Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


L’obsolescence programmée de l’élu

Publié par France Gallois sur 8 Février 2018, 02:05am

Catégories : #Cercle d'Etudes Reyer

Il en est des hommes comme des produits. L’élu n’est qu’un révélateur de la société dans l’espérance d’une vie meilleure.
A l’écoute des "Spin doctors" et des sondages d’opinion, l’élu ajuste ses promesses à ce que souhaite entendre l’électeur. Après le sécuritaire, le chômage, le consommer français, l’anti migration… voici venir le règne de l’environnement...
Malheureusement, les élus se succèdent et se ressemblent. En définitive, ils ne tiennent pas leurs promesses et - comme tous mauvais produits - disparaissent à terme des rayons de la cuisine politique. Question de bon sens des électeurs qui, tels des panélistes, attribuent les "fonctions" à ceux qui les mystifient le mieux, puis les révoquent aussi vite par déception.
La société évolue, les idées aussi. Elles sont d’abord combattues, ensuite discutées et finalement adoptées selon la sociologie du moment. Certains élus résistent mieux, car leur opposition est faible ou l'électorat désabusé, mais tous finissent par capituler un jour sous le verdict des urnes.
C’est l’obsolescence programmée de l'élu, celle qui fait tant crier le consommateur sur ses biens de consommation si chèrement payés; et pourtant l’indiffère dans la vie publique. Chaque échéance électorale c'est l'ouverture vers l’extérieur, l'émergence de nouvelles idées et la progression partagée de la nation, la région ou le village.
Le Lavandou, figé dans l’immobilisme, isolé de l’intercommunalité subie, en retard des nouvelles technologies, arc bouté sur des idées désuètes, tournant le dos au monde réel… n’échappera pas à sa proche mutation. Car, nul élu n’est à l’abri du changement d’humeur électoral.
En 25 ans, une génération est passée, mais l’élu ne sait pas parler, ni consommer, ni penser comme elle, persuadé d’échapper à la fonte fatale du corps électoral qui l'a porté.
Une génération en marche qui ne le reconnait pas comme sien et dont la vitalité déborde les élus traditionnels, nantis de privilèges et de fausses vérités.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Mr BERNARDI est mort pour le Lavandou. Aucun espoir d'un cinquième mandat à la vue de son trop médiocre bilan. Attendons un nouveau menteur en 2020 ou 21 puisqu'il en faut un maire selon nos lois républicaines.
Répondre
H
Le sieur Bernardi n'aurait pas été un mauvais maire s'il avait été plus respectueux et à l'écoute de son opposition. Dommage pour sa carrière d'élu. Merci à F.De Canson plus humaniste tourné vers son prochain.
Répondre
J
bien sûr les élus ne font que passer il n'y a qu'eux à ne pas le savoir<br /> Bernardi n'est pas éternel et commence à montrer des signes de fatigue visibles<br /> son caractère ne s'est pas arrangé c'est la raison de son piétinement du fait que personne ne le supporte plus<br /> pour moi la page est tournée je souhaite la relève parce que le lavandou est à vendre
Répondre
B
L’élu dont vous parlez me fait penser à la décharge du Balançan reconduite année après année, malgré les avis défavorables des autorités et le ras-le-bol des citoyens. Elle dérange, pue, coûte sans autre alternative que de maintenir l’insupportable.
Répondre
N
D'ACCORD LES MURS DRESSES PAR BERNARDI AUTOUR DE LA PLACE REYER NE LE PROTÉGERONT PAS DE CE BESOIN DE CHANGEMENT.. MAIS QUI A SA PLACE ??? MON HUMBLE AVIS EST DE TRANSFÉRER LE MAXIMUM DE COMPÉTENCES A L'INTERCO ET DE BASCULER L'ADMINISTRATION SUR INTERNET. IL SUFFIRA D'UN POINT DE CONTACT PHYSIQUE POUR LES CAS PARTICULIER. AVEC UN SMARTPHONE L'ADMINISTRE PEUT TOUT FAIRE AVEC LES SERVICES SOCIAUX, L'ENSEIGNEMENT ET LES GRANDES ADMINISTRATIONS. POURQUOI CELA SERAIT PLUS DIFFICILE AU NIVEAU COMMUNAL ?
Répondre
B
celui là disparaîtra comme les autres<br /> mais où mettre t-on son nom ? dans une petite rue ou une impasse ?
Répondre
A
Et que devient, à Cavalière, le terrain "Ricard" du conservatoire du Littoral, sous gestion communale ? ... Projet oublié puis transféré à Saint Clair ... AP
A
Je propose Impasse de l'absinthe à Cavalière. <br /> 1) Pour avoir "assassiné" le Mini-port de Cavalière... <br /> 2) Pour avoir fait détruire le passage vers cette impasse qui impose un détour aux propriétaires riverains depuis plusieurs années.... AP

Nous sommes sociaux !

Articles récents