Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


France "first" ? Gaulois d'abord !

Publié par Mireille Benitta sur 1 Juin 2020, 06:00am

Catégories : #Société, #Politique

Alors qu’ils sont confinés depuis 9 semaines à la charge de l’Etat-providence, les français prépareraient dans l’insouciance leurs congés d’été...
Pourtant, sans argent et souvent sans emploi, frontières fermées, harcelés de publicités racoleuses, baratinés par BFM... beaucoup hésitent à vider leur Livret A.
C’est que céder à un gouvernement aux abois qui vous ordonne de voyager en France, passer chez Renault, télétravailler, voter le 28 juin et télécharger un logiciel espion sur votre smartphone - sous des apparences patriotiques - cela nous questionne sur le libre arbitre !
Et puis quel serait le plaisir d’aller sur les plages méditerranéennes affublé d’un masque en plein cagnard ou d’apprécier une dorade d’importation dans un décor post Covid-19 d’une station où toute réjouissance populaire est suspecte… Bel album de vacances !
Flairant l’infortunée saison, les offices de tourisme redoublent de ruses allouant des chèques vacances, bons d’essence, exemption de taxes, parkings gratuits, visites guidées, repas…  sauf au Lavandou où la certitude du retour des "pigeons voyageurs" en est à l’agrandissement des terrasses sur l’espace public et même l’extension des plages privées… Autant offrir des places de cinéma (de la Baou) à la Saint-Glinglin !
Cette grande braderie du tourisme - dans une relance moribonde faute de clients fauchés par le dérapage incontrôlé de l’économie - est indécente. Comment faire croire que l’ennemi N°1 a subitement trépassé avec le soleil sur prescription des médias gouvernementaux ? Les français ont certes facilement avalé la couleuvre Tchernobyl et son nuage - un peu moins gobé l’avion de nos premiers rapatriés Covid-19 - mais 6 millions de familles qui renoncent aux vacances d’été est quand même un mauvais signal sur les canulars d’Etat.
France "first" ? Gaulois d’abord !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
nous étions pour l2/3 j . au lavandou, (chez nous) pour la dernière fois avant début octobre. Car ce que nous avons vu hier soir aux terrasses, nous a fait vraiment peur, j'étais convaincue qu'aucuns de nos chers restaurateurs, cafetiers et plagistes, appliqueraient le protocole recommandé pour, leur l'ouverture! et bien désolée, d'avoir raison......rien, aucune protection, les tables placées comme d'habitude, les gens collés/serrés et fiers de l'être, comme avant le Covid ! quand je pense que sur ce forum certains étaient inquiets, pour le tiroir caisse, pas de problème ce de côté là, les pigeons voyageurs vont bien arriver, et se coller aux habitants à l'année. alors RV en août, je vois bien un nouveau confinement à ce moment là !!
Répondre
L
pourquoi? n'est-il pas vrai qu'ils partent en majorité dans les îles pour passer l'hiver, après une saison qui leur a bien rapportée ?? c'est pour cela que je les appelle "les pleureurs" car oser demander des subventions à l'état, donc à NOUS, que font ils de leur argent ?? c'est tout de même exagéré je sais ce que j'ai vu Lavandou, et je vous fiche mon billet, que TOUS feront de même, car les plus grands fautifs ce sont ceux qui s'y rendent, les clients, ce n'est pas une obligation au d'aller au restaurant. Nous allions aussi au grand Sauvaire (cher Gallo) pour le pas le nommer, avant le virus, mais nous attendrons un bon moment, quand nous serons sûr de ne plus mettre nos vies en danger, ce qui n'est pas le cas en ce moment. et nos vies passent avant la reprise économique, de ce restaurant, car leur sort n'est pas si terrible que cela, ils ont de quoi tenir !!
R
Désolé, mais nous ne voyons pas les mêmes choses.
Mardi soir nous étions au restaurant Le vieux sauvaire au Lavandou et le personnel
était masqué et les tables espacées. Nous avons passés une excellente soirée sans mettre notre vie en danger.
Nous nous efforçons de contribuer à la relance économique de notre station et aussi pour permettre à nos restaurateurs de partir en vacance en Thaïlande comme vous le supposez méchamment.
Vous reste t'il encore du fiel à répandre.
Rubio René
J
Si le sieur Bernardin possédait une vraie culture, il pourrait envisager de se retirer. Cela semble peu vraisemblable car son ego démesuré lui fait gommer toute réflexion intelligente. Lorsqu’il se réveillera « étrillé », comme il le dit pour la liste d’union, il sera ridicule. C’est dommage pour lui car il n’est pas complètement idiot.
Répondre
@
sa seule culture est celle de l'écharpe tricolore
une liste d'union est la seule issue à son départ couvert de honte devant ses petits camarades qu'il a grassement nourri
P
Soyons clairs la casse de la France est de la classe politique toute entière pas du Covid.
Ce virus a achevé la France qui se croit le nombril du monde. Deux mois de confinement = des années de souffrances inutiles. L'histoire des pandémies se répètent sauf que ce coup-ci le remède a été plus dévastateur que la maladie avec des apprentis médecins de l'économe. Aucun auteur politique n'en sortira indemne.
Répondre
T
Quand on garde un élu maire plus de deux mandats il n'est plus possible de le changer malgré les protestataires de plus en plus nombreux. La seule alternative est de changer de ville ce qui reste un comble. La tête dun roi est tombée pour rien car nous avons vite recréé un système de privilèges bien pire.
Répondre
L
oups !! j'ai mal tapé , le chiffre est de 10 personnes ! et surtout que les coiffeurs ont augmenté leurs prestations de 5€ soit disant à cause du protocole sanitaire, c'est vraiment à MDR
Répondre
L
rassurez vous, les pigeons voyageurs, arrivent au Lavandou, avec de l'argent, aides sociales en tous genres, dont nous allons régler la note en 2021, nous les français moyens,(nous qui sommes emprisonnés dans notre maison avec bte à lettres, donc repérables par Bercy, pour les riches, eux, après le chantage au départ, et leurs magouilles, ils sont fuyant) crédits divers et variés, et surtout une dose d'égoïsme et d'insouciance à faire peur ! l'avenir de leurs enfants, ils s'en moquent, le mot d'ordre "on est libéré" j'en ai la nausée à force de l'entendre,( nous ne sommes pas en prison, nous essayons de sauver nos vies ) !faire ce qu'ils veulent quand ils le veulent, voilà le maître mot ! le virus ?? pure invention, et nos "chers" restaurateurs, ne feront rien, le tiroir caisse compte avant tout, le 1er jour, ils feront semblant, et comme ce pauvre pays n'a aucun contrôle sur quoique ce soit, le 2ème jour tout redeviendra comme avant, la preuve chez ma coiffeuse, où je suis retournée vendredi, après 2mois et demi ! le protocole est : 3 coiffeuse, 3 clientes, toutes masquées, du gel à l'entrée, des gants, les bacs protégés avec du plexi etc.....là je découvre 1 pers, 3 seules sont masquées, pas de gel,les bacs comme avant et le salon est petit, une cliente en train de se faire coiffer qui parle et qui tousse sans masque ! et bien après 5 mns je suis partie en courant, car MOI je sais que ce virus est toujours présent, malgré ce que les dirigeants veulent nous faire croire, au nom de la reprise économique. et bien au Lavandou ce sera pareil, comme à Bormes, comme à la Londe, le fric est le vecteur le plus important au monde, après le sexe ! bon courage
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents