Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Le Tourisme c’est MOI !

Publié par Claude Eskenazy sur 29 Janvier 2017, 17:37pm

Catégories : #Tourisme

C’est bien connu, le maire du Lavandou est toujours dans le déni pour tout ce qui ne vient pas de sa grandeur.
Donc, à contrario d’autres communes, il ne se résout pas à regrouper ses actions touristiques avec l’intercommunalité Méditerranée-Porte des Maures. Car notre maire est le plus compétent des directeurs de station du coin, à coups de feux d’artifice, sardinades, grande roue, réjouissances pour vacanciers en goguette.
Pas question que la loi NOTRe s’applique donc au Lavandou. Un conseil municipal spécial, du 22 décembre 2016, maintiendra la compétence Tourisme au niveau communal. C’est désormais chacun pour soi et tant pis pour la coordination, l’union des moyens, la superposition, l’économie d’échelle…. Droit dans ses bottes, le maire applique le même principe qu’en 1995 où, à peine débarqué à la mairie, il plomba le syndicat intercommunal de tourisme avec Bormes, Summer Jazz, Giraglia...
Motif: la crainte de la dilution d’une notoriété et de l’identité touristique du Lavandou avec des profiteurs !
Sauf qu’en 2017, la ligne Maginot du maire est éculée, désuète et n’intéresse qu’une poignée d’adeptes du "repli sur soi" bien éloignés des ambitions d’une station internationale.
Privé d’un stratège marketing - le cinquième a été débarqué fin 2016 - le maire s’improvise désormais directeur de station, oubliant un peu vite le financement et l’état végétatif de son offre touristique. Résultat : une saison estivale qui se ratatine de juin à septembre, malgré les arrêtés municipaux d’ouverture de saison plus longue surtout destinée à renflouer ses caisses vides.
Toujours fier de son dévastateur pic de fréquentation estival, notre stratège ne s’est jamais fendu d’une étude qualitative sur le Lavandou. Le président de feu "Lavandou tourisme" avait été effrayé par les commentaires d'un micro trottoir sur le parc locatif, l’hôtellerie, la restauration, l’animation, le port, la propreté de la commune. Etude à peine lue par le maire dont le mot d'ordre fut de vendre : "la station aux 12 sables !"
Mais, depuis deux ans, les rebelles touristes, lassés de faire la frite, se tournent vers le tourisme durable. L’écologie, le viticole, l’artisanat, l’humanitaire, le terroir... tout ce que notre expert n’avait pas considéré dans son programme. 
Alors, faute de grives, le gogo se contentera de la petite folie du Père Noel pagayant en tee-shirt dans une baignoire, d’un défilé ex-voto accoutré en costume d’antan, d’une grande roue avec vue imprenable sur… la mairie et des pétaradants feux d'artifice pas très écologiques.
Ainsi, décampent les bons professionnels du Lavandou, inquiets de la prochaine niaiserie municipale qui les mettra un peu plus dans la précarité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bravo pour votre article !
Répondre
@
en effet, il ne lui suffit pas de s'occuper du Lavandou, mais il déborde et s'intéresse à Hyeres...Même si en effet l'arrêt des urgences de l'hôpital pourrait poser de sérieux problèmes....mais comme il adore être partout ça n'est pas étonnant......sans doute il se voit déjà sénateur....Pauvre de nous, ce type sénateur....le monde est devenu fou.....
Répondre
M
Notre génie continue à faire des dégâts dans les médias en propageant de fausses informations cette fois-ci sur la fermeture des urgences d'Hyères. Après être incrédible dans sa gestion Bernardi devient en plus ridicule dans l'intercommunalité. Demain il prétendra être la commune la plus peuplée du Var, la moins endettée de France... ainsi de suite.
Répondre
P
FAIT VRAIMENT N IMPORTE QUOI POUR FAIRE PARLER DE LUI ...
PAN SUR LE BEC !
K
le tourisme est un échec quand une collectivité prend la place du privé ce qui est le cas au lavandou car nos intérêts divergent sur la méthode - le tourisme est concentré par défaut sur des périodes à pic où la collectivité doit gérer des problèmes à la limite de la rupture: eau déchet, sécurité, stationnement, civisme... tandis que le reste de l'année les touristes désertent - le bon diagnostic n'a pas été fait par la collectivité qui persiste dans ses erreurs d'animation stupide abaissant le niveau - elle n'a pas trouvé un événement phare hors saison et dépense inutilement notre argent et sa taxe de séjour rackettant dans l'urgence les automobilistes et les professionnels sans en tirer les conséquences néfastes - aucune synergie n'existe en le public et le privé sur une simple incompréhension et un manque de confiance réciproque - le tourisme est globalement mort jusqu'à la prochaine élection municipale.
Répondre
L
le tourisme est en berne cet hiver dans le var. Hotel LM
Répondre
M
Megalomoa n'aime pas la mer ni les jeunes ni les commerçants. Megalomoa n'a jamais travaillé de sa vie ne connaît pas la précarité ni la faim . Megalomoa veut sa trombine dans les médias les administrés à ses pieds. Megalomoa aimes les honneurs la reconnaissance de ses pairs l'argent.
Répondre
N
En centre ville, le stationnement payant fait fuir les locataires en meublé qui doivent débourser 10 euro par jour pour se garer et n'ont plus d'emplacements gratuits pour ventouser leur voiture pendant leur séjour... Jo
Répondre
M
LES TOURISTES J'EN VEUX PAS. CHAQUE ÉTÉ LE VILLAGE EST DÉFIGURÉ LES PLAGES POURRIES LES PRIX EXAGÉRÉS LA MER POLLUÉE LE STATIONNEMENT IMPOSSIBLE L'INCIVISME PERMANENT. MR BERNARDI VEUT DES VIEUX FRIQUES PAISIBLES SANS BESOIN D'ANIMATION CONTENTS DE SE RETROUVER DEUX FOIS L'AN. C'EST BIEN COMME CELA. MARIUS M.
Répondre
M
J'AI 72 ANS ET J'AI CONNU LE VILLAGE BIEN AVANT QU'E LE JEUNE BERNARDI SOIT MAIRE. SON PERE MARIO NE SAVAIT PAS QUOI EN FAIRE. PAS UN MAUVAIS BOUGRE JUSTE TESTARD ET PAS TRÈS BON DA L'ECOLE. AVANT LE VILLAGE N'AVAIT PAS BESOIN DES TOURISTES. LA PÊCHE, LES LÉGUMES, LES FLEURS SUFFISAIENT. LES RETRAITES PARISIENS ET ÉTRANGERS FONT LA RECETTE. LE PORT NON IL SERT A RIEN COMME LA CULTURE QUI EST UN TRUC INTELLECTUEL. LE VILLAGE S'EST TRANSFORME EN MOCHETÉ CONTRE LA VOLONTÉ DES SAGES. LES JEUNES FOUTENT LE CAMP ET EN AOÛT C'EST LE BORDEL. VOILA MON AVIS. A L'AVENIR. MARIUS M.
@
Vous avez quel âge Marius ??..... 100ans au moins car là vous exagérez un peu...
Qu'on améliore la fréquentation touristique en juillet et aout....certes, mais le Lavandou c'est déjà un mouroir..;alors un peu de gaité ca fait du bien...même si je vous l'accorde il faut remonter le niveau...mais RIEN , non pas d'accord...
J
Depuis la mainmise du maire sur le tourisme faut se rendre compte que cela ne marche pas à force de plier le tout le monde à son idée les pros ne le suivent pas
Répondre
R
SVP changez le titre par "Le tourisme c'est LUI". Que devient l'office de tourisme ? rien sur son site internet que des reprises de la mairie dont il est le vassal. Non plus pas de documentation 2017 destiné à soutenir nos professionnels. Que fait le maire pour le tourisme au lieu de mettre ses vœux en vidéo qui n'intéressent personne ? Où est le programme d'animation de l'année ? Il ne reste que les touristes pour nourrir le lavandou. INQUIETANT
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents