Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Un maire qui n'applique pas les lois doit partir !

Publié par Patrick Richard sur 27 Août 2016, 09:25am

Catégories : #Politique

Anti-burkini, mariage pour tous, loi SRU… certains personnages ont une écharpe tricolore à tort. Ils portent la République et son drapeau, avec tous ses défauts !
Pourtant, beaucoup n’appliquent pas les lois, les interprètent, les détournent, les contestent devant la justice. Pire ! imposent les leurs…

ils invoquent droit de retrait, sécurité publique, particularisme local… La seule sanction  qu'ils méritent doit être la DESTITUTION ! pas la démission, trop facile pour eux. DESTITUTION ! avec interdiction d'exercer un mandat public à vie !

Il y a trop de tolérance avec des élus qui, bien souvent, se croient tout permis parce qu'ils sont investis d'un certain pouvoir, avec procédures et amendes payées par les contribuables, jamais de leur poche .
Quand un maire est hors la loi, c'est son problème et de la responsabilité solidaire du conseil municipal qui l'approuve ! 
Assez de  " ni responsable, ni coupable "  ! 

La seule réponse dans ce cas est la DESTITUTION, car les contribuables n’ont pas à supporter ses fautes ou erreurs de gestion  ! 
Dans nos villages de la France profonde où se retrouvent cumulards et assoiffés du pouvoir, ce principe républicain doit être appliqué partout : un maire qui fait preuve d'un excès de zèle, interprétant abusivement certaines lois ou usant à tort de son pouvoir, doit être condamné proportionnellement au préjudice qu'il a commis sur ses biens personnels et interdit de mandat électif à vie ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Burkini (pas dans le dictionnaire), mariage pour tous(la décadence absolue), dans quel monde voulez vous vivre?Rajouter à cela les circonsitions des enfants juifs et musulmans à part de les rendre différents des autres de les marqués dans leurs chair pour la vie sans qu'ils n'ais pus décidés par eux même .(de 15 à 30 ans de réclusions criminel pour mutilation sur mineur de moins de 15 ans.Vous osez parler du respect des lois! Ah ils ont un bel avenir nos enfants!
Répondre
N
Bravo pour ses articles.je suis heureux de voir que Dàns se monde de pourrie certaines personnes sont encore consciente du monde dans lequel on vie et que nos brigands au pouvoir son près à tout pour se renplir les poches même si elle sont pleines de merde
Répondre
@
La mafia affairistes dite en "col blanc" a infiltré la plupart des mairies, le conseil départemental et autres collectivités sur le littoral varois ( eau, assainissement, voirie, ports, permis de construire, plages privées, ordures, boites de nuit, implantations commerciales...). L'affaire Piat dissimule en vérité les valises électorales, intimidations, DSP truquées, bakchichs, trafics en tous genres. Dans le Var : tu te soumets au plus fort, tu connais le juge ou tu disparais. La justice et la presse ne font pas leur boulot.et la débordée Chambre régionale des comptes crie dans le désert Comptez le nombre d'élus en délicatesse avec la justice. L'encartage politique est le sésame qui met à l'abri tous les ripoux. Le Var est mafieux du fait de la porosité souterraine avec la mafia italienne et corse qui attire un peu les russes en évasion fiscale. L'anti-burkini n'est qu'un divertissement local destiné à leurrer les administrés sur des affaires bien plus lucratives. L'objectif inavoué est de tenir à distance la mafia maghrébine qui se détourne de la drogue et veut aussi sa part du gâteau sous habillage religieux. C'est pour cette raison que l'opus dei recrute aussi facilement parmi les élus varois ultra catho en offrant une protection plus efficace que la politique. Avoir les deux appartenances offre une garantie absolue de longévité et ouvre beaucoup de portes aux affairistes. Rien de nouveau dans le Var depuis la séparation antre l'Eglise et de l'Etat. GDS..
Répondre
@
L'encartage politique, d'accord. L'Opus Dei, ah bon ? Mais alors, que faites vous des francs-mac ?
A
je viens de revoir avec plaisir le film réalisé par DE CAUNES sur notre regrettée Yann PIAT sur la chaine 23, hier soir, si on lui avait laissé la vie, elle aurait été un super maire pour Hyères, mais je suis encore sous le choc de réaliser que cette femme avait des c.......et un courage immense, elle oui, mille fois OUI en tant que maire, mais nous avons oublié trop vite, que nous visions tous au milieu de cette pègre dans les années 90, cela fait froid dans le dos, de le revoir à la TV. Et à chaque fois que je me rends au "tombolo" je lui envoie un merci, grâce à sa détermination et son courage, je peux aller avec mes petits enfants,profiter de la nature y est splendide et les oiseaux nous ravissent, elle avait dit 'quand j'ouvre mes volets je veux le voir" mais le maire de l'époque lui voulait s'en mettre plein les poches, et arroser tous ses copains aussi, avec une marina, et des constructions toutes aussi hideuses qu'au Lavandou., mais elle a gagné, en y laissant sa vie ! après sa mort, "ils" ont tout de même eu la "trouille" et n'ont pas osé, la construire cette fameuse marina ! alors ce matin j'ai un profond dégoût pour tous les maires qui ont détruit le Lavandou à petit feu, en pensant qu'ils étaient immortels, afin de bien profiter de la manne céleste qui tombe à chaque construction.Et dans la société dans laquelle nous vivons, malgré nous, plus JAMAIS il n'y aura une Yann Piat, car c'est bien connu seules les femmes ont du courage en politique, et ailleurs aussi!
Répondre
S
Voilà le travail de Falco dit "Ugollin" et toute la clique, lisez <br /> <br /> http://www.varmatin.com/politique/les-exemples-hallucinants-de-passe-droits-au-departement-cites-par-la-chambre-61431
Répondre
L
Pour François Molinié, avocat au Conseil d'État, un maire qui refuserait de se soumettre à une décision du juge administratif suprême engage la responsabilité de sa commune et s'expose à tout un mécanisme de sanctions administratives possibles sur la base du code général des collectivités territoriales. Cela peut aller jusqu'à la suspension temporaire du maire par le ministre de l'Intérieur et des poursuites au pénal puisqu'il met en échec l'exécution de la loi et porte atteinte aux libertés fondamentales, ce que l'on appelle une voie de fait. Sans compter que l'arrêté n'ayant plus de base légale, les procès-verbaux sont donc facilement contestables
Répondre
S
Le sieur Bernardi ne gère plus le Lavandou c'est juste une vitrine personnelle pour dégommer le député Couve.allégeance à Falco le seul qui le supporte encore. trop de pouvoir depuis trop longtemps mène aux caprices de star.. ça chuchote et ça complote après cette mauvaise saison touristique sans directeur et un maire qui court les médias.
Répondre
L
expliquez nous comment les plus gros promoteurs français, peuvent avoir la main mise sur le Lavandou et plus particulièrement dans la plaine derrière Carrefour.<br /> Comment la ville et donc le maire peut donner des autorisations à construire des immeubles aussi hideux, avec des conséquences futures désastreuses (inondations, zone de non droit, environnement pollué etc...)<br /> Comment un maire qui à longueur de discours, prétend habiter le plus beau village de France, peut il renouveler les mêmes erreurs, que dans les années 60 quand les immeubles qui longent le boulevard front de mer (Horizons Grand large Corvette, etc...) ont été construits<br /> Aucune vision de l'avenir, interêt personnel ? On ne sait pas, mais la question mérite d'être posée<br /> La seule chose qui restera de ses mandats : ces réalisations affreuses que l'on ne pourra pas hélas détruire...et qui auront dénaturé le Lavandou
Répondre
@
Hélas cent fois hélas, il est bien trop malin pour se faire prendre la main dans le sac.<br /> De plus comme personne ne parle ca va continuer jusqu'en 2020.
B
Ce "PAE village" n'a rien d'un"village"... Ce sont des blocs de béton hideux . Faites donc un tour vers La Mole, la Croix Valmer où Gassin . La bas, de nouvelles réalisations bien plus jolies et élégantes sont construites et ne dénaturent pas l'environnement.
V
Trop de dogmatisme religieux chez Gil Bernardi. Ca devient risible avec Falco. Reste a faire un pèlerinage a Rome en soutane blanche .
Répondre
R
le maire est élu à la majorité, et comme nous sommes en démocratie, sa représentativité est totalement légale. Ce sont aux autres à s'incliner dans notre constitution. A chacun son tour d'avoir le pouvoir. Si l'opposition n'a pas la place du maire c'est que les administrés pensent qu'ils ne sont pas capables d'en assurer la fonction. Il est donc difficile au regard de cela de réclamer une destitution quand on est minoritaire. Il faut donc faire le nécessaire pour le renverser au prochaiens élections. Ceci dit, en cours de mandat, il devient difficile de réclamer son départ si ce n'est pour une faute portée devant la justice, sans être sûr de gagner, ou alors monter une cabale contre lui au sein de la municipalité pour le mettre en défaut et qu'il se sente obligé de démissionner. la solution est dans les urnes. Le maintien d'un arrêté contre le Conseil d'Etat est moins grave qu'un permis de construire en zone inondable ou le fait de ne pas tenir compte des avis répétés de la Chambre Régionale des Comptes ou le fait de toucher des enveloppes en contrepartie d'une signature ou le fait d'insulter les conseillers d'opposition en public. C'est à vous de chercher un bon motif.
Répondre
@
au Lavandou administré sous Faedda (PS) c'était pas mieux que Bernardi (LR). Je crois qu'il faut stopper les psychopathes en obligeant les candidats à des tests d'aptitude. Maire est le seul boulot qui attire autant de non diplômes, perdus de la vie, chômeurs, escrocs que de malades du pouvoir - syndrome d'une enfance dominée par un père caractériel ou une mère abusive. La République gagnerait à exiger un diplôme à ceux qui la représente. MV
S
Je vous invite à consulter le rapport de la chambre régionale de comptes concernant le département du Var <br /> Bonne lecture à tous
Répondre
N
Lui vous les autres avide de pouvoir
Répondre
N
POURQUOI LE FRONDEUR BERNARDI TOUJOURS EN PLACE ?
Répondre
@
Bien d'accord avec vous. Ce curieux personnage devrait être destitué par le préfet pour ne pas respecter la décision du Conseil d'Etat. Espère par son attitude flatter Sarkozy qui ne sera pas élu. En 2020 peut préparer sa valise. Aura bien emmerdé son monde depuis 1995. Des zélus comme ça fo pas les garder à perpette sinon c'est revenir un siècle en arrière
N
A j'allais oublie et surtout t'en quil auras des inbeciles pour les mettre au pouvoir
Répondre
N
Une seule et bonne raison le pouvoir et le pognon de nous ils ent non rien a foutre
Répondre
M
Jamais de maires en prison ? Jamais de voleurs, de prédateurs sexuels, d'emplois fictifs, de favoritisme familial, de combines mafieuses. Ah la vertueuse France des élus. Ce sont les administrés qui foutent la merde en n'écoutant pas la divine parole de nos élus regroupés en chapelles. Pourquoi donc notre excellent modèle jamais recopié dans les pays bisounours ?
Répondre
A
les maires se comportent comme les autres élus, ceux de Paris, par exemple, car l'exemple justement vient de haut, gauche ou droite, ce sont les mêmes, menteurs, tricheurs, incapables de tenir leurs promesses électorales, et eux aussi ne démissionnent pas, malgré leurs malversations, leurs magouilles bien au contraire, dans les pays anlo-saxons, cela ne se voit pas, seule la France est corrompue à ce point, à partir de là, le maire d'une commune peut TOUT se permettre, mettre une EHPAD en zone inondable, tout en étant né dans cette commune, et connaissait très bien les coins inondés chaque hiver, continuer à donner des permis de construire toujours en zone inondable, et tous de reprendre en choeur "mais ce sont des pluie centennales !" l'art de se moquer des gens, et de mettre leurs vie en danger, une commune proche et amie, est sinistrée à cause de cela, depuis 2 ans, l'immobilier stagne, les gens ont de la mémoire, les "médias" s'en sont chargé; nous devrions pourvoir demander des comptes à ces maires là, qui mettent leurs communes, l'économie, et la vie de leurs administrés en danger, car cela recommencera, c'est obligé, trop de béton de partout, trop de centre commerciaux, et un autre en projet encore en plus, inutile, avec toutes les grandes surfaces à 20/30 kms, qui viennent d'être crées, on construit, on construit des immeubles hideux, notre pays est défiguré, alors pourquoi voulez-vous qu'ils s'arrêtent, il y a toujours des gens qui votent pour eux, c'est impensable, et pourtant ils le font. Donc, nous ne pouvons que subir, ou partir!
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents