Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Bernardi saison 4 : premières désillusions !

Publié par Paulette TOUITOU sur 20 Août 2014, 23:10pm

Catégories : #Voix OFF

Saison estivale en berne, bagarres sur la voie publique, dégradations, fréquentation touristique anormalement basse, animations désuètes… la saison 4 de Gil Bernardi n’a plus rien à voir avec ses belles promesses électorales déjà bien lointaines. Il est temps pour le maire de convoquer pour la deuxième fois les Etats généraux du tourisme qu’il avait si habilement manipulé fin 2009 pour imposer son Epic, aujourd’hui inefficace et ruineux pour la commune.  Il n’a pas vu l’évolution de la demande et se contente de perpétuer un modèle dépassé où il suffit de d’allonger les touristes sur les plages pour ouvrir leur portefeuille. L'attractivité des plages est désormais en seconde position derrière le tourisme commercial, de mémoire,  vinicole, golfique, historique, festivalier… car ils refusent désormais de mourir idiots sur le sable dans une station terne, ponctuée de pétarades et de feux d’artifices sans intérêt.  Et ce ne sont pas les articles partisans du plumitif de Var Matin qui vont redresser le cap. Au Lavandou tout est à revoir ! à commencer par les professionnels qui à force de tirer sur la corde voient leurs recttes s’effondrer sur l’hébergement, la restauration, les loisirs. A vouloir contrôler tout ce petit monde des affaires en pressant le citron fiscal, la mairie doit aussi se remettre en cause sur ses services, ses prescriptions stupides, ses horaires d’ouverture, sa façon de penser le tourisme… L’offre du Lavandou est centenaire et elle a malheureusement cédée aux sirènes du populisme en laissant la part belle aux jeunes communes plus ingénieuses en festivals, randonnées, découvertes, animations. Si l’on dissèque l’offre touristique de Bandol, La Londe, Cavalaire, Saint Tropez - qui ont des budgets moindres ou équivalents à ce que dépense le Lavandou - l’événementiel et la diversité de expositions, des conférences sont nettement supérieures,  en nombre et en qualité. Cet été, le Théâtre de Verdure n’est que l’ombre de lui-même, l'Espace culturel un désert et le grand parking à bateaux une grande désolation. Il y a une différence entre faire du fric à tout prix en quelques mois et offrir une vraie contrepartie aux visiteurs qui nous honorent. Mais Monsieur le maire ne voit rien. Il s’achète une conduite avec une exposition Pélagos, amuse les petits avec une grande roue, les parents avec des feux d’artifices et les vieux avec un terrain de boules. Cela depuis 20 ans sans renouveler son "imagination" débordante de fêter l’hiver en été - avec une publicité radio décalée vantant son 31 juillet le... 20 août - ponctué de petites soirées "Pas-sages" très inégales et d’artistes de seconde zone. Le petit opuscule "cet été Le Lavandou danse", illisible et dont le plan limite le Lavandou au centre-ville, est la parfaite illustration d’une municipalité à la ramasse, les poches vides, qui ronfle sur ses fastes d'antan. Pourtant, les temps ont changé même pour le plus beau village du monde. Il serait opportun pour lui de se réveiller avant que les rangs des 44,55% de mécontants ne changent définitivement la donne avant l'heure !

Avertissement ! La recrudescence du mécontentement local nous oblige à filtrer les commentaires sans remettre en cause le droit d'expression. Si votre anonymat est respecté, votre IP reste stockée dans notre serveur. Merci de rester responsables et prudents dans vos propos. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

Comment ne pas partager tous ces commentaires... sachez aussi que ce qui intéresse la maire du Lavandou ce sont uniquement les touristes, soit 2 mois d'activité..Le reste il s'en fout
complètement car sachez chers Lavandourains que c'est LA REALITE ,...Il se fout complètement de vous qui payez vos impôts, qui vivez au lavandou toute l'année et qui devez vous satifaire de ces
fêtes ordinaires, comme les soirées passage, les feux d'artifice qui coute un fric fou, et la fameuse soirée 31 juillet dont il se félicite tant...
Ca fait quand même 3 fois qu'on remet ça...donc innnover au lavandou ça doit être un grossièreté...C'est vrai que son équipe Regain c'est quand même du réchauffé... Les mêmes et on recomence
maius surtout n'ayez pas d'idées...d'ailleurs on ne leur demande pas...Car il a repris son baton de petit ROITELET... et on en a pour 5 ans et demi...On compte les mois...
Répondre
P

les lavandourains entrent dans une nouvelle ère: celle de la cruelle réalité. finie la comédie de celui qui mentira le mieux aux administrés vos feuilles d'impôts vont débarquées. a vos
calculettes bandes de naïfs !
Répondre
L

Ma déception !


 


Il aurait été bien plus profitable pour notre commune que les 55% d’électeurs « Bernardi » ouvrent les yeux avant le 23 Mars
2014.


Maintenant, c’est trop tard, nous sommes repartis, hélas, pour 6 ans !


Comment ses
électeurs (convaincus où non) peuvent ils avoir peur de ce petit dictateur de province ?


Les cadeaux de noël, le repas, les colis auraient continué à être distribués aux anciens comme partout en France ; les jeux de
boules seraient restés à leur place …………


Un nouveau Maire avec de nouvelles idées, une nouvelle équipe municipale, pleine de talents, se serait mise en place avec comme
perspectives « Redorer l’image du Lavandou », « Assainir les finances de la ville », « Redynamiser cette commune qui s’endort doucement », « Remettre un peu
plus d’équité » dans la commune où seuls les amis du monarque sont aussi les rois du pétrole au Lavandou.


Un peu plus d’égalité, une meilleur gestion du budget festivités  d’été ( plus de 80.000€ de feux d’artifices sur Juillet/Août) au détriment d’autres animations moins populistes l’hiver
auraient pu être  programmées.


Adieu la Grande roue, adieu les soirées « Pas-sages » qui se terminent en soirées « Bastons » sur le port avec les
forces de l’ordre et qui comme celle du 15 Août a faillit tourner au drame. C’est hélas, que comme cela, que Nice Matin parle de nous.


Et puis, « Jeane Manson » aurait aussi dansé avec un autre Maire, tout aussi bien ! Mais ce dernier n’aurait
certainement pas poussé la chansonnette. (Aucun regret)


Commerçants, Lavandourains, Lavandouraines (ceux qui aiment le Lavandou), électeurs de « La Ville Heureuse »,
de « Cap Lavandou 2020 », Réveillez-vous, faites connaître votre mécontentement, nous ne sommes quand même pas obligés de subir continuellement.  


 


Où en sommes-nous des belles promesses
électorales ?
Répondre
M

Helas cela montre une fois de plus la totale incapacité de monsieur le maire et de son équipe, à gère les affaires de notre commune !!.après une saison estivale extrêmement décevante et
un bilan financier qui s annonce catastrophique,le montant de la feuille d impôt locaux risque de grimper en flèche !!! Et c est pas faute de vous avoir prévenu !! 
Répondre
D

La saison a été plus que mauvaise et les animations n'en parlons pas ! Nous allons bientôt dépasser le festival pyrotechnique de Cannes...sans la clientèle ! Le nullisime nous a trompé une fois
de plus.
Répondre
G

le lavandou tristesse est vidé des touristes et les commerces meurent où sont les ambitions du candidat municipal ? une fois encore il a berné ses concitoyens avec ses sourires de merlin
l'enchanteur et ses sous entendus d'une opposition pas à sa hauteur
Répondre
C

GB est un perssonnage déroutant et désespérant. Hélas la moitié de la population va le supporter encore pendant six ans
Répondre
N

LE TROISIEME MANDAT ETAIT DE TROP ALORS CE QUATRIEME EST LE POMPON DE L'IMMOBILISME RENOUVELE. JKM
Répondre
L

Promis je reste sage dans mes propos. De toute façon Gil Bernardi n'en a rien à faire 20 ans de règne le conforte sur sa façon d'être. Ne changeons pas ce qui marche : 31 juillet, grande roue,
patinoire, colis de Noel, feux d'artifice chaque semaine... l'imagination est en marche arrière chez lui. Cette année touristique qui n'a jamais commencée au Lavandou est une véritable
catastrophe. Vivement 2020 qu'il dégage ! LPC 
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents