Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Le désengagement de l'Etat dans le financement des territoires passe la vitesse supérieure !

Publié par Patrick Richard sur 29 Mars 2010, 15:04pm

Catégories : #Finances

La taxe professionnelle est désormais remplacée par la CET, Contribution Economique Territoriale, dont l'impopularité sera à gérer par les collectivités locales. Le gouvernement joue sur les mots ! Banale pirouette de langage pour un double effet « Kiss Cool » : d'un côté l'Etat ne finance plus rien, de l'autre il réforme politiquement. C'est donc une double peine qui  frappe le récent scrutin des régionales. Les élus locaux - sauf les autistes UMP - sont "vent debout", à juste titre, pour contester ces nouvelles dispositions, malgré les promesses "provisoires" de l’Etat fauché qui compenserait  la perte des recettes au centime près.  Il suffit de décrypter ce tableau pour comprendre le piège qui se referme sur les collectivités locales Déficits-publics
A ce rythme là, comme aux USA, le prix à la consommation devra être affiché en HT, auquel s'ajouteront bientôt les taxes locales, nationales, voire européennes, avant de passer à la caisse ! L'impact de la CET sur la fiscalité locale agira directement sur l'humeur de l'électorat au moment du vote. L'état désengagé n'en sera plus responsable! La faute à vos élus ! La boucle, dans la vengeance du centralisme parisien contre la décentralisation, sera bouclée. Vous l'avez voulu, maintenant, payez vos charges !... Manipulateur, l'Etat, hypocrite et la main sur le cœur, incite à grands coups (coûts) de pub mensongère, les entreprises à réinvestir "l'illusoire économie" de la taxe professionnelle dans l'emploi, tandis que régions et départements ne savent plus comment annoncer la mauvaise nouvelle aux contribuables. Soyons clairs : les entreprises ne verront rien changer pour elles ! On leur reprendra de la main gauche ce que leur a donné la main droite ! Il faut bien trouver de l'argent quelque part pour combler le train de vie dispendieux de l'Etat et réduire chichement son déficit abyssal. Localement, pour Le Lavandou,déjà fortement endetté, ce n'est pas une bonne nouvelle, surtout si l'intercommunalité n'est pas décidée rapidement. C'est mal parti ! Seule l'union et la réduction drastique des déficits pourront atténuer les effets de la volonté de l'Etat qui va diminuer ses dotations, après avoir accéléré ses transferts de charges. La cerise sur le gâteau (qui cache un gros noyau sur lequel bien des élus se casseront les dents) et le véritable objectif de l'Etat - qui ne s'applique pas à lui même - est la réforme du "mille feuille à la française". Trop d'élus, de structures, de commissions, de luttes d'influence, de réunionites stériles, de fonctionnaires territoriaux... paralysent la France rurale face à l'Europe moderne. Ce coup de pied dans la fourmilière risque de provoquer un gros charivari et remettre quelques pendules à l'heure. Augmenter les impôts, passe encore ! mais toucher aux confortables mandats locaux, ça, NON Jamais ! 

La faillite des comptes de la France à échéance de fin 2010 se précise
Comment l'Etat français peut-il sortir de la faillite?
Train de vie de l'Etat, nos ministres pas de restrictions 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J


Vous avez élu le maire le plus charmant mais le moins bon de toutes les communes varoises à une exception près - je travaille dans la banque, je vois passer les demandes, je connais les
détails.La banque prête sans risque en jouant sur le temps avec les cautions publiques et la signature du préfet. Désormais nous changeons nos critères de sélection avec l'évaluation des risques
aux mairies par une nouvelle note d'endettement.Elles sont pratiquement toutes insolvables sur la durée de leur mandat. Si l'État se désengage nous le ferons aussi avec des taux
plus élevés.



Répondre
V


Monsieur le Prefet du Var, pourtant très occupé, a trouvé du temps, pour la présentation du trophée Virginio en compagnie de G.Bernardi, maire du Lavandou, et de T. Saussez,
communiquant de la Présidence ! Que du beau linge qu'il ne faut pas froisser... Mais Carla et Nicolas étaient - eux- aux abonnés absents ! (Var Matin dimanche 4.04)  Pourquoi ?



Répondre
J


@averitement


si le maire bossait, ça se sauait! il se trimbale bouffonant et perorant à droite a gauche!!!



Répondre
R


Si la lecture de lavandou tribune t'ennuie, c'est ton problème, rien ne t'oblige a la lire.moi ça ne m'ennuit pas du tout, je dirai meme plus, ça me régale et je reste libre de penser ce que je
veux. Si le maire travaille trop - nuit et jour - il faut lui dire de se reposer et surtout de se calmer. C'est le problème des hyperactifs: font beaucoup de bruit pour pas grand chose  



Répondre
L


LAISSEZ LE MAIRE tranquille. Il travaille jour et nuitpour nous et vous ne ne voyez jamais rien de constructif dans ses actions. Pourquoi ennuyer les autres avec vos analyses et commentaires
faux. Le Lavandou est le plus performant village du Var vavec chaque année deux cent mille touristes. PAS PHOTO avec vous opposition



Répondre
L

C Bien dit. Il faut lire en bas le lien qui renvoie vers : le train de vie de l'Etat. C'est inadmissible, la France en crève. Pas étonnant que certains veulent la place.


Répondre
J

Souriez : la réforme na frappera pas tout le monde avec un gourdin sans sauver ses inspirteurs UMP-FN


Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents