Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Station d’épuration du Sivom

Publié par Lavandou Ensemble sur 1 Septembre 2009, 07:12am

Catégories : #Environnement

Inutile de revenir sur l’appel d’offre, lancé en 2008 ! le marché a du être annulé à la demande du préfet pour vice de forme…A l’époque, la préférence du jury semblait se diriger vers un système membranaire, soutenu par Gil Bernardi, maire du Lavandou, installé par l’entreprise Stereau, (la Saur).

Communiqué de l’époque : Le Sivom de Bormes-les-Mimosas (83) a choisi Stereau, filière ingénierie du groupe Saur, pour rénover sa station d’épuration desservant les communes de Bormes-les-Mimosas et du Lavandou soit 10 000 habitants permanents et 120 000 habitants en période estivale. Le traitement de l’eau utilisera le procédé AQUA-RM® qui met en œuvre des membranes plaques et repose sur la séparation de l’eau épurée et des boues activées à travers des membranes immergées dans le réacteur de traitement. Rappelons que la filtration s’opère au travers de membranes qui laissent passer l’eau, tandis qu’elles retiennent les matières en suspension et les bactéries. Ce procédé, breveté par la société japonaise Kubota accepte de plus fortes variations de charge.

Patatras !  Il a fallut tout refaire. La conclusion du nouvel appel d’offre est différente.
C’est le groupement OTV (Veolia) qui a été définitivement retenu !
C’est un système physico chimique évolutif, moins couteux, et qui, entre autres avantages, nécessite beaucoup moins d’emprise au sol, qui a été choisi…Une étape de process qui ne se limite pas qu’au traitement physico chimique. S’y ajoutent de nouvelles technologies de pointe qui font leurs preuves sur de nombreuses communes du littoral français : Décantation lamellaire à haute vitesse procédé ACTIFLO, Traitement biologique, clarification optimisée, tamisage tertiaire par maillage (1 centième de millimètre), désinfection des eaux par ultraviolets. Etc.
Les futures directives européennes, mises en place au plus tard en 2014, seront respectées. Les objectifs fixés par le cahier des charges de l’appel d’offres étaient plus contraignants que ces directives. Les effluents rejetés en mer seront donc de la meilleure qualité possible.
La réutilisation de la totalité de l’eau rejetée en mer par la station d’épuration est impossible.
(+4000 m3 par jour soit 1.5 million de m3/an) Le procédé retenu est évolutif et doit pouvoir s’adapter aux nouvelles exigences d’une gestion « écologique » des eaux usées. Une réflexion sur le sujet est lancée et toutes les bonnes idées – réalistes – sont bienvenues.
Le critère du coût a bien sur été déterminant : L’offre la mieux disante, celle du groupement OTV, relatif au marché de conception/réalisation, ayant pour objet la mise en conformité et l’extension de la station d’épuration du SIVOM, est de 14 870 000 HT
Le jury a émis un avis favorable à la majorité de 4 avis favorables contre 2.
La commission d’appel d’offres a attribué le marché au groupement OTV pour son offre
(2 voix Contre - 2  voix  Pour - dont celle, prépondérante du Président du Sivom)
Les carottes sont cuites, la messe est dite. Au boulot maintenant !
Le PLU et les belles promesses électorales  (l’Eco Village !) ne peuvent plus attendre.

Pour tout savoir sur OTV – VEOLIA – ACTIFLO suivre le lien : www.otv.fr
Pour tout savoir sur STEREAU – SAUR suivre le lien : www.saur.fr
Autorisation préfectorale station d'épuration du Batailler

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Bravo et merci pour toutes ces infos Il est étonnant d'ailleurs que notre presse locale n'en ai pas dit un mot alors que cette information concerne l'avenir immédiat de nos deux  communes.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents