Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Réflexions autour du mensonge (suite)

Publié par Arnaud Parenty sur 29 Mai 2013, 23:37pm

Catégories : #Société

Mise à jour 30/05/2013
Montpellier se frotte les mains. Le premier mariage gay, entre Vincent Autin et Bruno Boileau, est une formidable vitrine médiatique attirant déjà + de 600 personnes, témoins de cette grande première. 400 invités (politiques, associations) et 200 journalistes accrédités sont attendus. Auxquels il faudra ajouter une centaine de policiers selon le préfet Frédéric Loiseau qui doit veiller à l'ordre public. La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, se rendra à ce mariage "en dehors de ses fonctions officielles mais avec l’accord du Premier ministre", ont précisé ses services. Bref, tous les regards européens sont braqués sur la ville désignée comme "la plus gay friendly” dont les hôtels et restaurants affichent "complet". Une bien meilleure initiative que la Noel fêtée le 31 juillet au Lavandou. Pourtant, au vu du nombre d’homos et d’hétéros sur cette commune, le maire - trop occupé par son divorce centenaire d’avec Bormes - aurait pu s’accaparer l’idée avant les autres ! Pendant ce temps l'UMP fait bloc avec Civitas et laisse entendre une révision de la loi le jour où... Quelle différence entre l'intégrisme catholique et l'intégrisme politique ? aucune ! Finalement la séparation de l'église et de l'Etat est encore un gros mensonge !

 

Mise à jour 25/04/2013
Et si on avait la même énergie à sortir du marasme que nous en avons mis contre le "mariage pour tous" ?  Tant d’opiniâtreté collective qui ne changera rien à la médiocrité quotidienne de millions de pauvres. Pendant que la droite se moque des citoyens, attisant les braises homophobes en sous-main, exigeant un référendum (qu’elle n’a jamais accordé de son temps), la gauche enfume les gogos du pavé dans un leurre destiné à occuper les médias. Cette farce démontre une France repliée sur ses certitudes, fermée au monde, dont les habitants les plus réalistes partent s’installer à l’étranger. La droite a promis de revenir sur ce vote majoritaire, mais quel en serait son intérêt ? Combien d’homos, lesbos,  hétéros dans les rangs politiques ? Les gay-friendlies ont-ils démérités à Paris, Lyon, Marseille, Lille, Rennes, Nantes, Tours… ? Le populisme de la rue s’est encore trompé, amalgamant homophobie et intégrisme catholique. Il faudra encore sacrifier une génération pour balayer tous les tabous qui nous empêchent de progresser depuis 30 ans. Il en a été ainsi pour le passage à l’automobile, l’électricité, l’internet, le téléphone portable où les élites bien pensantes ont fait perdre beaucoup de temps à nos concitoyens. On voit aujourd'hui le résultat ! Notre pays doit se réformer et cesser de regarder dans le rétroviseur, au risque de disparaitre dans l'anonymat des nations en régression mentale..


Mise à jour 15/04/2013
Le plus étonnant sur l'affaire Cahuzac est à trouver dans la presse suisse. Le magazine L'Hebdo (accès payant) affirme en effet que "l'armée française a eu la peau de Jérôme Cahuzac". Ou, plus précisément, que des éléments du renseignement intérieur, dans la grande tradition des "vieilles méthodes des Renseignements généraux", auraient tuyauté la justice, ce qui expliquerait l'accélération du destin judiciaire de l'ancien ministre depuis la mi-mars. Pourquoi? Parce que l'armée risquait "d'être la grande sacrifiée sur l'autel de la rigueur et des économies budgétaires" si l'hypothèse "Z", que Jérôme Cahuzac aurait présentée à Jean-Yves Le Drian le 18 mars (cinq jours après que Le Point a révélé la perspective d'une «apocalypse budgétaire» pour la Défense), se réalisait: dépenses ramenées de 1,5% à 1,1% du PIB, coupes drastiques dans les effectifs, vente du Charles-de-Gaulle, gel des programmes Rafale et A400M...lire la suite

04/04/2013
L’actualité vient tristement de nous le rappeler . L’affaire Cahuzac ne fait que commencer… Les conséquences seront sans nul doute fâcheuses pour le gouvernement en place, mais plus encore pour l’ensemble de la "classe" politique française …Les français, écœurés, ne font plus confiance aux "élites"  à qui ils ont confié leur devenir …Les extrêmes sont envisagés: Cela ne résoudra rien.  De tous bords, les indignations fusent… Taisez-vous, menteurs de tous poils et de tous bords, médias et politiques confondus.L’effet boomerang  vous assommera tous !

Le mensonge est inscrit dans les gènes du pouvoir. C’est la manipulation des masses.  Le premier mensonge répertorié, c’est celui de toute élection…Votez pour moi, je suis le plus beau, le plus fort, pour vous conduire vers le Nirvana d’un monde meilleur…
022ce8ae-copie-1.jpgLe problème, c’est que ça marche ! Les foules laborieuses naïves , occupées à poursuivre d’autres chimères plus ou moins confortables,  se laissent séduire par ce jeu de dupes.
Les français sont victimes et coupables à la fois. Ils ont les hommes politiques qu’ils méritent.
- Victimes parce qu’ils sont trahis dans la confiance qu’ils ont donné à ceux qui se sont proposés à leur suffrage pour gérer le modèle social qui convenait aux plus nombreux d’entre eux.
La démocratie est trahie avec banalité et Cahuzac n’est qu’un arbrisseau qui cache la forêt …
- Coupables parce qu’ils se désintéressent de la politique dans le sens noble du terme. Le « tous pourris » est un raccourci intellectuellement  facile et dangereux. Il nous entraine vers les extrêmes qui, chassés des affaires pour les mêmes raisons, jouent candeur et bonne figure  de premier communiant pour nous la mettre en profondeur. Les abstentionnistes y trouvent la justification à leur silence et leur paresse à réfléchir pour s’exprimer. Leur poids dans les urnes manque cruellement  dans le choix  des élus.
Qu’importe Cahuzac, petit homme que l’histoire oubliera comme tant d’autres, qu’importent les conséquences de ce cataclysme républicain, il faut déjà penser à l’avenir, à la reconstruction de la confiance envers le monde politique. Tous ne sont pas « pourris » et sont animés par une réelle volonté de bien faire pour la collectivité. L’heure est au grand nettoyage à tous les étages .
Une prise de conscience est naissante. Des journalistes  intègres et des associations citoyennes, indépendants du pouvoir, comme Médiapart et Anticor, traquent et fustigent  les élus dévoyés. C’est bon signe mais le chantier est immense. Donnons-leur les moyens d’exister en  les soutenant.  Il me reste à espérer que les français vont s’intéresser à la politique plutôt que de la fuir. Tout élu devrait prêter serment, lors d’une cérémonie républicaine, de sa loyauté envers ses électeurs et être poursuivi devant la justice en cas de parjure. C’est le moment de réagir plutôt que de se lamenter sur notre triste sort face aux corrompus de tous bords !   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R

je ne crois pas à sa candidature.Il se sait usé et en péril sur les élections. Ce serit dommage qu'il quitte son mandat sur un échec.
Répondre
S

Pas facile de convenir à tous. C'est pourquoi les élections démocratiques existent
Répondre
N

BIGOUDI AIME TOUT LE MONDE : FN UDF UMP ET DEMAIN PS ? DU MOMENTQU'IL RESTE DANS LE FROMAGE LOL
Répondre
R

En matière de mensonges ce maire a largement trompé ses administrés /avec son air de savant c un professionnel du mensonge institutionnel /les gens adorent
moins
Répondre
B

@noircnoir. Pas la peine de délirer. ne lui donnons pas l'importance qu'il n'a pas. Occupons nous à le remercier pour ses mauvais et déloyaux services, oublions le et passons à autre chose. Les
hommes passent... et trépassent ... 
Répondre
A

Pour répondre à Monsieur Rotonphile, des opposants se forment rassurez vous...mais pour l'instant les projets existent et ne peuvent être dévoilés car ce cher Bernardi les reprendrait à son
compte...Il est aussi habile pour mettre ses erreurs sur le dos des autres que de reprendre pour lui les idées des autres...donc PRUDENCE, MAIS RASSUREZ VOUS L'OPPOSITION EST EN MARCHE et vous
aurez bientôt l'occasion de le voir....juste encore un peu de patience...
Répondre
G

le virer c possible, mais faudrait peut etre vous organisé et proposé une liste et des projets pour l'avenir du Lav. ou restez des moutons . Gérard 
Répondre
C

rien a ajouter tout est dit sur les menteries du maire du lavandou c'est instructif et désolant !
Répondre
M

NOTRE MENTEUR LOCAL TRAVAILLE SA COPIE EN VUE DES PROCHAINES MUNICIPALES. SUGGESTIONS: "J'AI TENU MES PROMESSES. LA PISCINE C'EST LA MER, L'EAU CHAUDE C'EST MOI, LA
DETTE C'EST PIRE AU RAYOL..." SES NOUVEAUX "AMIS" RUSSES LE REMERCIENT DE SA GENEREUSE DONATION EN SABLE...GIL BERNARDI DEVRAIT COMMENCER A BRULER LES ARCHIVES DANS LE CAS OU....mouchetta
Répondre
D

les mensonges ont permis à bernardi de gagner la mairie depuis1995. Entre autre il avait promis la restriction des permis de construire, la suppression de la dette, une piscine, une source d'eau
chaude, le retour à l'équilibre des finances... Le résultat dix huit ans plus tard est catastrophique merci Gil beau travail !
Répondre
N

MENTEUR ET VOLEUR CA VA ENSEMBLE ???
Répondre
@

Adore surtout se vanter personne n'est dupe ici et candidat ou pas il partira
Répondre
T

Tolérance Zéro pour tous les manipulateurs, magouilleurs et menteurs de la politique .
Pris la main dans le sac, c'est la déchéance civique.
Répondre
R

j'en connais plusieurs mensonges au lavandou. Cela n'a pas empêché le menteur de se faire élire trois fois.Le prochain mensonge sera le remboursement de sa dette municipale par la revente de ses
biens. Berlusconi l'a bien promis, Bernardi le fera, crix de bois, croix de fer.... 
Répondre
D

Le mensonge est l'art de la politique. Au Lavandou c'est un exercice à bout de souffle.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents