Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Port-Cros, le référendum de tous les dangers au Lavandou

Publié par Michel Dejuste sur 4 Mars 2011, 16:09pm

Catégories : #Le bêtisier du maire

Peu d'écho  et grand scepticisme dans la commune autour de  la dernière lubie du maire du Lavandou ! Celle de "mobiliser un Lavandou fort, uni et libre" face à l'hydre tentaculaire du Parc National de Port-Cros", prédateur de notre identité et garde chiourme de nos libertés bientôt compromises. Tous derrière Monsieur "MOI JE"... suivez sa banderole ! 
urne-electorale-copie-2.jpgEn fait de banderole, nous frisons la casserole ! Le maire du Lavandou nous ressert son vieux ragout trop cuit de cuisine électorale ! En décidant d'organiser un référendum pour ou contre l'adhésion au Périmètre Optimal du Parc National de Port-Cros, il anticipe sa réélection en 2014 qu'il croit acquise...C'est devenu son métier et il ne sait faire que ça. Parfois bien, souvent mal ! Bon nombre d'habitants considèrent que la protection de l'environnement est devenue une priorité pour la commune, qui, face aux enjeux, ne pourra pas imposer sa seule volonté en la matière. L'environnement est une concertation collective entre les pouvoirs publics et ses deniers, les élus  nationaux, régionaux, puis locaux, et les  décisions européennes et les fonds qui les accompagnent. Tout le reste est voué à l'échec des intérêts particuliers. Solliciter un "référendum" au Préfet est, certes un droit démocratique, mais il faudra en supporter les conséquences. Le maire UMP du Lavandou, déjà fragilisé par ses comportements frondeurs contre le Parc national [et autres galéjades], va se heurter au bien fondé de l'organisation étatique face à la disparition des espèces et l'érosion des plages. Son référendum risque bien de se retourner contre lui. D'autant que les décideurs  concernés voudraient bien sortir le littoral varois de l'impact du "tout tourisme" avec son lot de problématiques, qui pèse sur la fiscalité, la démographie et le paysage...Forcing sur le bétonnage, dégradation des sites, surpopulation estivale, logistique structurelle (stations d'épuration, transports, routes, logements vacants, emplois saisonniers, etc...). La logique rend concevable, avec regret pour certains et félicité pour les autres, l'idée  que, dans un avenir proche,  le Parc sera fortement étendu et fera la jonction terrestre avec d'autres conservatoires, réserves naturelles et d'autres initiatives à naître pour défendre notre mère Nature. C'est inexorable. Faute d'anticipation et de stratégie visionnaire, aveuglé par la quête d'un pouvoir sans partage, le maire du Lavandou se croit investi légitimement dans son combat de chef gaulois. Il oublie que les motivations des électeurs, qui ne sont plus les siens, changent...Les jeunes générations s'impliquent doucement mais surement dans le paysage politique qu'ils redessinent avec de nouvelles valeurs. Ce que les professionnels de la politique conservatrice, trop occupés à gérer leur carrière, ne maitrisent pas. Respect de la Nature, respect de l'autre, Commerce équitable, travail, loisirs, solidarité, Quart Monde, pouvoir d'indignation, avec, comme catalyseur de leurs attentes légitimes, le relais médiatique d'internet, qui les fédèrent vers de nouvelles voies d'expression démocratique.  Tout le contraire de l'arbitraire, du clanisme, du flicage et de l'autocratie que l'on constate dans nos contrées...La mobilisation sur ce référendum est discrète mais bien réelle, d'un coté comme de l'autre. L'un pour marquer personnellement et médiatiquement sa différence, croyant pouvoir ainsi renaitre politiquement derrière un stratagème éculé. (le syndrome du général ? qui, lui, a eu l'élégance de se retirer... mais ça c'est de la grande Histoire). L'autre, pour en finir une bonne fois, avec toutes les tergiversations, désinformations, manœuvres et stratégies personnelles, au détriment d'une cause internationalement entendue - et attendue -  Droit dans ses bottes...en caoutchouc, le maire du Lavandou arpente les plages, canif menaçant  à la main, scrutant l'envahisseur qui va bouffer notre âme sans y avoir été invité ! L'ennemi, bien plus puissant, n'est pourtant armé que de bonnes intentions ! On devine le vainqueur !
Ce référendum sera, comme s'amusent à le dire les élus du département qui l'encouragent au casse-pipe, un test à plusieurs enseignements: la place de l'environnement dans le discours politique, l'avenir du maire du Lavandou dans le jeu local et le prélude à la physionomie des élections municipales de 2014. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A


@paimpol . et tu crois que c'est le moment de donner le bouton nucléaire à Marine  ? regarde ça :  http://www.dailymotion.com/video/xhltyy_quiz-elections-cantonales-mireille-barde-fn_news  Un
peu de sérieux



Répondre
P


MARINE VITE
!



Répondre
J


COMME D'HAB BERNARDI PERD SON TEMPS DANS DES QUERELLES SUBTILES LOIN DE L'ESSENTIEL. ININTERESSANT DEPUIS LONGTEMPS !!!



Répondre
L


NON AU NUCLEAIRE ! OUI AU PARC DE PORT-CROS ! BERNARDI DEHORS !



Répondre
L


Il est un temps pas si lointain ou notre maire faisait des crises au simple mot de natura 2000 (article de presse de  2008).
A present il est fan, semble t il à la lecture de la gazette municipale
Qu'il est drole!!!



Répondre
L


L’opposition Lavandou Ensemble doit poser la question écrite au maire lors du prochain conseil municipal  sur la réalité de l’association Lavandou Tourisme dont les administrateurs se
plaignent d’être actuellement les cibles d’un contrôle comptable et administratif. Le maire, ex président de droit et bailleur de fonds de cette association jusqu’en 2010 ne peut esquiver la
réponse. Ces bénévoles peuvent être redevables devant la justice des actes commandités par lui avant la création de l’Epic et la responsabilité pénale pourrait être élargie aux anciens comptables
et président, ex élu /directeur général appointé,  aujourd’hui absents du débat. La vérité si longtemps cachée autour de cette paramunicipale ne va pas tarder à éclater. Il y va de l’intérêt
général



Répondre
P


Prochain conseil municipal le jeudi 17 mars à 18 heures  en mairie


Lavandou Ensemble - Marc Lamaziere, Jacqueline Pilette - Arnaud Parenty.



Répondre
E


@calixte21 Le plus effrayant sont les imbéciles qui applaudissent son incapacité à gérer nos finances !



Répondre
C


quand meme c'est effrayant de laisser un élu faire n'importe quoi à notre époque soit nous sommes des c...m...face à des mégalos soit la démocratie a été vidée de son contenu.Celui là n'est pas
une exception et doit être débarqué à la prochaine occasion électorale parceque l'ump est mal parti avec ce type de membres et doit remettre de l'ordre dans ses rangs



Répondre
P


AVEC OU SANS PORT-CROS LE LAVANDOU EST DANS LA MERDE ECONOMIQUE...!!!



Répondre
L


La vérité est que monsieur Bernardi cherche une porte dérobée pour faire parler de lui en bien. Il ne peut s'appuyer sur son bilan creux de 15 ans pour convaincre ses administrés alors il
fait croire que les autres sont des mauvais. Il utilise cette méthode depuis 1995 et faire ses coups en douce. Monsieur Bernardi est démasqué non seulement par les habitants mais aussi par les
élus de son propre camp



Répondre
M


Moi aussi , j' attends avec impatience les élections municipales 2014 pour dégager cet incapable et ce bon à rien juste à vouloir nous endormir .Mais de tout ce je lis et j' entends nous
sommes  nombreux à nous plaindre .



Répondre
D


Rien a foutre de ces coneries sur port cros; je men cague .moi, je suis jeune, je veut du boulot en cdi, un salaire normalb et un logement à un prix raisonable et moins de vieux cons gateux.
le lavandou c'est ville mourante  de profiteurs. ya pa ke des fils a papa et des frikés qui vivent ici. je vais me casser et quitter le vilage de ma naissance parceque i se
passe rien pour nous les jeunes. k.



Répondre
L


 
Par peur d’un vote remarqué par le château Bernardi semble hésitant sur ce coup. Il a un peu raison. Si le vote est contre le parc il joue son investiture côté des élus, si au contraire le vote
pour le parc il ressort ridiculisé pour la deuxième fois de son bras de fer et joue son mandat de maire côté électeurs. Le mieux serait que le préfet n’autorise pas le référendum pour lui sortir
la tête de l’eau et lui permettre de donner de la voix contre les textes de la république qu’il sait si  habilement contourner



Répondre
J


Après avoir enfumé tout le monde en faisant du projet du parc national un épouvantail, Monsieur Ben Hardi se présente aujourd'hui comme le porte parole, chevalier blanc défenseur de ses
administrés, menacés par la peste de natura 2000, le choléra du parc national et le fièvre bubonique du Conservatoire du littoral, rien que ça!


Monsieur le maire les lavadourains sont majeurs et vaccinés, ils ne manqueront pas de vous le rappeler.


 



Répondre
J


pendant ce temps, le parcnational fait son job


http://www.lepost.fr/article/2011/03/09/2428750_le-parc-national-de-port-cros-acteur-majeur-du-tourisme-varois_1_0_1.html


les chiwawas aboient, la caravane passe



Répondre
L


lien actif sur
l'article du Post cliquez ici



B


Comment ? un vote contre Port Cros et rien contre l’intercommunalité ? son ego est vraiment stupide à la hauteur de sa provocation immature.Je ne voterai pas j’attends les prochaines municipales
pour le dégager



Répondre
C


Le référendum ne sera pas un vote anodin. G.Bernardi joue son avenir de maire et de président du syndicat du littoral varois. Ce vote est problématique surtout si JP.Giran se fâche en rameutant
Paris. Le cordon hygiéniste autour de Sarkozy avait volontiers émis l’hypothèse d’un proche ami fidèle aux prochaines municipales suite aux articles attisés par l’annulation de permis de
construire jugés illégaux.



Répondre
T


Superbe pébliscite de mi-mandat. Monsieur Bernardi va enfin pouvoir compter ses ennemis



Répondre
H



MERCI A TOI J'AI ENVOYE LE MAIL A MES POTES DU LAVANDOU. ILS ATTENDENT DE PIED FERME LE REFERENDUM



Répondre
R


OUAIS ben tout ce bordel pour des poissons et des oiseaux ca me laisse rêveur. On se bouge pas autant pour les chomeurs et les mals-logés. Bizard le monde dans ce trou de nantis mis au pas par un
chefaillon lol



Répondre
C


Habitants et amis du Lavandou ne vous laissez pas embarquer dans un référendum d’arrière-garde du maire contre l’extension du Parc national de Port-Cros, projet
du gouvernement Sarkozy. Cette affaire est un règlement de compte personnel de monsieur Gil Bernardi contre les fonctionnaires de l’Etat et un affront direct à notre Président de la République.
Avec la demande d’un référendum au Préfet, voté en conseil municipal le 11 février, il vous manipule et détourne votre attention sur  la triste
réalité du Lavandou : chômage, dette colossale, emprunts, erreur intercommunale, permis retoqués, tourisme à la rue, immobilisme + les dossiers en cours contre sa façon de gérer le Lavandou.
En mai ne participez pas à ce vote hypocrite qui isolera encore davantage notre village. Ne lui permettez pas de faire sa pub sur notre dos. Donnez-lui l’avertissement qu’il mérite sur son
médiocre mandat municipal. Faites passer ce message autour de vous, postez-le à vos amis. 



Répondre
C


Profitons de cette mascarade électorale; La pauvreté est une réalité; Sanctionnons le maire du lavandou de sa détestable gestion financière de notre ville



Répondre
M


Curieux ce malaise de mal vivre au lavandou comme si tu étais dans un décor de carton-pâte fabriqué à la Bollywood sans vie- parfois j’ai envie de fuir devant la fausseté de son capo- son air
trompette glisse trop vers mon porte-monnaie. lol
 Répondre Transférer



Répondre
J


VOTEZ POUR L’ENTREE DU LAVANDOU DANS LE PERIMETRE DU PARC NATIONAL DE PORT-CROS J.A.



Répondre
2


Je vote OUI au referendum pour la démission du conseil municipal du lavandou



Répondre
P


REFERENDUM LAVANDOU : IL NE FAUT PAS VOTER CONTRE LE PARC MAIS CONTRE LA GESTION CATASTROPHIQUE DE GIL BERNARDI DEPUIS 1995



Répondre
L


La majorité des habitants espère une nouvelle richesse par l'adhésion au parc national Port-Cros
 et surtout pas les milliers de touristes saccageant son environnement. Référendum Bernardi : votez carton rouge contre la gestion hasardeuse du
maire intellectuellement malhonnête avec vous. LVV



Répondre
F


Espèce de maire en voie de disparition naturelle
lavandourains prenez en soin  y en’a pas deux comme lui ou alors je quitte le var 



Répondre
V


Les Verts seront mobilisés après les cantonales pour défendre le Parc contre le referendum du Lavandou



Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents