Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Station d’épuration intercommunale Bormes-Le Lavandou

Publié par Pascale N sur 26 Septembre 2012, 13:28pm

Catégories : #Écologie

Var Matin 10-10-2012
2012-10-Var-matin

(mise à jour 26-09-2012)

Dans Var Matin, le maire de Bormes tacle Gil Bernardi au sujet de la panne de la station d’épuration du Sivom, dénoncée comme conséquence d'un procédé au rabais. "Nos eaux,notre baie doivent être protégées parcequ'il y a deux stations d'épuration. On parle beaucoup de celle de Bormes, et on a raison, c'est la plus grosse, la plus importante, mais il y a aussi celle de Cavalière. Je souhaite qu'on prenne autant de soin de parler de la station d'épuration de Cavalière et surtout qu'on la mette aux normes car elle n'y est absolument pas. Un jour ou l'autre, là aussi on risque d'avoir des problèmes..."2012-09-vatinet-copie-1.jpg

(mise à jour 19-08-2012)
Le maire du Lavandou profite de la panne de la station d’épuration du Sivom pour relancer la polémique autour du choix du prestataire. Craignant de fermer ses plages au pic de la saison il a joué pendant 48h sur la grande peur d’une pollution imminente annonçant dans les médias des barrages de fortune et décrivant par le menu la pollution minimisée par le Sivom « je suis allé à l’émissaire, le rejet formait une grande volute noire relativement impressionnante… j’alerte depuis des mois le Sivom sur cette situation (de panne) et malheureusement j’avais vu juste. Cette station ne marche pas, c’est un procédé au rabais qui ne fonctionnera jamais, un désastre… ». Pour information cette station, mise au point par Véolia,  rejette 8000 M3 par jour en mer à 1,5 km des plages du Lavandou.  Le président du Sivom, Albert Vatinet, maire de Bormes, indique que la fuite a été colmatée et que la station a repris un fonctionnement à la moitié de sa capacité et le 16 août les prélèvements effectués toutes les trois heures depuis l'incident ne notent pas de pollution sur le littoral. Ce vendredi 18 août le Sivom organise une réunion sur place en présence des partenaires et de l'opérateur. En 2001 le choix d’OTV (Véolia) avait déclenché la mauvaise humeur du maire du Lavandou soutenant le projet de la Saur, distributrice des eaux au Lavandou…2012-08-panne-station-epura 

(mise à jour 11-05-2010)

Le 11 mai, bravant des conditions climatiques incertaines, les différents partenaires de la mise aux normes et de l'extension de la station d'épuration se sont réunis sur le site pour procéder à la pose de "la première pierre". Regrettant l'absence de ses homologues lavandourains, le maire de Bormes les Mimosas et président du SIVOM, Albert Vatinet, a lancé le chantier qui devrait s'achever avant la saison estivale de 2011. Voir le reportage

(mise à jour 02-07-2009)
Finalement, décision reportée au 17 juillet prochain... entre 2 entreprises en compétition.  L'une propose le système membranaire de filtrage... L'autre, le système physico-chimique très évolué, adaptable aux futures exigences européennes, qui couterait 3 millions d'€ de moins. Le maire de Bormes les Mimosas, président du Sivom, dont la voix compte double dans le vote, et meilleur comptable de l'argent public, opterait pour cette dernière solution... Ce qui met le maire du Lavandou de très mauvaise humeur... car sa préférence affective va à la Saur ! 
L'autre candidat ? disons que ca commence par V...


La chose semblait entendue. Le maire du Lavandou avait crié victoire pour avoir su convaincre, à l’arraché, le maire de Bormes-les-Mimosas, par ailleurs conseiller général, de choisir un système membranaire dernier cri plutôt qu’un système physico-chimique, moins cher mais plus polluant. Une fois de plus, la procédure d’appel d’offres a été rejetée par la Préfecture pour vice de forme. Il a fallut tout reprendre et subir un grand retard administratif… ce qui freine d’autant l’avancement de l’éco-quartier Le Village, dernière belle promesse électorale.
Rebondissement, la donne est changée. Le maire de Bormes, au sein du Sivom, aurait changé d’avis ? Il opterait pour la solution la moins chère et la plus rapide à mettre en place, compte-tenu de l’urgence à régler ce grave problème… réponse  le 10 juillet

Stations d'épuration varoises, l'incroyable facture
2009-10 Mise en demeure du Préfet 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
<br /> BEN VOYONS A LA VEILLE DU CENTENAIRE UNE GROSSE DISPUTE ENTRE BOURGEOIS HISTOIRE DE RAPPELER POURQUOI LES DEUX COMMUNES SONT SEPAREES DEPUIS 1913<br />
Répondre
T
<br /> N'ACCORDEZ AUCUN CREDIT A SES GESTICULATIONS. NE S'OCCUPE QUE DE SES PETITS INTERETS POLITIQUES. <br />
Répondre
R
<br /> Qui trouve normal que d'un côté on paye si cher l'eau potable et que l'on utilise cette même eau potable notamment pour arroser les jardins pendant que de l'autre côté on se donne tant de mal<br /> pour épurer l'eau jusqu'à 98 ou 99 % (non potable mais utilisable pour d'autres applications) pour finalement la rejeter à 1,5 km des côtes ?<br /> <br /> <br /> Qui va nous proposer un stockage (cher à faire mais c'est pour des décennies) et la mise en place d'un réseau secondaire (cher à faire mais c'est pour des décennies) avec une eau très peu chère<br /> pour arroser les jardins, remplir les piscines, nettoyer les voiries, .....<br /> <br /> <br /> J'en ai assez de recevoir des leçons sur la raréfaction de la ressource et de voir ces donneurs de leçons rejeter en mer des dizaines de milliers de mètres cubes d'eau propre.<br />
Répondre
L
<br /> Rappelle l'affaire des égouts du Cap Nègre malsaine et revancharde dont nous restons sans nouvelles<br />
Répondre
S
<br /> <br /> Parait que Bernardi serait aussi président du syndicat des communes du littoral depuis 1995 et il tolère l’inacceptable: le rejet à 1,5 km de chez lui de 8000 M3 de merde par jour,  lui qui<br /> chante les eaux pures de la méditerranée, l’environnement idyllique les dauphins les baleines… Aucune figure, aucun charisme, ce faux pélagos ment tout le temps à la population...son petit<br /> intérêt avant tout ! Simple le bilan du président les plages foutent le camp, la pollution est toute proche du littoral, le littoral est sale, y a plus rien à pêcher et il défonce sa plage<br /> avec les quads… tout va bien ! Je ne parle pas de l’immobilier et des impôts qui galopent. Bref tout est superficiel chez lui sauf les 6000 euros qu’il se met dans la poche chaque mois, la<br /> très belle maison qu’il habite au super Lavandou et tout ce que l’on ne sait pas encore ! Faut pas le dégager par le vote mais le virer manu militari ! L’opposition est trop molle avec<br /> lui. Un administré très en colère !<br />
Répondre
R
<br /> Qui est responsable pénalement ?<br /> <br /> Que dit la Préfecture ? Qu'en pense la Police de l'Eau ?<br /> Y-at-il encore de la collusion entre les ervices de l'état et les partenaires privés ?<br /> Est-ce encore au contribuables de mettre la main à la poche pour adapter le système qu'on vantait comme assurémment infaillible ?<br /> Responsable mais non coupable...<br /> On connaît la chanson, à chaque fois on ré-écrit les paroles !<br /> <br /> Ne soyons pas dupes et sans viser personne..comment deux entreprises privées qui sont en concurrence pour le contrat de distribution d'eau à renouveler peuvent-ils collaborer<br /> sans se faire de chausses-trappes pour qui restera indemne et décrochera<br /> le gros l'eau !<br />
Répondre
G
<br /> Normal. Veut se rendre exécrable avec Vatinet à l'approche du centenaire. La mentalité de 1913 n'est pas meiux que celle de 2013 lol!<br />
Répondre
M
De source sure, les analyses faites avant la réouverture de la station d'épuration de Cavaliere ont été truquées par un remplissage des cuves à l'eau claire. les rejets en mer sont donc beaucoup plus polluants qu'annoncés avec tambours et trompettes. Fosses septiques ou pas, Le cap Négre n'est pour rien dans la pollution de la baie.
Répondre
L
Il faudrais aller voir les plans originaux de l'actuelle station d'épuration,pour se rendre compte que beaucoup d'individus sont condamnables.Leurs délits sont flagrants,mais que font les services de l'état,ormis d'essayer de se séparer de toute cette faune.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents