Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


"Je parle donc je suis"

Publié par Mireille Benitta sur 13 Janvier 2018, 02:10am

Catégories : #Voix OFF

Le 8 janvier, le maire du Lavandou a publié son héritage dans Var Matin avec cette épigraphe "on ne gère bien que de près".
Affirmation ironique d’un dernier mandat qui ne dit pas tout : la dette, l’échec du pôle cinéma – mis sur la défaillance du promoteur qui demande justice - l’absence de projets structurants, une économie touristique à la dérive.
S’accordant quelques lauriers : le Pont de Batailler reconstruit par le Département ; la villa Théo payée par les contribuables ; les Terrasses de Saint-Clair qui escamote le trop-plein de béton hideux ; un label "station de tourisme" rabaissé au rang de village l’hiver; un hall municipal de services à Cavalière à l’heure de l’e-administration ; une crèche et une maternelle neuves – jugées "factures salées" par les citoyens - à destination d'une population en fuite...

Mettant de côté son récent goût prononcé des parcmètres, l’embolie de taxes en tous genres, d'animations de patronage, de surpopulation estivale, le prix de l’eau, l'international parking à bateaux, l'éradication des plagistes, la calamiteuse voirie, la grogne des municipaux, le surclassement démographique communal qui améliore l’ordinaire…
Après avoir mendié des aides à la Région et au Département, son appétit se tourne désormais vers l’intercommunalité dont il renifle le tiroir-caisse : pôle de danse et de musique,  prévention des inondations, cinéma… enfilant une fraîche apparence d’écologiste. Après ses palmiers en sursis, voici l'introduction de nouvelles espèces végétales, pare-feux, reboisement… directement inspirés de son président bien plus impacté par les derniers incendies.
Monsieur "coup d’avance" se félicite de son intuition sur la sécurité, la submersion marine, la jeunesse... simple pillage d’idées venues d’ailleurs. Bref ! l’autosatisfecit de son excellente gestion aurait pour but d’offrir un cadre de vie exceptionnel aux lavandourains depuis… 23 ans de rengaine !
Un narcisse aussi odorant au Lavandou pourrait bien finir par concurrencer sournoisement le doux parfum de notre mimosa !

Var Matin du 08 janvier 2018

Var Matin du 08 janvier 2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
UN CONSTAT -<br /> * dans la Gazette du Lavandou faite par Mr le Maire lui-même, TOUT va bien chez nous, Le Lavandou est une ville d'excellence, riche et pleine d'avenir.... - et tout cela grâce à lui !<br /> * dans la Gazette du VAR : <br /> La Londe a 2 pages entières consacrées à des sujets MAJEURS comme les travaux contre les inondations et un autre sur les pompiers.<br /> Bormes a 1 page entière avec encore des sujets MAJEURS comme la mise en place du numérique essentiel et le bien viellir.<br /> Et nous Le Lavandou..... une 1/2 page sur les vitrines décorées pour Noël !!!!! avec une grosse pub de voiture qui se voit plus que l'article.<br /> Chercher l'erreur... NOUS notre Maire n'a rien à dire car il ne fait rien ! <br /> Je suis contrarié de voir cela mais j'en ai un peu honte aussi !!!! PAS VOUS ?????
Répondre
L
L’avantage avec les myopes est qu’ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Celui-là myope et sourd (mais pas muet) ne voit pas le monde changer autour de lui. Gérer de près sans avoir de cap c’est toujours être en retard sur les autres. Un peu d’audace (autre que les effets d’annonces) lui ferait du bien. A part la tête il n’a pas démontré qu’il l’avait plus grosse que les autres.
Répondre
C
On ne pourra pas vivre mieux au Lavandou sans inscrire l’action municipale dans l'intercommunalité et une complémentarité avec les villes voisines, celui qui se recroqueville, petite ville semblable à un bastion clos et fermé perdra toute chance de réussite.<br /> Il est temps de passer la main à un nouveau groupe d'élus et élues mais aussi un maire plus en phase avec notre temps. A mon sens, c'est Jean-Laurent Félizia qu'il nous faut pour le Lavandou
Répondre
M
Statut de L’élu (loi sur la moralisation).<br /> <br /> La limitation du cumul dans le temps à trois mandats identiques successifs se fera bien, mais elle ne s’appliquera pas avant le prochain mandat et sans tenir compte des précédents mandats effectués. (Pas de rétroactivité)<br /> Soit une première application pour les maires et adjoints en … 2038 ! <br /> (2020 + (3 mandats X 6ans))<br /> Et elle ne sera mise en œuvre que pour les communes de plus de 3.500 habitants. Par ailleurs, il n’y aura pas de diminution imposée du nombre d’élus locaux. La baisse résultera uniquement de la création des communes nouvelles et d’éventuelles fusions volontaires de collectivités. <br /> (JDM)<br /> Donc en 2020 le maire actuel du Lavandou aura toute la possibilité de se représenter.<br /> Même avec déjà 4 mandats, (25 ans) alors seules les urnes parleront le moment venu et que cette fois ci elles parleront pour d’autres en 2020. <br /> Alors Lavandourains, si vous souhaitez du Changement dans votre commune ne vous trompez pas de bulletin.
Répondre
@
conclusion le lavandou ne pourra jamais évolué avec ce genre d'élu et pas certain que les suivants soient mieux.
L
Comment concevoir qu’un petit nombre contraint l’ensemble des autres citoyens à obéir aussi servilement ? En fait, tout pouvoir, même quand il s’impose d’abord par la force des armes, ne peut dominer et exploiter durablement une société sans la collaboration, active ou résignée, d’une partie notable de ses membres. Pour La Boétie, « Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres »
Répondre
J
0 + 0 = la tête à bouclette
Répondre
P
A propos des vœux au Lavandou « Thierry Maréchal, directeur général des services, a joué sur la métaphore d'un maire chef d'orchestre et d'agents communaux musiciens » dixit FB qui ne précise pas de quel instrument ? sans doute la flûte enchantée … quelle cacophonie !
Répondre
P
Les vœux ? une petite bouffonnerie locale où les spectateurs sont contraints d’applaudir des navets qui ânonnent leur texte.
D
BERNARDI PRATIQUE LA LANGUE DE BOIS CAR IL SAIT TRÈS BIEN CE QUI NE MARCHE PAS DANS SA COMMUNE : LA FRATERNITÉ ! AU SENS RÉPUBLICAIN DU TERME !!! LE LAVANDOU EST UN DÉCOR DE CINÉMA AVEC DES ACTEURS DU FAR-WEST QUI TE TIRENT DANS LE DOS. DÉLIT DE FACIÈS, OUTRAGE A DON PADRE, ENTRAVE AU BUSINESS PROTÉGÉ... PAN !!! T'ES MORT !!!
Répondre
L
Un donneur de leçon ce Bernardi y a que lui qui sait. c la meilleure façon de se faire détester des gens cette supériorité affichée d'une satisfaction béate. il ne fait que son boulot. imaginez que chaque travailleur tienne le même propos... quelle banalité ! sa chance est d’avoir un patron inexistant pas très regardant sur son travail. en plus trop bien payé, et peu intelligent, toujours à l’affût d'un nouveau coup fourré. les vieux l'aiment, les jeunes non qui veulent un qui parle et pense comme eux. pas un faux ami qui fait le contraire de ce qu'il dit. Luigi 30 ans de galère au lavandou
Répondre
N
C'EST EXACT QU'IL GÈRE BIEN QUE DE PRES SA PETITE FORTUNE PERSONNELLE AMASSÉE AU FIL DES CUMULS ET COMBINES . UN VRAI CHEF DE FAMILLE !
Répondre
B
chez Afflelou il est vendu des lunettes pas chères. <br /> notre sieur devrait en prendre plusieurs paires contre la myopie.<br /> sa pub est très déplacée sans compter le don certainement donné au moribond petit rapporteur d'informations nettement enjolivées par un ami du clan.<br /> il est temps de s'unir contre le mensonge institutionnel dans notre village
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents