Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


En vœux-tu encore ?

Publié par Claude Eskenazy sur 11 Janvier 2017, 18:05pm

Catégories : #Société

Des vœux et encore des vœux… Après la dinde de décembre, voici les petits fours de janvier. Tradition désuète ou précieux espace de rencontre entre un maire et sa population ?
La cérémonie des vœux, c'est comme le feu d'artifice du 14 juillet. On dit que ça coûte cher mais si on le supprime, on le reproche au maire.
Dans les communes, il y a les vœux aux agents municipaux, aux associations, au personnel hospitalier et, évidemment, aux habitants.
Au Lavandou (où les vœux sont moins nombreux que les feux d’artifice) le maire doit assister à une douzaine de cérémonies en janvier : ceux de sa municipalité, mais aussi ceux des communes de l'intercommunalité, la préfecture, les associations, le département…
Ce rendez-vous citoyen, est l’occasion de cultiver son sentiment d'appartenance à une commune. Une sortie conviviale où chacun aurait une bonne raison de pousser la porte de la cérémonie des vœux.
Être aux vœux du maire, c'est aussi une forme de reconnaissance de sa place dans la commune. Pour le maire, c'est un passage obligé. L'occasion de parler de sa politique sans que cela ne prête à un débat ou à des questions.
C'est l'un des rares moments d'échange entre un maire et les habitants, contrairement aux réunions publiques toujours organisées autour d'une controverse.
Donc, le temps des petits fours est aussi important que celui des discours lénifiants devant les mêmes amateurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Comme d'habitute..je suis le plus beau, le meilleur et le Lavandou est la ville la mieux gérée du département.... j'aime Bormes, qui m'aime aussi.... mon ami Marc Giraud m'aime aussi et grace à lui nous avons tout ce que nous demandons....J'oublies un peu François de Cançon car tout de même il me fait un peu d'ombre...j'invite tous ceux qui pensent comme moi, mais un peu les autres aussi car je ne supporterai pas qu'on me critique... et puis pour la 1ère fois (mais je copies sur les autres) je félicite mes colistiers Regain... sans oublier une petit coup de patte à ces pauvres élus de l'opposition, les traitant de nuls.... et je finis sur le bonheur d'être au Lavandou.... en proférant encore une fois un mensonge éhonté.... nous avons fait 2 millions d'euros d'économies pour la seconde année...Hé l'opposition quand allez vous pouvoir lire les comptes!!!!! mais ces pauvres Lavandourains, totalement anesthésiés, sont tellement contents de se payer un super cocktail gratuit (venant de Ste Maxime- car au lavandou on a pas de traiteur comme chacun sait!!!!) malgré la pluie et le froid....et oui il ne faut pas grand chose pour se faire aimer au Lavandou....c'est la sortie annuelle pour certains....
Répondre
I
La fabrique des imposteurs et la toute puissance du pervers narcissique excelle dans cet exercice des voeux. L'imposteur est aujourd'hui dans nos sociétés comme un poisson dans l'eau : faire prévaloir la forme sur le fond, valoriser les moyens plutôt que les fins, se fier à l'apparence et à la réputation plutôt qu'au travail et à la probité. L'imposteur vit à crédit, au crédit de l'Autre.
Répondre
@
rien a rajouter tellement désespérant au lavandou !
R
Surtout une dépense publique dans la panoplie électorale. Les SDF et les pauvres participent-ils au festin municipal ???
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents