Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Tourisme en berne au Lavandou

Publié par Patrick Richard sur 5 Juillet 2022, 08:45am

Catégories : #Tourisme

Malgré les effets d’annonces, la fréquentation touristique est à la traine au Lavandou au grand soulagement des résidents subissant chaque année l’enfer d’une surfréquentation estivale.
Plusieurs explications à cette marée basse :
La mauvaise économie française qui fait face à une inflation jamais vue et une perte de pouvoir d’achat en recul depuis deux années.
Le coût du transport par la route qui, malgré les aides provisoires, décourage les destinations enclavées et s’ajoute aux grèves imprévisibles des transports publics.
Une 7ème vague Covid qui s’invite dans le Var et les Bouches du Rhône malgré les vaccinations à répétition.
Les méduses, la fermeture sanitaire des plages, la canicule, l’interdiction des massifs boisés en prévention incendie.
L’incertitude de l’emploi et l’augmentation alarmante de la précarité invitent à la prudence économique.
L’imprévoyance des professionnels par l’absence remarquée de saisonniers qualifiés, faute de salaires justes et de logements accessibles.
Enfin, l’ambiance délétère d’une guerre incontrôlable qui se profile en Europe contre l’Occident.
Tous ces constats ne garantissent pas aux courageux touristes des vacances sereines, les poussant au système D chez les amis ou les locations à plusieurs.
Côté Lavandou, le virage écologique tourne à la farce : piscine municipale d'eau douce remplie deux fois malgré les arrêtés sécheresse; l'animation vire aux « soirées  tapages » avec feux d’artifices, sardinades, parades… et la bulle immobilière défigure définitivement le village !
Au Lavandou, c’est l’illusion de l'Eldorado tous les jours de juillet à août du moment que l’argent rentre.
D’ailleurs, à bien regarder les idylliques éditions touristiques abandonnées sur les étagères des professionnels locaux, la question de leur publication est posée. Ne seraient-elles pas plus utiles ailleurs plutôt que de convaincre des vacanciers sur place désabusés par la réalité ? Et puis combien d’arbres sacrifiés pour les imprimer ?
Mais l’art du blingbling politique n’est pas accessible au marketing touristique. Le verbe avant la réflexion est la signature de cette 5ème mandature égarée dans sa vérité. Si, désormais, la saison estivale se limite à deux mois, gare aux impôts fonciers et aux emprunts !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
c'est un mauvais signal dans les caisses municipales et prélude à des augmentations fiscales<br /> en plus la commune s'enfonce dans une course imbécile à la construction car + de bâtiments c'est plus d'infrastructures, de municipaux, de fluides publics et de circulation or curieusement au lavandou plus il y a de constructions moins il y a de gens du fait d'un taux anormal de résidents secondaires mal entretenues ou de gestions défaillantes.
Répondre
K
CA REDEVIENT SUPPORTABLE JUSTE CE QU'IL FAUT MAIS LA GROSSE VAGUE DU AOÛT CA VA CRAINDRE !
Répondre
L
HOURRAAAAAAAAAAAA ENFIN une bonne nouvelle !! sniffff pour les "pauvres restaurateurs, pourtant ils se sont enrichis sur notre dos avec le "quoi qu'il en coûte" du petit arrogant de l'Elysée, "ils" ont TOUS changé de voitures, exécuté des travaux, bref la vie était belle, une patron de snack, m'a même dit "je n'ai JAMAIS eu autant de fric en travaillant" il a 2 snacks où il vend de la "merde" ENFIN les pigeons de "bidochons" s'en rendent compte et vont sous d'autres cieux, en France....ou ailleurs, OUF bon débarras pour les locaux, qui EUX essaient de gagner leurs vies en faisant autre chose que de vendre du surgelés à prix d'or !!! le retour de bâton est en marche ! j'attendais cela depuis des années !! nous allons pouvoir revenir au Lavandou en été, chez nous.....quel bonheur !
Répondre
@
pas si vite lucide83... les pigeons sont de retour comme d'hab 14 juillet - 15 août inévitable tragédie du lavandou qui vend son âme à Pinocchio depuis 1995 sans chercher autre chose comme recette
T
la décrue est très remarquée dans les restaurants et les bars qui commencent à s'inquiéter alléluia
Répondre
M
Avis aux opposants. Petites recettes de survie politique au Lavandou<br /> Un bon dircab<br /> Un avocat malin<br /> Un conseil municipal aux ordres<br /> Un réseau écossais <br /> Un journaliste dans la poche<br /> Aucun complexe<br /> Une bonne dose d'hubris<br /> Ne penser qu'à l'argent des autres<br /> Quand vous en serez là vous avez une petite chance en 2026
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents