Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Brexit : les Anglais vont-ils déserter le littoral méditerranéen?

Publié par Patrick Richard sur 26 Septembre 2016, 00:07am

Catégories : #Tourisme, #Cercle d'Etudes Reyer

Après les résultats du référendum sur la sortie du Royaume-Uni, le cours de la livre poursuit sa chute. Résultat, la monnaie britannique vaut désormais moins que l'euro, et "Le budget des vacances des Britanniques a été amputé de 350 € après le référendum", dixit  le directeur général de la plateforme EasyVoyage. Une mauvaise nouvelle pour la Provence-Alpes-Côte d'Azur  qui constitue la première destination de court séjour des Britanniques, avec une durée moyenne de sept nuits.

Les Anglais vont limiter leurs dépenses sur place

"Les touristes anglais vont davantage prêter attention à leurs dépenses une fois sur place et réduire leur consommation", prédit Michael Dodds. Restauration, commerces locaux, événements culturels ou sportifs... Autant de revenus pour le secteur qui risquent de se réduire, car les résidents d'outre-Manche consommaient en quantité en France. (En 2015 : 3,37 milliards €), selon les chiffres de l'Office for National Statistics. "Si la perte de pouvoir d'achat est effective, les Anglais vont diminuer la part accordée à l'hébergement pour pouvoir continuer à consommer, et profiter des loisirs proposés en France".
En Provence-Alpes-Côte d'Azur, où la clientèle britannique représente 16% de l'ensemble des nuitées, on espére que l'impact pourrait être limité. Le secteur se tournent désormais vers d'autres clientèles de proximité comme la Suisse, l'Italie et l'Allemagne. "La clientèle britannique n'est pas une clientèle étrangère comme les autres, nous la considérons comme une clientèle domestique de par sa proximité géographique", soutient le président de l'UMIH. De fait, dans le Nord, les Britanniques constituent leur première clientèle étrangère, et représentent jusqu'à plus de 40% des nuitées étrangères.

Les Français en profitent...pour traverser la Manche

Plus surprenant, la chute de la livre vaut de l'or pour le tourisme britannique et encourage les Français à traverser la Manche, puisqu'elle leur fait économiser 15% pour l’instant. Le site Kayak a observé une envolée de 130% des consultations des vols à destination du Royaume-Uni, le jour du référendum. Même constat chez liligo.com et EasyVoyage.
"Les Français vont seulement effectuer des séjours de courte durée. Mais ils vont vraiment apprécier de payer moins cher, notamment l'hébergement à Londres" ... A suivre !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Surtout qu'ils partent en emmenant les migrants chez eux. D'ailleurs qui est du lavandou au juste avec tous ces italos et ruskofs qui font la loi chez nous.
Répondre
A
exact ! ras-le-bol des touristes en tous genres, la population est à bout, messieurs les maires, qui ne vivaient et ne voyaient que pour et part ces touristes, à cause de vos constructions hideuses, vous nous avez attiré le touriste "bidochon" gros ventres et tongs ! mais où sont les robes longues d'antan," je vous parle d'un temps, que les moins de 40 ans de peuvent pas connaître" et oui, le soir ces belles dames, descendaient de leurs belles villas secondaires pour venir flâner, dîner sur le Lavandou, (dans les restaurants qui servaient encore de bons mets), tout le long de la promenade! elles sont encore là (mois nombreuses) mais se terrent chez elles, dans leurs belles villas, afin de ne pas côtoyer justement ce style de touristes, qui ne respectent rien, ni personne, est sale, mal élevé, mal habillé ! alors si les anglais viennent moins, c'est pas moi qui vais m'en plaindre, car les anglais qui ont fait les beaux jours de Nice ou de Cannes, sont morts, les actuels sont dans le même panel que cité plus haut ! nous avons le tourisme que nous méritons, enfin nous, nous le subissons au quotidien, il serait enfin temps que nos chers maires se posent les bonnes questions, car les locaux ne comptent pas pour des prunes non ?
Répondre
G
Deja trop de touristes saccagent le lavandou. Un peu moins de pollution c'est pas grave on ira chez eux faire la teuf et salir les plages !
Répondre
V
Pas besoin des anglais ni des allemands ici .
Répondre
J
Les anglais sont de moins en moins nombreux au Lavandou. Ils vont à Saint Trop. Personnellement au moment des vacances je file à Londres car le littoral est invivable et les prix aussi chers que l'Angleterre. Si c'est moins cher tant mieux.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents