Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Des conseils municipaux de plus en plus électoraux

Publié par Lavandou Cap 2026 sur 20 Novembre 2019, 18:50pm

Catégories : #Municipales 2020, #Lavandou Cap 2026

Au Lavandou, quand le maire sortant proclame qu’il entend découpler le travail municipal et le calendrier électoral, il convient évidemment de s’attendre à l’inverse. Et le conseil municipal du 18 novembre 2019 l’a bien confirmé. Nous avons assisté à un festival d’autosatisfaction.

Pour commencer, le maire sortant s’est envoyé longuement des fleurs, plus précisément à propos de la 4 ème fleur du label des Villes fleuries. Franchement, nous trouvons cela très bien. Mais cela ne doit quand même pas servir de cache-misère à toutes les insuffisances municipales. Il a disserté également longuement sur les quelques bébés supplémentaires qui pourraient, en 2020, justifier la réalisation d’une nouvelle micro-crèche. Ceci ne doit pas nous faire oublier que l’on meurt au Lavandou 2 fois plus que l’on ne naît, ni que ce maire sortant a fermé 9 classes d’école en 25 ans. Un triste record. Et il s’entête à vouloir installer cet équipement dans l’ancienne crèche qui laisse aux parents un mauvais souvenir d’inondation plutôt que d’entendre nos propositions de la réaliser dans l’école de Saint Clair ou dans celle de Cavalière.

Le narcissisme a été à son comble lorsque Monsieur le maire sortant a présenté les orientations budgétaires pour 2020. Impossible d’imaginer meilleure gestion. Bien plus efficace que partout ailleurs. Avec une réduction impressionnante de la dette, etc. Tout cela pouvant permettre bientôt une diminution des impôts.

Nous avons vainement tenté de le ramener à la réalité. Les recettes communales stagnent, ce qui est toujours risqué. La commune a profité durablement, en 1995, d’une impressionnante augmentation d’impôts de +44%, et ces impôts locaux peuvent continuer d’augmenter plus ou moins en douceur grâce à la revalorisation des bases et des multiples taxes complémentaires. La diminution de la dette a été effectivement satisfaisante mais logique. Il a fallu attendre 2018 et 2019 pour voir la mairie, après 23 ans de gestion, lancer 2 équipements structurants : le pôle de danse et de musique, les cinémas (tout ceci n’ayant, bien sûr, rien d’électoral !). Quant à diminuer les impôts locaux, il faudra d’abord s’interroger sur la remise à niveau des équipements en triste état comme le COSEC, les tennis couverts, sans parler du Grand Jardin à reconfigurer entièrement. Enfin, nous avons fait remarquer que le financement de son projet de cinémas n’était effectif qu’à hauteur d’environ 2 millions d’euros de subventions sur les 3 prévus (et encore grâce la promesse du fonds de concours du département qui sera entièrement consommé par ce projet). On peut donc confirmer qu’en plus du 1,4 million d’euros payé par les contribuables lavandourains (si le budget est tenu ce qui est improbable) Monsieur le maire sortant engage de l’argent qu’il n’a pas.

Nous avons, tout aussi vainement, tenté de savoir si le maire sortant comptait, et comment, s’intéresser aux nouvelles dispositions offertes par la loi de diminuer les taxes des petites activités commerciales (pour tout dire, l’affaire est complexe et probablement de niveau intercommunal). Mais il n’en avait visiblement pas pris connaissance, alors même que cela concerne l’indispensable revitalisation économique du centre-ville avec sa kyrielle de commerces fermés même en été.

Loin de nous l’idée de dire que rien n’a été fait. Et en 25 ans de pouvoir, c’est heureux. Mais le maire sortant a traité les problèmes par les feuilles (et les plantations) et non par les racines. Avec très précisément l’absence de politique économique, d’augmentation des revenus des acteurs économiques et donc des recettes fiscales communales, de création d’emplois notamment pour les jeunes qui partent en masse, d’élargissement de la saison, d’une animation digne de ce nom pour remonter l’image et l’attractivité de notre commune. Autant de défis qui restent à relever.

Thierry Saussez, Marie-Jo Bonnier, Guy Cappe pour Lavandou Cap 2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Un maire présentant sa candidature pour la 5ème fois, est la preuve que nous vivons dans une fausse démocratie, façon droit divin .
En effet un candidat passé 25 ans d’autorité quasi absolue, bénéficie pour se maintenir, de la prime au sortant. De plus il peut utiliser, en cati mini, les armes qu’utilise un maire en place afin de poursuivre ce qui est une profession, tel un règne absolu. D’autre part, ce qui est indécent, c’est comme dans la plupart des communes françaises que la personne en place depuis de longues années, veuille se maintenir à tout prix alors qu’il n’a plus la créativité nécessaire pour gouverner et satisfaire les habitants de la commune.
Cette sorte de profession, en plus du pouvoir dont il se gargarise serait elle financièrement assez lucrative pour expliquer la volonté de se maintenir à tout prix ?
Il est tout de même curieux Un, que de nouveaux travaux chez nous, comme dans de très nombreuses communes, sont prévus et attendent tant d’années pour voir le jour, et cela à quelques mois des élections. Y aurait il une relation directe ?
Vous avez dit bizarre !!!
Répondre
@
Le gouvernement central n'a d'autre choix que de soutenir barons et roitelets de province afin de lever l'impôt et faire tenir tranquille la population. Les affidés demandent maintenant la reconnaissance d'un emploi avec chômage, retraite etc. en plus de leurs statuts qui les enrichissent considérablement. C'est purement une déviance des fondamentaux de la République et le retour au Tiers Etats. Maire est une fonction . La transformer en emploi est un déni de démocratie. Les maires sont protégés par le pouvoir central faute d'une pièce de rechange que le préfet ne peut pas assumer. Au lieu de se rassembler en lobbyistes (AMF) les maires devraient battre leurs coulpes et s'ils sont si malheureux que cela qu'ils laissent leur place, d'autres feront aussi bien qu'eux.
C
Devinez pourquoi Bernardi sort du bois sur BFM ? Pour renouveler sa carte de séjour place Reyer !
Répondre
I
Combien de maires faudra-t-il mettre en prison pour sanctionner les permis de construire dans les zones inondables ? Les dernières inondations (pas centennales Mr Bernardi) catastrophiques coûtent des millions d'euros à la solidarité nationale qui n'a rien demandé. En Chine (deuxième puissance mondiale) ces maires seraient fusillé comme nuisibles à l'intérêt public et leurs biens vendus.au profit des sinistrés. En France on revote pour eux.
Répondre
L
justement, à ce propos il y a un petit article, dans la rubrique "vite lu" qui en parle, en ce qui concerne le triste sire qui est encore(mais pas pour longtemps) place Reyer, quand va t-il régler les frais de l'inondation de l'EHPAD en 2014, la garderie des petits, qui elle a été déménagée ! les pauvres "vieux" eux restent en zone inondable, sans une marche, pour les protéger un minimum..... et tout le reste des énormes travaux, qui s'en sont suivis ? QUAND ?? il a les moyens, depuis 25 ans, qu'il sévit au Lavandou, il a fait son bas-de-laine, non, ? donc quand, comment, cela va t-il être mis en place, et par qui ?? car là je peux vous assurer, "qu'ils" , les autres des autres communes voisines, ne vont plus construire, même sur pilotis, (tant pis pour les véhicules des gens, dégâts collatéraux!) lorsqu'ils devront indemniser sur leurs propres deniers et non sur ceux des contribuables, cela ne sera plus pareil, il y a urgence à mettre cela en application et la rétroactivité serait la bienvenue !
L
alors juste une question Mr Saussez, serez vous un maire différend, de l'actuel ? , qui n'a fait que mentir depuis 25 ans, direz vous la vérité aux lavandourains, et surtout ferez vous des VRAIS TRAVAUX afin de les mettre en sécurité, plus de permis de construire en zones inondables, comme vient de le le dire le maire de Hyères à BFMTV 'alors que c'est faux, même pas sur pilotis ? celui de la Londe dit que c'est la faute de l'état (mais bien sur, comme dirait la marmotte de la pub !) c'est à l'état de nettoyer à l'automne les quelques ruisseaux qui ont résisté au bétonnage ? idem pour la commune de Bormes, où ils sont laissés à l'abandon, serez vous enfin le maire que mérite le Lavandou, et surtout donnerez vous l'envie à ceux qui l'ont quitté, d'y revenir ?
Répondre
V
Saussez est notre espoir... Bernardi notre désespoir. Le premier a fait ses preuves, le second n'a jamais rien prouvé. L'état du Lavandou est son oeuvre. reconstruire le Lavandou sera l''oeuvre de tous sans couleur politique. Votons utile en mars 2020.
Répondre
L
un petit rappel pour le maire du Lavandou......en 2014 il nous avez assuré que les fortes pluies générant des inondations se passaient tous les cent ans, "ses fameuses pluies centennales" dont il adorait nous rabattre les oreilles, alors cette pluie depuis 48h, il va l'appeler comment ? merci de faire suivre ce message à ce triste sire
Répondre
@
il vous répondra que c'est grâce à tous les travaux effectués que tout s'est plutôt bien passé...c'est sans doute vrai mais ces travaux auraient du être faits depuis bien longtemps avant 2008...mais à l'époque il s'en moquait et cela ne l'a surtout pas empêché de construire et construire encore...et ce qu'il ne veut pas entendre c'est que des pluies "centennales" ou autres il y en aura de toute façon...vous avez compris ce type est en fin de course...alors laissons le monter dans sa montagne et qu'il nous laisse en paix...
L
VOTEZ CONTRE LUI !
LE ROI DU MENSONGE NOUS A ENFUME QUATRE FOIS ET PRÉPARE SON BARATIN 2020 "SANS MOI VOUS N'ÊTES RIEN"
NE NOUS LAISSONS PAS ENDORMIR. LIBÉRONS LE LAVANDOU DE LA MAFIA REGAIN. SANS ELLE NOUS IRONS MIEUX !
Répondre
@
Afin d'être efficaces rejoignez les opposants connus : Lavandou Renaissance, La Ville Heureuse ou Lavandou Cap 2026. C'est par cette coordination de listes que nous le foutrons dehors.... Animez les réseaux sociaux. Participez aux réunions de travail. Témoignez de ce qui ne marche pas dans cette mairie. Merci à tous. NK
8
s’il pense nous convaincre d’avoir supprimer la dette en quatre mandats (quel exploit !!!) se fout le doigt quelque part ce n’est plus le problème du moment.
que fait-il de ses journées ? combien a-t-il amasser d’argent ? détruit de familles ? sous-estimer les petites gens ? combien d’hectares ont été livré aux promoteurs ? où est passé mon lavandou d’avant son arrivée ? qui finance ses campagnes électorales ? pourquoi il n’a pas de métier comme moi qui tous les matins va travailler à 30 kms ? je ne supporte plus son arrogance, sa fausseté, sa façon de vous considérer comme rien. Lui c’est une autre époque, c’est pas la mienne, il a fait son temps. Ciao !!!!!!!!
Répondre
@
Vous avez tout à fait raison pur ce qui concerne la réduction de la dette...malgré les cris d'orfraies de ses acolytes ,l'opposition lui fait remarquer qu'en 24 ans il n'a fait aucun investissement structurant, et que c'est seulement en cette fin de mandat qu'il investit..en affirmant évidemment que ça n'est pas électoraliste.!!!
Il nous prend nous les lavandourains pour de pauvres imbéciles..;il est vrai qu'être réélu 4 fois lui donne les moyens de penser qu'on ne peut plus se passer de lui...
Heureusement que la seule opposition actuelle semble vouloir proposer d'autres actions...car sinon on est bien mal parti...et "se payer" encore 6 ans Bernardi est un vrai cauchemar!!!! alors réveillons nous et passons vite à autre chose...
A
Franchement quels motifs poussent cette personne a se représenter une cinquième fois? La soupe doit être vachement bonne !
Répondre
K
25 ANS MAIRE ? QUELLE UTILITÉ AU LAVANDOU APPAUVRIT DANS SON JOLI COSTUME RAPIÉCÉ, SANS FASTE PERDU PAR UNE ECONOMIE CHAOTIQUE, UN MANQUE DE RÉALISME, UN BÉTONNAGE HONTEUX ET UN MÉCONTENTEMENT GÉNÉRAL. PARTEZ MR BERNARDI C'EST LE MEILLEUR SERVICE A RENDRE A VOTRE COMMUNE.
Répondre
Ç
La nouvelle rengaine du fils du coiffeur :
Ça plane pour moi
Ça plane pour moi
Ça plane pour moi, moi, moi, moi, moi, ça plane pour moi
(Hou-hou-oou-oou!) ça plane pour moi...
Répondre
M
Il est impensable que les électeurs les électrices votent une fois de plus pour cet odieux personnage. Apres avoir démolit son village comme il l'a fait.
Réveillez vous et mettez un autre a sa place. Plus menteur que lui c'est impossible.
Répondre
M
Bouclette compte sur sa retraite dorée. Tenir encore six ans est son objectif faute de revenus professionnels. C'est la campagne la plus risquée où le menteur risque enfin d'être démasqué.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents