Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Le Lavandou, cité des pantoufles…

Publié par Liliane Guiomard sur 5 Novembre 2012, 00:04am

Catégories : #Urbanisme

L’accroissement vertigineux du 3ème âge au Lavandou, en seulement quelques années, fait poser bien des questions sur l’avenir de cette commune. Le maire a été bien inspiré d’accueillir un programme à financement privé d’une résidence grand âge de 94 places. Il a dû le faire à contrecœur, lui qui rêvait en 1995 d’une clientèle chic, plus fortunée, jetset  afin de contrer la tapageuse Saint-Tropez . Avec 40,8% le poids des retraités n’est plus anodin dans son organisation communale. Accessibilité, structures médicales, transports publics, sécurité, magasins spécialisés, services à domicile et …cimetière, il lui faut tout repenser jusqu’au bruit ! Mais le plus significatif est la mutation électorale entre deux tendances. Celle, égoïste, silencieuse, soucieuse de ses biens, refusant toute évolution; l’autre, plus sectaire, casanière, radin, ne participant à rien et se protégeant derrière un discours nationaliste. Le Lavandou constitue-t-elle une si belle cité radieuse pour tempes argentées ? Pas vraiment, sa surpopulation estivale n’intéresse pas les résidents à la recherche de sérénité et sur le plan financier, il existe de bien meilleures destinations. Depuis 10 ans, le Var littoral est concerné par cette migration effrénée de l’Europe vers le sud . Elle pose désormais des problèmes d’espace. Faut-il céder à la pression immobilière et se retrouver comme les Alpes-Maritimes avec une bande côtière de béton ? ou rendre élitiste par l’argent ce Graal de fin de vie ? le-silence-des-pantoufles.jpgLe Conseil Général du Var, qui a déjà réalisé une étude d’évaluation, anticipe sur un afflux probable de +250.000 habitants à l’horizon 2030 (soit 1.235.000 résidents). Son étude confirme la progression de l’urbanisation, la destruction massive des zones agricoles, l’apparition de nouvelles voies de communication et d’inédits problèmes sur les déchets, l’eau... Dans ces conditions comment enrayer l’exode des jeunes peu pressés de cohabiter avec une population qui ne leur ressemble pas et les bâillonne ? Faudrait-il inventer ces villages services des seniors américains, sorte de ghetto fortifié ? Du tout en un, clé en main: entretien, espaces verts, piscine, repas à domicile, blanchisserie, coiffure, aides ménagères, vigiles 24/24, téléassistance…ainsi qu’un grand nombre d'animations: cours de gym, soirées dansantes, théâtres, chant, tables de jeux, soirées cinéma, bibliothèque, barbecue... Finalement le Lavandou pourrait-il aspirer à devenir l’un de ces villages ? De ce concept, il en est assez proche. Il lui suffirait d’aménager une zone communautaire sécurisée, réservée au plus de 60 ans, avec un lieu de vie…Ce qui n’empêcherait pas la mairie dans son rôle social, créerait pas mal d’emplois pour nos jeunes et rapporterait des taxes. Seulement, dans le Var, d’autres communes sont déjà sur cette piste en y ajoutant golf, piste d’hélico, centre médical… car le marché est énorme ! (aux Etats-Unis, les villages séniors peuvent regrouper jusqu'à 5000 maisons). De plus, le Lavandou n’a plus le foncier, ni l’argent, ni l’équipe municipale pour mener à bien une telle révolution. Un comble, à l’aube de son centenaire, de passer à côté d’une si formidable opportunité qu’elle n’avait pas imaginé. Pourtant l’idée de vendre des pantoufles toute l’année vaut bien celle de la Saint Sylvestre le 31 juillet !  L’autre avantage est la stabilité électorale qui pourrait permettre au bailli du Lavandou de battre le record de Louis Philippon, le maire ayant eu un des plus longs mandats avec 69 ans et ayant été en fonction à l’âge le plus avancé (98 ans).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> Toujours interessant pour ceux qui s'interessent à leur département : une télé régionale en suivant ce lien http://www.tv83.info/ <br />
Répondre
J
<br /> Les vieux : le fond de commerce de Bernardi. il craint degun pour leur roucouler ses sérénades et fables d'hypocrite.  Tout flatteur vit au depend<br /> de celui qui 'écoute !<br />
Répondre
M
<br /> J'aime ce pays démocratique les Etats Unis où tout est possible vous y parviendrez aussi<br />
Répondre
O
<br /> AVIS AU PETIT CHEF. L'UNION FAIT LA FORCE D'UNE NATION. UNE NATION C'EST COMME UN VILLAGE. LE CITOYEN OBAMA NI MUSULMAN NI SOCIALISTE NI MORMON NI AUTISTE VIENT DE LE DEMONTRER<br />
Répondre
S
<br /> la mairie du lavandou n'a jamais rien entrepris en faveur des saisonniers ce n'est pas son problème. Elle fait les festivités et ramasse la monnaie. les<br /> saisonniers avec les jeunes sont les esclaves d'un univers de vieux à servir. le niveau des services est médiocre parceque le recrutement et la formation sont impossibles sans des saisonniers<br /> bien payés, logés, formés. le tourisme ne s'improvise pas il s'organise verticalement. un saisonnier<br />
Répondre
S
<br /> Solidarité : mot inconnu au Lavandou... La jeunesse se casse parce que les professionnels égoistes ne lui donnent pas de travail et que les propriétaires tout aussi égoistes osent leur louer à<br /> des loyers exhorbitants et caution parentale des studios merdiques a 650 euro le mois. Honte à eux. Tu fais comment - si tu as le bonheur de trouver du boulot au smic à 1100 euro - pour vivre<br /> dècemment et démarrer dans la vie ? Pas étonnant que 700 lavandourains sont déja partis... Qui sera la maire qui aura les couilles pour inverser la tendance ? Celui la aura ma voix.  <br /> Fredo <br />
Répondre
C
<br /> Dommage de voir un si chouette village transformer de la sorte. Le maire n’en est pas responsable.Les jeunes vont dans les villes, les vieux se<br /> rapprochent des cimetières. Avant la guerre le lavandou était une station balnéaire très parisienne.<br />
Répondre
C
<br /> ouais c'est ça. c'est bien le cimetière des elephants. faut changer le cornac de ce mouroir <br />
Répondre
L
<br /> Quelle justesse de propos. Regain par ici la sortie <br />
Répondre
R
<br /> Poubelle ! ce n'est pas l'idée du pantouflard.<br />
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents