Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Les retraités d'importation plombent l’économie varoise

Publié par Paulette Touitou sur 4 Avril 2015, 23:09pm

Catégories : #Société

Le constat est là, l’économie varoise est en net recul sur les départements voisins. Volonté de la majorité départementale qui depuis 30 ans favorisent les retraités d’importation, faisant flamber l’immobilier du littoral, chassant les jeunes générations de leur territoire. Conséquences: rejet de l’autre, intolérance, vote frontiste historique et municipalités arc-boutées sur l’ordre ancien. Nostalgie du passé au Lavandou où l’on réanime le cheval, les processions dévotes, les interdits et les accoutrements d’antan, tout en sacrifiant les derniers terrains à la promotion de dortoirs estivaux. Cette absence d'avenir et d'entre-soi cultivent frustrations et fracture sociale chez les jeunes dont le chômage est au-dessus de la moyenne nationale. Certains n’auront connus que la pensée unique d’une mairie reconduite de mandat en mandat sans respiration démocratique, ni écoute réfléchie. Le Var est ainsi devenu le contributeur le plus important en aides de toutes sortes afin de maintenir une soupape sociale au mécontentement général (dette et fiscalité incluses). Incapables de s’organiser, protégeant leurs chapelles, les collectivités locales viennent de renoncer à leur meilleure chance économique en concédant leur aéroport à Vinci, après l’abandon de Ryan Air. Les élus varois ne vont guère plus loin que des effets d’annonces dans les projets structurants du département. Heureusement il reste toujours le soleil et sa corolaire migration touristique. Mais cet héliotropisme européen a du plomb dans l’aile pour les services et les prix en comparaison de destinations étrangères bien plus abordables et respectueuses du client. Manque de chance, le grignotage naturel de la côte varoise, le bétonnage institutionnel, le clientélisme politique… associés à une palpable pollution méditerranéenne accélèrent le déclin de cette manne. Depuis 30 ans ce sont les mêmes qui décident dogmatiquement du devenir du Var sans trop se poser de questions, soucieux d’augmenter leur influence clanique et leur patrimoine personnel, chassant de leur vue les "éclairés", rejetant l’insuccès économique sur le dos des autres, appelant à leur secours le "front républicain" à chaque élection risquée... La médiocratie et l’immobilisme jusqu’à quand ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
stratégiquement 30 ans en arrière c'était un bon plan puisque les communes sans rien faire attendaient la becquée touristes la bouche ouverte mais depuis le low-cost la concurrence entre régions les changements de consommation tout a exploser sans que les communes ne se remettent en question. Le lavandou est en première ligne dans cette mutation alors que toutes les forces ont été pour le tourisme sans autres projets artisanal, musical, festival... Nos formidables élus se sont endormis la bouche ouverte en fermant les yeux. Impossible de réagir à court terme alors ils comptent sur le repli des vacances au Maghreb alors que les gens vont filer en espagne.
Répondre
J
Au Lavandou plus rien à faire jusqu’en 2020 pour chasser la clique Regain du pouvoir absolu dont la vision clanique a mené le village dans la récession et les errements de gestion sans protestation. Demain se prépare dès maintenant avec des citoyens de bonne volonté et quelques neurones en plus.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents