Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Nos ancêtres ligures, arabes, gaulois, mérovingiens…

Publié par Pascal Docquenies sur 22 Septembre 2016, 00:15am

Catégories : #Cercle d'Etudes Reyer

Pour faire court sur nos ancêtres, être français en 2016 ne veut pas dire la même chose qu'être français en 1600...

inventée sous la Renaissance, reprise par la Révolution française, brandie par Napoléon III, cette notion de "nos ancêtres les Gaulois" repose-t-elle sur un fait historique où n'est-ce qu'un mythe révisionniste ?

"Nos ancêtre les Gaulois, un peu Romains, un peu Germains, un peu Juifs, un peu Italiens, un peu Espagnols, de plus en plus Portugais peut-être qui sait? Polonais? Et je me demande si déjà nous ne sommes pas un peu Arabes ? Je reconnais que voici une phrase imprudente. C’est celle-là qui sera épinglée." s’amusait Francois Mitterrand (1987)

Pour Nicolas Sarkozy. "Le nivellement de la pensée unique sur le droit à la différence ça suffit. Moi je plaide pour le respect d'une communauté nationale, d'une identité nationale et d'une France que nous avons reçus de nos parents et que nous avons l'intention de transmettre à nos enfants". Une pirouette de langage inaudible par la moyenne des français.
Nos ancêtres les Gaulois est surtout une expression utilisée aux XIXe et XXe siècles pour évoquer la Gaule indépendante d'il y a vingt siècles. Elle sous-tendait notamment le récit de l'histoire de France dans les manuels scolaires de la Troisième République  qui enseignait :

"Autrefois notre pays s'appelait la Gaule et les habitants s'appelaient les Gaulois" (cours élémentaire), ou "Il y a deux mille ans la France s'appelait la Gaule" (cours moyen).

"Nous ne savons pas au juste combien il y avait de Gaulois avant l'arrivée des Romains. On suppose qu'ils étaient quatre millions" (conclusions du livre du cours moyen).

Ou encore : "Les Romains qui vinrent s'établir en Gaule étaient en petit nombre. Les Francs n'étaient pas nombreux non plus, Clovis n'en avait que quelques milliers avec lui. Le fond de notre population est donc resté gaulois. Les Gaulois sont nos ancêtres" (cours moyen).

L’histoire de France habilement réécrite à chaque gouvernement par le Ministère de l’éducation ne s’embarrasse pas d’omissions ou d’inexactitudes. Dans les territoires d'outre-mer et les colonies françaises, l’histoire a été toutefois adaptée aux populations locales pour échapper au pyrrhonisme (Bonnefin et M. Marchand)
En vérité, la France a été peuplée par vagues successives : Ligures, Ibères, Phéniciens, Grecs et surtout - venus d'Europe Centrale - les Celtes… lorsque apparut l’autocrate César à la demande des Gaulois Incapables de s'unir face aux envahisseurs. Les Gallo-Romains contribuèrent ainsi à contenir les Barbares au-delà du Rhin et du Danube.  Mais à partir du Vème siècle, les frontières du Nord cèdent sous la poussée de nouveaux envahisseurs : les mérovingiens, issus des francs saliens, convertis au catholicisme. L'Eglise fût dès lors l'alliée des nouveaux occupants et la seule puissance morale du pays. Vous connaissez la suite... du moins celle, risible, de nos ancêtres les gaulois que vous font gober à leur sauce les nouveaux  tribuns qui chantent un peu trop facilement la Marseillaise adoptée depuis… 1879 ! 

Les sceptiques peuvent relire ici l'histoire de la Gaule mérovingienne


 

Au Vi ème l'Empire Romain d'Occident pour se préserver des invasions belliqueuses du Nord a employé comme auxiliaires d'autres peuples barbares auxquels il a donné des territoires et le titre de « peuples fédérés ». Les mérovingiens francs-saliens sont l'un de ces peuples mais pour eux, il n'y a pas de notion d'Etat, ni d'administration. Le royaume Gallo-romain n'est qu'une vaste propriété foncière à conquérir. Les gaulois se soumettent aux envahisseurs, tandis que les romains chutent comme le montre cette carte dynamique de l'invasion de 481 à 870

Au Vi ème l'Empire Romain d'Occident pour se préserver des invasions belliqueuses du Nord a employé comme auxiliaires d'autres peuples barbares auxquels il a donné des territoires et le titre de « peuples fédérés ». Les mérovingiens francs-saliens sont l'un de ces peuples mais pour eux, il n'y a pas de notion d'Etat, ni d'administration. Le royaume Gallo-romain n'est qu'une vaste propriété foncière à conquérir. Les gaulois se soumettent aux envahisseurs, tandis que les romains chutent comme le montre cette carte dynamique de l'invasion de 481 à 870

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
"Nullité du débat politique que soulèvent certains à droite et à gauche : on débat des Gaulois !! Et si l'on parlait d'avenir ?" Alain Juppé
Répondre
M
Invasion par le Nord, par l'Est et aujourd'hui par le Sud ?. On oublie un peu facilement l'empire colonial français en Afrique, en Asie, aux Caraïbes, l'esclavagisme parfois dans le sang, souvent avec la croix du Christ. La mémoire courte arrange pas mal de monde en France. Les gaulois ? ça n'existe que dans Astérix !
Répondre
A
mais à quoi rime ce texte ? dans quel but ? nous savons tous hélas, que l'on nous a menti effrontément à l'école, tout le temps au niveau de l'Histoire, à chaque République et ensuite à chaque nouveau président, allez on change l'Histoire, et on omet aussi d'inculquer aux élèves la vraie !! moi tout ce que je retiens c'est que lors d'un accident ou d'un crime (que je ne souhaite absolument pas bien sûr !!" un médecin légiste écrira sur son rapport "femme de type caucasien" et oui, je suis française par naissance, par ma lignée du côté de ma mère (nous pouvons remonter justement aux Mérovingiens !!) et j'en suis fière, donc je voudrais que ma France, continue a être habitée par des hommes et des femmes de type caucasien, comme l'a dit un homme politique, que je n'apprécie pas en tant qu'homme, mais qui a dit pourtant beaucoup de vérités (récupérées par ces autres hommes politiques incapables d'avoir les leurs !), LE PEN père, pour ne pas le nommer "on ne mélange pas l'eau et l'huile, c'est impossible !! alors les discours des uns des autres me font bien rire "jaune" car j'aurais plutôt envie de pleurer à les entendre tous monter au créneau afin de retrouver la bonne place chaude au palais à Paris, là où tout leurs est permis, sans jamais nous rendre des comptes, allez un peu de modestie, et au passage nous ne sommes plus à l'école et les donneurs de leçons me donnent des boutons !
Répondre
L
intéressante leçon histoire. Comme quoi un avocat n'est pas au courant de tout ou bien un avocat au courant de tout travestit l'histoire devant le jury populaire dans le but de le rallier à sa cause. Verdict : coupable de manipulation historique !
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents