Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Le maire du Lavandou changement de cap ?

Publié par Liliane Guiomard sur 16 Août 2012, 23:13pm

Catégories : #Politique

Coup de volant à gauche de Gil Bernardi, Maire UMP du Lavandou, Président du Syndicat des Communes du Littoral Varois pour accueillir Frédéric Cuvillier, dixit dans le texte…"grand Ministre de la Mer…et des Pêches" à la mairie du Lavandou (extraits) :"C’est pour nous tous un grand honneur de recevoir M. le Ministre des Transports, de la Mer et de la Pêche, au siège du Syndicat des Communes du Littoral Varois (en fait la mairie du Lavandou). Je suis très fier, aujourd’hui, bregancon.jpgd’accueillir parmi nous M. le Ministre des Transports, bien sur, mais surtout M. le Ministre de la mer et de la pêche, qui ne font qu’un dans ce grand Ministère (…). Boulogne sur Mer…Le Lavandou…une longue histoire d’amitié, que nous avons scellée ensemble par l’inauguration de deux résidences aux consonances méridionales en Nord Pas-de-Calais, mais aussi par le dénombrement de l’impressionnante colonie boulonnaise qui vous retrouve avec joie, ici, chaque année (…). Monsieur le Ministre, Cher Frédéric, le brillant docteur en Droit Public qui fonde votre parcours fulgurant, vous accompagne jusqu’aux hautes fonctions qui sont aujourd’hui les vôtres, pour éclairer la réflexion et le cheminement des Communes Littorales. L’expérience acquise dans votre Commune et au sein des Commissions de l’Assemblée Nationale vous a conféré cette sensibilité pour les questions locales, autant que ce sens de l’écoute et le goût du dialogue avec le respect des spécificités des façades littorales. Autant que la curiosité d’abonder vos connaissances encyclopédiques des sujets maritimes. Si superfétatoires qu’ils puissent paraitre, rien ne vous rebute… des mystérieux  "50 pas géométriques" aux techniques hydroliennes…tout vous passionne… des porte-containeurs, au comportement des squales… Mes Chers Collègues, je vous demande de réserver une ovation à M. le Ministre, en lui souhaitant un plein succès dans ses lourdes missions"…le pompeux discours à peine appuyé a pourtant surpris les participants habitués aux envolées lyriques du maire. D'aucun se demande s'il n'a pas déchiré sa carte UMP depuis sa dissidence affichée avec Vincent Morisse. Le Cap Négre appréciera la pirouette d'autant que la commune a déjà reçu incognito la visite de François Hollande le 7 août. A l'approche du centenaire du Lavandou, le gros rouge et le saucisson voleraient-ils la vedette aux célèbres langoustes et champagne ? Mais, hélas le Fort de Bregançon est toujours sur Bormes !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T

Savez-vous pourquoi Gil Bernardi va se représenter en 2014 ? Simple ! il ne sait rien faire d'autre. N'a jamais travaillé de sa vie et sa plume ne le nourrit
pas. Vous n'allez quand même pas le pousser à l'ANPE ou le mettre plagiste au Cannier !?!
Répondre
E

La navigation à vue entre les écueils de sa mauvaise gestion est une spécialité de Gil Bernardi
Répondre
T

Ayant découvert fort récemment votre site, dont j'avais pourtant entendu parler depuis longtemps, je vous livre mes reflexions. La première est que notre commune a, pour le meilleur ou pour le
pire, le maire qu'elle mérite. La seconde est vous accordez trop d'importance au personnage comme à son role. Il est élu démocratiquement. Si vous croyez qu'il fait la pluie et le beau temps du
village, achetez parapluie ou parasol pour vous en abriter. Un maire n'a que l'importance que ses administrés veulent bien lui accorder. Pour ma part il ne m'interesse pas et je m'en porte tres
bien depuis de longues années. Je l'ignore poliment et cela doit etre sans doute réciproque. Je n'attends rien de ses décisions -bonnes ou mauvaises-. J'ai fait en sorte que mes affaires soient à
l'abri. Ainsi j'évite l'ulcère et les contrariétés qui vous guettent ... Vous connaissez le dicton: Pour vivre heureux, vivons cachés...Je limite mon seul interet pour sa gestion communale et ses
conséquences fiscales. Là, c'est sur, il commence sérieusement à m'inquiéter. Ma conclusion : Il serait grand temps de changer. P.
Répondre
L

DEVIENT VRAIMENT INCONTROLABLE. MARINE C'EST POUR QUAND ? FAUT FAIRE QUELQUECHOSE... HELP !
Répondre
R

Il pressent que l'UMP va le lâcher aux prochaines investitures au profit d'un(e) ami(e) de l'ex-président et du soutien tacite de son opposition. Il a déjà un pied dehors au vu du
mécontement ambiant des lavandourains ! il ratisse discrétement PS sur un électorat d'à peine 20%. En 95 il était sans étiquette mais la donne a changé. Prendre le risque sur sa seule popularité
peut le mener dans le mur.
Répondre
L

La pédanterie de ce gominé m'est insupportable. Le bellatre s'écoute parler et n'entend pas y mettre fin. Ne manquent que les rouflaquettes et les précieuses ridicules... Signé : langue de P.
Répondre
R

L'art de la voltige ou l'as du pressing (vestes blanchies à l'occasion).
Pourtant pas avare de critiques acerbes contre les "socialo" (dans le texte),
M. Le Maire use de tous les subterfuges pour ratisser large.
Tantôt à hurler sur les toits ses aventures de jeunesse avec l'ex-première dame de France, tantôt à pourfendre Michel Vauzelle alors qu'il bénéficie de crédits pour refaire la stade, tantôt à
taper sur les élus régionaux écolos "intégristes" (encore dans le texte), tantôt à proclamer le Conservatoire du Littoral "persona non grata" sur la commune (vote en conseil municipal à la clef)
et pourtant à vouloir le séduire quand il s'agit d'écarter un russe imaginaire de la potentielle acquisition du Domaine du Layet en cours de décrépitude depuis.
Une schyzophrénie à géométrie variable chez lui n'est plus à décrire mais elle prévaut un manque de courage à affirmer un vrai projet politique. Tout ceci, comme une fausse pâtisserie de
supermarché, recouvert d'une confiture luisante (communication), un emballage parfait sans risque de bavures et une belle lignée de coupable qu'il brandit lorsqu'il est en difficulté. Ce fut
Faedda, Gritti,
la Fontaine, Félizzia, le Parc National, Parenty, Couve, les commerçant toujours mécontents, les personnels rebelles ou de l'ancienne équipe mis au placard, ceux serviles promus. C'est ça la
culture populiste décomplexée. Et puis que dire de son rôle dans l'expression de la laïcité au Lavandou, commune ou l'on célèbre l'intimité de la foi chrétienne comme un pâture sur le jeu de
boules alors qu'une église rénovée est là pour l'attention des fidèles, que dire de la symbolique de Cétacées qui plongent (politique moderne de l'autruche ?) tête en bas pour montrer leur queue
phallique au lieu d'émerger à l'air libre pour respirer l'ambiance d'une cité des dôphins ?
Il ne reste plus qu'une fumeuse histoire de collusion ou de dessous de table et la panoplie sera complète !
Au Lavandou, comme toutes les autres communes littorales, l'érosion des plages n'est plus un scoop ! L'érosion des élus ?
Répondre
R

bouffe a tous les rateliers celui la
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents