Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Au Lavandou, j’optimise !

Publié par Patrick Richard sur 10 Mars 2016, 22:41pm

Catégories : #Société

De nombreux préjugés persistent à l’encontre de l'optimisme. L'optimisme est suspect. Au mieux, il fait l’objet de plaisanteries : « Un optimiste est quelque qui commence à faire ses mots croisés au stylo à bille. » Au pire, il est considéré comme un manque de lucidité et d'intelligence. Et tout ça c'est la faute à Voltaire ! Et à son fameux Candide...

Ce conte philosophique, la plus célèbre des œuvres de Voltaire, était en fait une charge contre les thèses du philosophe allemand Leibniz, convaincu de l'excellence de la création divine et adepte du « tout est bien ».
Candide, jeune Allemand à l'esprit simple et droit, de naissance noble mais illégitime. Au château, il est l’élève du docteur Pangloss, partisan comme Leibniz du « Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ». Cet enseignement, et une jeunesse agréable, font de lui un optimiste un rien naïf. Mais il se trouve brutalement expulsé de ce paradis, après avoir été surpris par le baron en train d'embrasser Cunégonde. Les ennuis commencent alors pour Candide qui reviendra de ses croyances optimistes et se retirera modestement pour «cultiver (= travailler, enrichir) son jardin (= monde, esprit, jardin secret)».
Voltaire avait-il des comptes à régler avec l'optimisme ?

D'où vient que l'on critique plus volontiers les optimistes que les pessimistes ? Alors qu'en réalité, on recherche davantage leur compagnie. Est-ce dû à un soupçon de jalousie envers ces bons élèves à l'école du bonheur ? N’est-ce pas surtout qu'on ne perçoit de l'optimisme qu'une facette très limitée : la volonté de voir le monde de manière positive, alors qu'il n'y a pas toujours de quoi. Il y aurait dans l'optimisme un certain aveuglement, un désir borné de ne pas se focaliser sur le côté sombre de la réalité.

"...La route de l’optimisme est longue mais c'est un chemin de lumière. Le pessimisme ambiant est puissant mais il n'est que renoncement. Partageons les grandes valeurs qui font et feront une société plus forte et plus juste, l'engagement, la bienveillance, l'énergie, la simplicité, la gratitude, la persévérance…"
N’oublions pas que le Printemps de l’Optimisme est né dans le plus beau village de France, mais se déroule les 18 et 19 mars à paris et le 21 mai à Nice. Un jour retrouvera-t-il la tanière lavandouraine de son créateur Thierry Saussez ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
"l'engagement, la bienveillance, l'énergie, la simplicité..." C'est où ces valeurs? Pas ici en tout cas!
Optimiser pour les logements introuvables au Lavandou?
Optimiser pour que les mentalités changent, que les propriétaires louent leurs biens à l'année?
Optimiser pour une ville qui pense a ses habitants?
Optimiser pour un cinéma et d'autres structures?
A quand l'arrêt de l'auto-suffisance municipale indécente?
Bormes est dans le même panier...
Répondre
S
"Bien heureux les simples d'esprit, le royaume des cieux leur appartient" !!!
Allez donc carrément vendre maintenant vos salades rue de "Solférino", paraît qu'on y est à court d'idées pour justifier la candidature Hollande à un second quinquennat. L'optimisme, c'est tellement vrai que le chômage n'en finit plus de reculer, que la croissance n'en finit plus d'exploser, que toutes les catégories socio-professionnelles n'en finissent plus d’exulter, que la France n'en finit plus de se réjouir d'être la plus belle poubelle sociale du monde, que les Français réclament encore plus d'immigration, que les Français n'ont jamais tant aimé leur classe politique, que les Français n'ont jamais cru avec autant de ferveur dans les bobards véhiculés par les médias ...
Répondre
L
Espérer Mr Saussez à la mairie je suis pessimiste . Il a largement dépassé la date de validité et ce n'est pas la sagesse de Juppé qui pourrait virer le petit coq de village !
Répondre
A
je reste très perplexe sur optimisme du maire. Je crois qu'il pratique la méthode Coué afin de masquer la triste réalité de sa gestion communale
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents