque les premiers "pescadous" arrivèrent à la rame du côté d'Alconis, trompés par le malingre Levant...qui leur avaient fait dépassé la baie de Saint-Tropez. Déjà en 1913... son village avait pressenti la mystification en mandant son détachement d'avec Bormes. Il lui suffisait d'aider l'histoire. Ce fût fait le 16 juin 2010 lors d'une "sombre" prise de position du conseil municipal remettant le "Cap à l'Est". La revanche du "bobo" est désormais en marche sur Saint-Tropez la "bling bling". Cette même volonté de forcer le destin, l' inculture, la démesure du désir, la méconnaissance de la nature des choses, inspirait déjà Balzac qui savait repérer chez les épiciers des Napoléon, maires de leur village. De fortes têtes qui formaient une trilogie: électeur, garde national et juré. Ils contractaient alors, dit-on, une légère teinte de férocité, cultivaient le commandement, l’assignation, la mise en demeure, et perdaient de leur agrément... Rien de changé ? Alors bienvenue dans le monde du réel !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
<br /> <br /> Toutes mes félicitations Lavandou Tribune à plus de 69% de visiteurs et plus de 500 ami(es) sur facebook .Continuons ENSEMBLE<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> J'apprécie votre espace de liberté mais je me demande toujours pourquoi la réputation du maire du Lavandou est aussi décriée dans le Var. Où que j'aille dans les courants politiques du<br /> département que je fréquente quand j'aborde ce sujet c'est rigolade et sous entendu. J'aimerai bien comprendre? Il me semble normal qu'un maire défende les intérêts de ceux qui l'ont<br /> majoritairement élus NON ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> DÉPLORABLE DE GÉRER UNE COLLECTIVITÉ DE CETTE FAÇON !!!!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Vous râlez mais qui d'autre? Vous avez quatre années à le regarder s'amuser avec votre argent et ses idées fantastiques. Vous allez en avaler d'autres des couleuvres d'ici 2014. Avant pendant<br /> après ça ne change rien à la politique du lavandou.TOUS POURRIS comme disait coluche !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> Triste comme il est fringué avec son air vieillot et son vocabulaire de renard<br /> m'étonnerait qu'il soit accepté dans les bling-bling member's<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bref il est excessif en tout comme son jumeau du cap mais il est nettement moins doué malgré d'étranges similitudes jusque dans le comportement. Intention de vote: 26% d'irréductibles ce matin<br /> !!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bien évident que le maire de la Londe est mieux organisé plus conciliant, humaniste et ambitieux que celui que nous entraine depuis trop longtemps dans l'erreur. Il sait s'entourer déléguer<br /> parfois recruter directement au Lavandou les talents muselés. Pourtant la Londe a moins d'atouts que le Lavandou. De Canson c'est le maire qu'il nous faudrait ici face à l'homme du passé qui<br /> ruine notre réputation! un lecteur municipal contribuable du lavandou<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Intercommunalité : Pas étonnant qu'il ne veuille pas rejoindre Bormes, La Londe, Cuers et Pierrefeu... De Canson (La Londe) rejoint son homologue Vatinet (Bormes) dans la gestion vertueuse<br /> de sa commune et reçoit, lui aussi, une Marianne d'Or ! Le notre reçoit une Marianne de plomb ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> a sa place je commencerai par quitter discrètement l'ump avant que ça pète avec le peuple ! son appartenance de circonstance va peser contre lui après<br /> 2012<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Peu importe sa volonté il n'aura pas le temps de la mettre en pratique. Les oppositions à sa candidature sont très fortes dans le Golfe. Personne n'a envie de le voir s'installer aux<br /> commandes. Trop instable pour nous.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Comme c'est bien décrit par Balzac qui est un observateur de la société rurale française<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Cest vraiment dommage pour le lavandou de perdre si betement une régate que loulou avait réussie a fidéliser. In memoriam aussi le SUMMER JAZZ mené pendant une dizaine d'année par le service<br /> animation. Maintenant à part un concert sur la plage il n'y a plus rien au lavandou alors qu'au rayol la londe ou toulon... existent pas mal de concerts gratuits.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents