Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Douche salée sur les plages du Lavandou

Publié par Patrick Richard sur 27 Juillet 2017, 00:07am

Catégories : #Tourisme

Panneau d'information sur une plage privée de Saint-Clair

Panneau d'information sur une plage privée de Saint-Clair

Courrier de l'opposition au maire du Lavandou

Monsieur le maire,
Je tenais à vous faire passer cette information émanant d’une des nouvelles plages de Saint-Clair
Comme vous le constaterez, ces nouveaux plagistes ne respectent pas le cahier des charges, à savoir le droit de se doucher sur les plages privées. Ainsi que le droit, non respecté, des toilettes, faits qui m’ont été rapportés.
Je ne conteste pas que le prix de l’eau soit élevé et que demander une petite participation ne me choque pas, mais il y a manière de le faire…
Sachez qu’entre le parking payant, les plages où les prix se sont envolés, tant sur les matelas que la restauration, et un accueil on ne peut plus "léger", Saint-Clair a bien changé !!!
Bien à vous
Marie-Jo Bonnier
Conseillère municipale

L'or bleu du Lavandou !

En 2013 la SAUR* - acculée par sa dette de 2 milliards € et sous le coup de différents rapports à charge de la Cour des comptes - réussit à renouveler sa délégation de service public d’eau potable pour 10 ans, en baissant précipitamment le prix de l’eau  de 4,93 € à 3,93 €/M3, laissant l’effet d’annonce au maire du Lavandou qui s'étala dans la presse "Le nouveau prix de l'eau, négocié par monsieur le Maire".
Risible ! car la moyenne dans le Var est bien inférieure à 3,20 €, allant jusqu’à 2,30 €/M3 dans certaines communes du littoral.
En baissant brusquement son prix de 35%, lors de ce renouvellement, la SAUR valide donc l’accusation de la Cour des Comptes qui lui reproche l'opacité, la mauvaise qualité de l´eau, des fuites d’eau très élevées dues à une insuffisance d’entretien des canalisations, une augmentation continue des prix et l’abus de leur situation de monopole depuis… 1993 au Lavandou.
C’est que le porteur d’eau - comme Veolia ou Suez - est aussi porteur de valises électorales qui permet de bâillonner les conseils municipaux sur ses rapports de gestion de délégataire. Cette situation de vassalité est d’ailleurs confirmée par la Cour des comptes sur le Lavandou : "la commune n’assure aucun suivi économique de ce contrat" (page 28)
Pas étonnant que les plagistes se noient dans la complexité de leur propre DSP qui les oblige à fournir des services gratuits au nom de la collectivité. A eux de payer ou de tondre le gentil touriste qui ne peut accéder librement au droit fondamental de l’eau potable !

* Groupe SAUR : 1,25 milliard € de CA, 7000 collectivités sous contrat. Principaux actionnaires : BNP Paribas et Groupe Banque Populaire Caisse d’Epargne.

Douche salée sur les plages du Lavandou
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Le maire toujours à la remorque du lavandou tribune à ce que je constate. Heureusement que ses sbires le lisent tous les matins au bureau au lieu du petit rapporteur au bistrot. Merci aux rédacteurs du blog d'éveiller ou plutôt réveiller ceux censés gérer la commune au mieux des intérêts des administrés. Merci aussi à ceux qui tiennent la plume du maire pour sauver les meubles. Pauvre lavandou !!!!!
Répondre
J
Je suis d'accord avec les intervenants. Le sieur Bernardi est un inculte de l'argent à part le sien il vit exclusivement aux crochets de la collectivité sans se soucier de sa provenance. Sa tirelire est l'emprunt, la fiscalité indirecte et la vente de terrains communaux. C'est ce qui se passera à la Baou lorsqu'il verra l'idiotie de faire un cinéma à l'époque de la TV par internet et un hôtel de plus avec le boom des locations entre particuliers. Pour l'eau vous aurez compris pourquoi la bienfaitrice saur nage comme un poisson dans l'eau jusqu’à son bureau ! Le sieur Bernardi en fin de règnel se déguisera demain pour vous faire croire au père noël avec des oreilles d'âne !
Répondre
Q
LORSQU'IL EST ECRIT "PERSONNES INDÉLICATES" IL S'AGIT CERTAINEMENT DE L'ETAT QUI CONCÈDE LE DOMAINE MARITIME, LA MAIRIE QUI LE SOUS-LOUE, LA SAUR QUI FACTURE L'EAU ET GÈRE AUSSI LES INSTALLATIONS PORTUAIRES... ? DES PLANQUES QUI FONT TRAVAILLER LES AUTRES EN REGARDANT PASSER LA MONNAIE. L'ESCLAVAGE S'INDUSTRIALISE AU LAVANDOU.
Répondre
N
Le plus simple aurait été une régie municipale ce qui n'arrange pas les affaires de Mr Bernardi tenu en laisse par les "promoteurs" et "serviteurs" nationaux. Le prochain maire devra y mettre de l'ordre... enfin s'il n'est pas candidat à un cinquième mandat sinon les lavandourains choisiraient une fois de plus son regain d'incompétence !
Répondre
P
Un cinquième mandat ? J'y crois pas . Les lavandourains ont enfin compris, sauf ceux qui ont obtenu ses largesses, son clientélisme et son favoritisme ... Il ne prendra pas le risque de perdre la face en se faisant jeter ... Jo
E
beaucoup intéressé votre maire à montrer sa tronche avec muselier, giraud et autres inutiles venant après les problèmes se congratuler sur l'organisation des secours alors qu'un pauvre plagiste appelant aux dons ne le concerne pas. la saur est une organisation bancaire qui pique le pognon où elle peut et comme votre maire leur emprunte tous les jours vous avez compris le système
Répondre
F
Une "station balnéaire de réputation internationale" (dixit le maire) qui n'est même pas fichue de proposer des douches gratuites à ses estivants...mais fait payer cher ses parkings ! ...
Inconscience ? Incompétence ? Laissez les plagistes faire leur métier. Ils ne sont pas là pour offrir des douches mais pour travailler. Les loyers sont bien assez chers. Jo
Répondre
#
Plages bien assez chères  (nous allons tous pleurer!)
La redevance annuelle d une plage au lavandou se situe entre 25.000 et
30.000 € barre haute à laquelle   il faut ajouter 2% sur la recette des matelas parasols ( recette invérifiable,  alors...)
La saison dure 6 mois  mais basons nous sur 2 mois pour nos hypothèses.
50 parasols en moyenne basse par plage pendant seulement  60 jours au prix moyen de 25€ la journée. Sauf erreurs nous en sommes à : 75.000€ juste pour un matériel qui n'utilise ni eau ni électricité.
A tout  cela naturellement la restaurauration  qui vient s'ajouter à la recette des plagistes. La note moyenne n'est pas en dessous 30€.  A ST CLAIR  la côte de veau a  été vue à 34€ et l'entrecôte  à 28€ la portion de frites à 4€ et tout cela pour deux voir trois services les meilleurs journées à plus de cents couverts pendant 60 jours, faites les comptes.
Pour un investissement de 200.000 à 300.000€ sur 9 ans . L'affaire n'est pas mauvaise.  Alors arrêtez de pleurer pauvres plagistes
etc .....
Vous comprendrez alors l'engouement de certains pour décrocher le gros lot.
Garantie, à la mairie on gagne beaucoup moins mais c'est aussi moins fatiguant.!!!
M
et que dire de la modification du contrat de la SAUR, acceptée par la municipalité, qui met désormais à la charge des copropriétaires la réparation des fuites du réseau à l'intérieur des copropriétés... quand on sait dans quel état est ce réseau!!!
Répondre
M
Cest effectivement une vision sur l'économie touristique .tres tres courte
Continuez a tuer la poule aux d'or.
Les touristes ne sont pas que des vaches à lait... commercants du Lavandou un jour vous pleurerez..
Alors Il sera trop tard.
Répondre
@
D'accord avec vous.la commune pourrait offrir l'eau potable sur les plages au vu de ce que rapporte les touristes (taxe de séjour, plagistes, taxe sur l'eau, stationnement, terrasses, vente ambulante...). Cette commune de rapiats est à mettre à l'index des destinations touristiques intéressantes. Il y a mieux et moins cher.
A
l'an passé j'ai demandé un verre d'eau à un plagiste sur cette plage qui me l'a refusé au motif qu'il ne faisait pas barman. la mairie ne fait pas son travail de contrôle et cela nuit à sa réputation.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents