Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Wauquiez démissionne, Bernardi reste !

Publié par Pascal Docquenies sur 3 Juin 2019, 09:35am

Catégories : #Le bêtisier du maire

Etrange destin croisé d’une droite républicaine qui perd son président par KO électoral aux européennes et le maire Les Républicains du Lavandou incapable d’endiguer, depuis 4 mandats, la vague d’extrême droite sur sa commune et qui reste « droit dans ses bottes » ; avec un score en chute libre, (13,85% contre 32,74% en 2014) malgré une participation et un corps électoral en hausse.
L’évasion des électeurs vers la République en Marche est la surprise du moment avec l’effondrement des partis traditionnels. Après ce coup dur, la droite penaude annonce sa renaissance, la troisième, depuis le retrait successif des ténors des années 2010. Mais avec qui ?
Le Rassemblement National propose désormais la seule alternative  au pouvoir. L’idée d’un front élargi aux déçus de Wauquiez , fait son chemin pour restaurer la grandeur patriotique de la France à destination des maires ruraux éprouvés par le sabordage de la droite conservatrice
Un programme adapté aux élus varois qui ont démocratiquement glissé vers l’extrême droite sans réagir et qui peuvent être tenté d’obtenir un nouveau mandat par une offre d’ouverture derrière la nouvelle force de notre pays.
Le Lavandou, dont le profil politique est marqué, aura à gérer ce dilemme en 2020 sans faire beaucoup d’effort : basculer d’un côté ou de l’autre selon l’humeur du moment, les écologistes pouvant saisir l’opportunité d’une subtile alliance de circonstance.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Monsieur le maire, vous avez fait de votre fonction un "Métier" (25 ans) !! Alors n'oubliez pas que votre employeur sont vos électeurs. A ce titre, oui ils peuvent vous licencier....
Dans l'isoloir, vous ne les intimidez plus.
Répondre
S
Par expérience je sais qu’il ne faut pas transposer une élection sur l’autre. L’essentiel l’année prochaine sera d’avoir un projet solide et de rassembler les générations, les quartiers, les citoyens. Après 25 ans la démocratie locale doit respirer et notre Lavandou quitter le pouvoir personnel pour retrouver le sens du collectif, sortir du «  ras les pâquerettes «  pour dessiner un avenir digne de ses incomparables atouts. C’est ce à quoi je m’emploie.
Répondre
J
Monsieur Bernardi le merveilleux,
Bravo pour toutes les embellies dont vous avez gratifié le centre du Lavandou
Les mauvaises langues, dont je ne fais pas partie Dieu merci, prétendent qu’il ne s’agit que d’une manœuvre électorale en vue des prochaines municipales.
Je suis sur qu’une personne de votre qualité ne s’avilirait pas à de telles bassesses.
Bravo pour l’humanité que vous pensez avoir eu pour vos administrés, surtout les personnes aux revenus très modestes.
Il me revient aux oreilles que vous ne vous représenteriez pas au « poste » de maire, j’espère qu’il n’en est rien car en aucun cas, laisser le poste que vous avez occupé pendant 25 ans, à des personnes peut être plus compétentes que vous serait une erreur.
Partir avec les honneurs ne pourrait concerner qu’une personne de qualité.
Au plaisir donc de vous revoir avec le baudrier tricolore.
Jean -Bernard Chassignole
Répondre
R
MERCI Jean Bernard pour ce joli mot d'esprit !
Mais les cons restant toujours des cons, je ne suis pas sûre que tout le monde comprenne le message et surtout l'intéressé !
K
TROP FIER POUR DÉMISSIONNER. DONNONS LUI UNE LEÇON DANS 9 MOIS !
Répondre
@
la bonne blague on va le garder jusqu’à la saint glinglin c'est qu'il a des amis le bougre !!!
G
La girouette Bernardi peut aller dans le sens du vent. Avant Hier FN, hier Sarko puis tentations au centre juste avant 2014, amitiés PS, retour LR en 2016 puis sympathie Macron e découverte des verts, notre amateur de déguisement et whisky écossais ne sait pas exactement avec qui il est ni ce qu'il est à part être maire caméléon et rester au pouvoir.
Répondre
L
La grosse question pour les prochaines élections municipales au Lavandou de 2020 pour les candidats qui se sont toujours présentés comme des inconditionnels de la droite (RPR, UMP et maintenant LR) avec l'investiture assurée qui donnait toujours gagnant celui qui en bénéficiait depuis de nombreuses années, tout en faisant semblant de ne pas froisser l'électorat local FN, devenu RN. Aujourd'hui, c'est plus compliqué, deux candidats qui vont devoir se partager le soutient d'un parti en déliquescence, face à une montée de l'extrême droite au Lavandou. Qui se laissera introniser par LR sans le soutien RN ? Qui se rapprochera de LAREM ? Y aura-t-il une liste RN de dernière minute ?
Les autres candidats vont-ils créer la surprise en jouant sur la jeunesse avec le dynamisme renaissant et l'écologie à la mode ?
Le Lavandou devra choisir en 2020 entre le conservatisme à l'ancienne ou la réalité de l'optimisme des nouvelles générations.
Répondre
V
Les écologistes sont les grands absents du débat local trop habitués à courir derrière des élections hors des communes qui ne les intéressent pas vraiment. C'est une force d'appoint car leur stratégie par la base n'est pas perceptible dans le Var gangréné par la droite de l'argent.
Répondre
@
OUI COMMENT TRANSFORMER L'ESSAI AU LAVANDOU DEFIGURE PAR TANT D'ERREURS MUNICIPALES ?

Nous sommes sociaux !

Articles récents