Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Municipales, ce que veulent les gaulois !

Publié par France GALLOIS sur 3 Mars 2014, 00:06am

Catégories : #Démocratie

Un maire est un homme précieux, un lien social, un guide pour une communauté en mal de modèle. C’est le maillon le plus proche de notre quotidien. Un homme qui nous rassemble avec qui l’on partage un destin, une tranche de vie. Mais, selon un sondage TNS Sofres, l'intérêt des Français à 56% pour les prochaines municipales est relativement faible (contre 67% en 2008). Ce qui présagerait un taux record d’abstentions autour de 35%. Le vote sanction anime ceux qui se déclarent "intéressés ou très intéressés", surtout dans les petites communes, contre les candidats soutenus par un parti ou une alliance politique (de droite comme de gauche). elections-coup-poing-humourNotamment chez les primo votants, nouveaux arrivants, la dent est plutôt dure. 42% sont attirés par le FN ( 21.000 candidatsdans sur 500 communes de plus de 10.000 habitants) pour faire bouger les lignes, chasser les cumulards et les corrompus. Aujourd’hui, les impôts locaux, l’endettement, le développement économique, détrônent les préoccupations d’hier: sécurité, environnement, logement, circulation, stationnement. Les programmes sont regardés à la loupe, car les électeurs sont souvent désabusés des promesses non tenues (2001 et 2008), les discours lénifiants et veulent du concret crédible et immédiat. Ils expriment un besoin de changement et un comportement irréprochable des élus. L’admiration, bien française, autour des mis en examen, condamnés, repentis…n’est plus propice au vieil adage "si c’est bien pour lui, c’est bien pour nous". Un net sentiment de réprobation s'empare des jeunes électeurs envers les sortants, sollicitant un énième mandat, alors que les personnes âgées feraient plutôt confiance à l’expérience. 71 % des sondés affirment qu'ils se détermineront en fonction du "projet des candidats", 70 % en fonction du "bilan du maire sortant" et 56 % jugeront "la personnalité des candidats". Toutefois, la perte des libertés individuelles, la désinformation, le formatage de la société dans une pensée unique, avec la complicité active de nombreux médias, sont relevés comme une mainmise abusive des élus en place et un manque de respiration démocratique. Beaucoup estiment que la liberté de penser et de s'exprimer est bafouée dans les communes par des manipulations clientélistes. Pour certains sondés, il est urgent que les communes baissent les dépenses locales et se regroupent. Pour d’autres, magouilles et corruptions, sont les deux mamelles de la "crise communale", habilement dissimulée sous le vocable d’incompétence. L’évolution sociétale, l’ouverture des frontières, le brassage ethnique, le rajeunissement du corps électoral transforment progressivement la France profonde. Une nouvelle génération d’élus arrive aux affaires. Espérons qu’elle n’attrapera pas le nombrilisme des anciens.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> J'avouie que <br />
Répondre
C
<br /> En réponse à @paricilasortie, je ne crois pas que BERNARDI puisse postuler à un poste à l'intercommunalité puisqu'il s'y est opposé (et s'y oppose encore maintenant)...Il n'a pas compris que<br /> l'intercommunalité permettrait de développer le bassin touristique de manière plus pertinente que lui au Lavandou. Il n'a pas compris que l'intercommunalité sert aux équipements (routes,<br /> piscine,crèche collège, école de formation aux langues et/ou au tourisme etc...) aux transports en communs (bus permanents de 7h à 3h du matin pour accéder à os plages, nos commerces, nos<br /> animations etc sans engorger le périmètre de bouchons et en résolvant les problèmes de parking).<br /> <br /> <br /> Au département ben disons qu'ils n'en veulent pas .....On ne peut pas s'opposer en permanence aux lois et au préfet représentant des lois sans s'attirer de franches innimitiés.....Et à quoi<br /> serait-il bon...Quel est son domaine d'expertise....L'urbanisme en zone artisanale ou innondable?....Le développement des loisir nautique et de la protection marine (ah non il s'est opposé au<br /> parc naturel de port cros) aux investissements routiers....ben non, les routes c'est pas son fort, à la culture vive la grande roue et le corso dans toute les villes aux frais du contribuable<br /> (400 000 e pour le Lavandou en 2013....Donc au département, pas possible....il reste quoi....Ormuz(mais pas de croisiéristes dans le détroit du Lavandou ou si peu) Toxic(comme les emprunts<br /> municipaux?)...Zebra (cachés par des jardinières pour empêcher la visibilité des piétons qui s'engagent sur les passages protégés)....Non Gil Bernardi n'a pas la capacité à rester dans une action<br /> politique au sens qu'il n'a pas l'abnégation nécessaire à un exercice du pouvoir pour le peuple...Pour lui le pouvoir ne s'exerce qu'à son propre profit.....<br />
Répondre
P
<br /> Bon ou pas bon Gil Bernardi devrait ambitionner une autre fonction au département, l'interco ou la Région et céder sa place à de nouveaux élus. Son expérience sera utile pas la peine de rester<br /> vingt cinq ans dans un bureau municipal .Je connais son esprit étriqué mais aussi sa générosité.C'est du bon sens républicain vous ne trouvez pas ??? AM<br />
Répondre
A
<br /> OUI d'accord avec vous ! le maire en place est un boulet.Notre village en souffre énormément.Bref GB ne veut pas partir. Alors que faire ? lui verser une idemnité, l'inscrire au chômage, lui<br /> trouver un autre boulot,l'envoyer chez son pote de boulogne? qui a une idée?<br />
Répondre
N
<br /> CE QUE VEULENT LES LAVANDOUARAINS: LE DEPART SANS CONDITION DE BERNARDI !<br />
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents