Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Contestation du compte rendu du conseil municipal du Lavandou

Publié par Lavandou Ensemble sur 28 Septembre 2009, 23:22pm

Catégories : #Conseil Municipal

Arnaud Parenty, élu de la liste d’opposition Lavandou Ensemble est intervenu, dès l’ouverture du conseil municipal du 29 septembre, pour faire part de sa contestation concernant le compte rendu de la séance du 30 juin 2009.
En effet, l’interprétation de son intervention a été tronquée de telle manière qu’elle atténue la gravité des reproches faits au maire et à certains des élus sur la prise illégale d’intérêt et la gestion de fait de l’office du Tourisme.
Le conditionnel est même employé alors que l’élu s’est exprimé au présent en dénonçant des faits réels et avérés. lire la déclaration d'Arnaud Parenty.
Le maire ne lui a pas laissé finir son intervention, lui coupant plusieurs fois la parole pour préciser qu’il ne gérait pas de fait l’Office de Tourisme et que le vote des élus, administrateurs de l’OT, du conseil municipal du 10 février 2009, pour la subvention de 250.000 € devait être considéré comme une erreur ! (Il a demandé plus tard au conseil de faire rectifier la délibération en cause). Après 15 ans d’expérience territoriale, on peut s’étonner que notre premier magistrat laisse encore passer par inadvertance ce qu’il considère comme une bévue !
Arnaud Parenty a tenté de s’exprimer, malgré tout, avec calme, politesse et détermination pour s’entendre dire qu’il était agressif, irrespectueux et discourtois envers les élus de la majorité.
Notre élu a réussi, dans le brouhaha délibérément créé, à proposer que les prochains conseils municipaux puissent être filmés, comme la Loi l’autorise. Ce qui mettrait un terme aux interprétations erronées, voire aux mensonges de toutes les parties.  Réponse du maire en fin de non recevoir : « Je suis le maire, je fais la police de cette assemblée et c’est hors de question ». Monsieur le maire et son conseil municipal sont bien tourmentés !  La création soudaine, dans la précipitation d’un EPIC, pour se remettre dans les clous de la légalité, en fait la preuve ! Peut être se sent-il provisoirement « protégé » par l’inertie des administrations telle que la Préfecture, qui pour l’instant, n’a toujours pas répondu au courrier circonstancié que nous lui avons adressé à ce sujet le 9 juillet 2009, suivi d’une relance le 14 septembre dernier.
Certains laissent entendre que nous ne recevrons jamais de réponse !  Nous sommes légalistes et républicains ! Permettez nous de penser que la réponse viendra. A défaut, nous comprendrons mieux alors pourquoi certains maires échappent à tout contrôle, lorsque le représentant de l’Etat ne manifeste pas l’arbitrage et l’avis qu’on lui sollicite… Peut être nous faudra t’il saisir le ministre de tutelle ou la Justice ?
En fin de conseil municipal, le maire s’est adressé publiquement à notre élu, sur un ton d’intimidation indigne de sa fonction, en lui précisant que s’il persistait dans ses déclarations, il le  trouvera toujours face à lui !
L'opposition exprime sa cohésion face à ces propos et persiste dans cette déclaration.

Lire l'article du 01-10-2009 dans Var Matin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents