Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Parachutage, un faux argument de rejet électoral

Publié par Paulette TOUITOU sur 3 Juillet 2013, 23:03pm

Catégories : #Le bêtisier du maire

Au Lavandou, il se murmure, en coulisses, la candidature à la mairie d’un "parachuté" installé depuis… 40 ans dans la commune dont il est contribuable et électeur. Le "parachutage" est un terme utilisé pour désigner de façon péjorative une candidature à un scrutin local sans que le candidat n'ait beaucoup d'attaches à la mandature visée, aux dépens des candidatures locales. Ce colportage a évidemment une origine  délibérée. Celle d’entacher de sincérité cette éventuelle candidature et de protéger le sortant. D’autant que lui-même fût un parachuté d’avant 1995, arrivant de Briançon (354 km). Nous n’évoquerons pas les fumeuses péripéties antérieures qui l’éloigna de sa destinée de boutiquier familial au Lavandou. Evidemment les aficionados, dépendants et anesthésiés gobent goulument l’argument, pour une fois qu’il se passe quelque chose au Lavandou. parachute.jpgSauf que le ras le bol général contre le sortant donne une autre dimension à cette allégation : celle de l’espoir d'un changement ! La consanguinité locale a fait des dégâts : mauvaises habitudes, clanisme, passe-droits, asthénie (en bande organisée), créant une petite cour de nantis, d’opportunistes, mercenaires et prédateurs de tous poils. Ceci explique la mainmise parasitaire sur les rouages de l’économie locale. Aujourd’hui, le Lavandou paie le prix fort de cette dérive gauloise. Fréquentation en baisse, fuite des habitants, information manipulée, fâcherie de voisinage, dilapidation financière, gestion approximative… relevées par la Cour des Comptes. Il serait intéressant d’interroger tous les disparus de la sphère municipale, depuis trois mandats, qui ont choisi Bormes ou La Londe comme refuge professionnel. Lucidité du moment ou découragement permanent ? Donc, notre parachuté d’avant 1995 a eu tout le temps de karchériser sa paroisse à la recherche du moindre poux, sauf UN ! Celui qui va lui démontrer son imposture, son étroitesse intellectuelle, ses galéjades. Les lavandourains pourront alors se rendre compte que la forme n’est pas le fond ; que l’habit ne fait pas le moine. Quant au postulant (non déclaré et soit disant parachuté), qui  vit dans la commune depuis 40 ans, il est bien plus entreprenant et connu que le sortant. Son réseau et son carnet d’adresses seront plus utiles pour l’avenir du Lavandou qu’un maire qui ne sort de sa mairie que pour aller cantiner - ou jeter du sable à la mer - chez ses copains au coin de la rue. Il apprendra ainsi que le parachute peut être ascensionnel, voguer jusqu’à Paris et revenir chargé de projets dans l’intérêt communal. C’est mieux que le saut à l’élastique dans le vide qu'il s’apprête à faire en tentant un quatrième mandat, alors que le troisième était déjà de trop ! Notre regretté humoriste Pierre Daninos aura le mot de la fin : "Le cerveau, comme le parachute, doit être ouvert pour fonctionner" 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
<br /> Hélas il est déjà tombé sur la tête. Aurait pu faire un bon conseiller général ou un député. Trop tard !<br />
Répondre
G
<br /> La vérité est sa peur de perdre la face devant le médiocre résultat de sa prestation. A ce jour il ne peut pas gagner sauf à promettre la lune dont plus<br /> personne ne croit le premier mot.<br />
Répondre
G
<br /> venait pas de la londe à l'époque ? il se disait très très proche de Piat ? ca veut dire quoi ? période trouble chez bernardi laissant femme et enfant derrière lui.<br />
Répondre
D
<br /> Gil Bernardi n'est pas à la hauteur, en plus il a des soucis de famille, des ennemis et une opposition sur sa droite qui n'a rien à voir avec le ronron de lavandou ensemble. Je connais celui dont<br /> on murmure le nom.Ne lui fera pas de quartier car il est téléguidé et brillant.<br />
Répondre
N
<br /> BERNARDI EST DEVANT L'EVIDENCE SA CANDIDATURE EST INDESIRABLE<br />
Répondre
U
<br /> les opportunistes coulent du béton au lavandou et ce faisant coulent le maire qui signe les permis. Proprion mitoyenne d'une<br /> verrue dans le hideux paysage du centre ville. Chapeau ton programme Bernardi ! <br />
Répondre
P
<br /> LES SECTAIRES N'AIMENT PAS LES INCONNUS DANS LA VIE PUBLIQUE REGARDEZ BERNARD TAPIE SE DEBATTRE CONTRE LA PIEUVRE DU BIEN PENSER.<br />
Répondre
E
<br /> A l'heure ou se crée l'Europe, nous en sommes encore au Lavandou à choisir ou pas un pseudo représentant de l"enfant du pays"  Ca veut dire quoi ? c'est un peu réducteur ! 90 % des<br /> lavandourains viennent d'autres régions de France. C'est leur faire insulte que de parler de parachutage et cela ne retire rien à l'amour qu'ils ont pour leur village d'adoption ! Jo<br />
Répondre
J
<br /> je tiens à vous apporter toute ma gratitude sur le combat que vous menez contre Bernardi. Il est souhaitable qu'il renonce à la mairie.Je pêux vous dire que plus de la moitié du personnel<br /> municipal veut le voir partir.<br />
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents