Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Le CCAS du Lavandou expérimente une nouvelle stratégie

Publié par Patrick Richard sur 28 Octobre 2015, 00:40am

Catégories : #Finances, #Le bêtisier du maire

Le CCAS du Lavandou expérimente une nouvelle stratégie

Cette année Uber s’exporte au Lavandou avec un "service de chauffeur" jusqu’au lieu du repas de Noël des aînés (+65 ans). Le maire affine sa stratégie par une astuce bien connue des bureaux de vote : le ramassage à domicile. Le CCAS est devenu le plus important réservoir électoral, particulièrement chouchouté par la majorité municipale qui lui accorde une confortable subvention annuelle (450.000 €) L’année précédente, cette système de clientélisme - via le CCAS - avait bien servi les intérêts du sortant dénoncé par l’opposition. Comme l’affaire était très urgente, le timbrage à 0,63 € x 800 bénéficiaires s’imposait. Entre nous, un coup de fil aurait été une démarche plus courtoise, moins coûteuse, avec mise à jour des listes électorales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
le clientélisme commence par de petites choses puis termine par un bulletin de vote si le bénéficiaire est content de son donateur. Transporter des vieux impotents, sans moyens n'est pas du clientélisme c'est leur montrer leur petite condition humaine... une sorte d'humiliation. Je te tends la main pour que tu me la baises en allégeance de ma supériorité... l'exercice de la vassalité existe dans les petits clochers de France.
Répondre
N
Dur dur de passer à 65 ans dans une catégorie à charge de la collectivité. Aux USA vous travaillez encore à 80 ans dans les magasins les hôtels ou petits services uniquement dans le choix de rester dans le coup.Quelque chose ne tourne pas rond dans notre pays de branleurs. Pas d'avis sur le clientélisme c'est un mal nécessaire aux politiques une sorte d'addiction au pouvoir sur les autres.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents