Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


La pollution tue le tourisme, le Var au pied du mur !

Publié par Claude Pontet sur 6 Août 2018, 02:46am

Catégories : #Tourisme, #Écologie

La Méditerranée est la mer la plus polluée au monde, révèle un rapport du WWF. Baleines, dauphins, oiseaux, cachalots… tous ces animaux sont en danger. Et pour cause, la Méditerranée s’illustre au nombre incalculable de déchets qui y sont déversés.
D’un côté, elle est un écrin magnifique, car elle dispose d'un réservoir de biodiversité qui abrite 1/10e des espèces marines de la planète. De l’autre, c'est une mer fermée qui concentre les polluants : hydrocarbures, rejets industriels et déchets plastiques.
Les touristes sont largement en cause. Le bassin abrite 150 millions de personnes et attire 200 millions de touristes chaque année (dont 8 millions dans le Var), du coup 130.000 tonnes de micro-plastiques finissent chaque année dans la grande bleue et,
chaque été, 40 % de déchets supplémentaires s’ajoutent aux eaux usées non recyclées.
Et cela, alors que pour se nourrir, petits crustacés, poissons, moules et huîtres trouvent leur nourriture dans les fonds marins... Ainsi, un consommateur moyen de coquillages dans ce "paradis" pourrait ingérer jusqu’à 11.000 morceaux de micro-plastiques par an
.
Sur le littoral varois, cette pollution marine - qui ferme fréquemment des plages - se double d’une pollution chronique de l’air, surtout au dioxyde d'azote (NO2) et à l’ozone (O3). Conséquences d’un flux ininterrompu de véhicules, mais aussi de bateaux de croisières (un bateau manœuvrant dans un port pollue autant que 30.000 voitures à moteur diesel).
La pollution est également sournoise. Qui se doute que les toxiques boues rouges rejetées à Marseille se répandent sur les fonds marins jusqu’à Porquerolles ?
Et que dire de l’impact sanitaire des incendies, de la contamination des aliments, de la propagation du moustique Tigre, des maladies de la peau liés au soleil, des restrictions d'eau ?

Les communes du littoral, contraintes par une saison estivale courte (15 juin-15 septembre), abusent les touristes en les surtaxant contre le minimum cosmétique : nettoyage, surveillance, fêtes... sans traiter le problème de fond. Elles rivalisent de séduction pour multiplier leur population touristique par 10 ou 15, détruisant l’environnement et leur image qui ne seront jamais compensés par les multiples labels de complaisance dont elles se vantent.
De plus, concurrencées par d'autres destinations du pourtour méditerranéen (à moins de deux heures de low-cost), l'envolée du carburant et des péages, elles n’arrivent plus à créer une arrière-saison et pêchent au chalut l’été. Tout est affaire de gros sous, de statistiques et de course au béton totalement superflue le reste de l’année.
Partout le signal d'alarme est tiré sur le littoral pour un tourisme raisonné... en vain !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
13 août. Les fortes pluies ont également entraîné la fermeture de l’ensemble des plages du Lavandou pour la baignade et, sans attendre, le fanion rouge a été hissé sur les postes de secours durant la journée.
Répondre
H
Lettre au maire d'Hyères d'une personne verbalisée par la police municipale pour avoir donné un bain de mer à son chien.
Monsieur le Maire, je vous pose les questions suivantes: qui est en infraction lorsque je vois de nombreux mégots de cigarettes laissés de-ci de-là sur cette plage? Qui a le droit de laisser des sachets plastiques, bouteilles vides, cartons de pizzas toujours au même endroit? Sont-ce les chiens ou les humains qui fument et laissent des détritus sur la plage? Sont-ce les chiens qui se douchent avec du gel douche dont les résidus vont directement dans la mer? Où est le respect de la plage quand les activités liées aux régates permettent aux véhicules polluants (camionnettes, remorques, tractopelles) d'aller venir au même endroit où j'ai été verbalisée… laissant d'énormes traces de roues beaucoup plus grosses que les pattes de 2 cm de ma chienne?"
"Monsieur le Maire, où sont vos policiers sur le quartier du Val des Rougières où je réside entre les déchets jonchant les extérieurs et autres saletés laissées par des humains moins bien éduqués que ma chienne? Combien de PV ont-ils été donnés aux crasseux qui balancent canettes et détritus en tout genre..."
Répondre
T
Malheureusement c'est la vérité. Les impotents nous gouvernent. Seul Hulot défend l'environnement chez nous avec une impopularité grandissante . Par chance il n'y a pas de mine de charbon à relancer dans le Var.
Répondre
Q
Qui sont les vrais bénéficiaires de ce tourisme intensif ? Promoteurs, glaciers, restaurateurs et cafetiers , proches du maire, emportent le gros lot chaque année en oubliant de partager avec le petit peuple lavandourain qui doit se contenter des miettes du beau gâteau, et s'échiner à travailler - sous payé - en saison - au chômage en hiver ...
Répondre
C
Hulot ne défend rien du tout. C'est un ahuri comme josé Bové, Corinne Lepage, Emmanuelle Cosse et bien d'autres encore. Au lieu de se prendre la tête avec les pesticides et les herbicides.ils feraient de se pencher sur le traitement, en station d"épuration, des médicaments que l'on rejettent dans la cuvette des WC. A ce jour je ne connais pas de station d"épuration qui prennent en charge ce problème.
H
se baigner au milieu des tampax mégots flottants, déjections (hé oui !), plastiques très peu pour moi. Après une maladie de peau suite à baignades je fuis le littoral depuis des années vers l'arrière provence nettement mieux.
Répondre
@
Vous avez oublié les seringues le chichon et la petite couche culotte sur les plages. Les municipalités les ratissent c'est vrai ça fait joli à l’œil sauf quand vous y posez votre serviette. Alors direction les plages privées avec le verre d'eau et le pipi payant...entre 50 et 80 euros la journée sans manger.
W
le mercredi 1er août est "la date à laquelle nous aurons utilisé plus d'arbres, d'eau, de sols fertiles et de poissons que ce que la Terre peut nous fournir en un an pour nous alimenter, nous loger et nous déplacer et émis plus de carbone que les océans et les forêts peuvent absorber", explique la WWF dans son communiqué.
"Il nous faudrait aujourd'hui l'équivalent de 1,7 Terre pour subvenir à nos besoins", souligne l'association.
Répondre
@
Question d'entrainement. Nous au Lavandou vivons à crédit depuis 1995 et même avant. Pourtant tous les ans le maire nous raconte que nous faisons des excédents budgétaires... ? Un peu comme celui qui affirme au monde que le réchauffement climatique est une invention. Sur 25 ans nous devrions être en faillite. Donc si j'applique votre raisonnement ma commune devrait retrouver l'équilibre dans 15 ans . Autant changer de commune avant que la planète nous pète dans les doigts L.V.
N
LE SIEUR BERNARDI EST COINCE ENTRE AUGMENTER LES IMPÔTS OU LAISSER LE LAVANDOU AUX MAINS DES MIGRANTS TOURISTIQUES ET AVOIR SES ÉLECTEURS SUR LE DOS. IL EST TOTALEMENT RESPONSABLE DE CETTE SITUATION DONT IL NE MAÎTRISE PLUS RIEN SA DEMISSION SERAIT TROP FACILE AUTANT LE SANCTIONNER AUX ELECTIONS
Répondre
V
Caramba !!! regain de pollution à la mairie en surchauffe estivale. Les commerçants ne veulent plus du fils du coiffeur.
B
CE SONT SURTOUT VOS MAIRIES QUI TUENT LE TOURISME. AU LAVANDOU LE PARKING DE SAINT CLAIR EST A 32 EUROS LES 20 HEURES. A BORMES PAS MIEUX. A PARIS LE STATIONNEMENT EST GRATUIT LES JOURS DE POLLUTION ICI C'EST POLLUE MAIS IL FAUT PAYER. C'EST LA DERNIÈRE FOIS QUE JE VIENS AU LAVANDOU..
Répondre
L
il est exact que beaucoup de communes 'tire sur la ficelle" du tourisme sans se soucier ni du porte monnaie ni de la nature. Le littoral a beaucoup changé et je rigole jaune quand je lis que le syndicat des communes du littoral varois compte les baleines. Pauvres élus à côté de leurs pompes avides de bulletins de vote et d'honneurs. constatez ce que deviennent le lavandou, la londe... une horreur urbaine à la satisfaction de quelques illuminés qui se contrefoutent de la prochaine génération pourvu que l'argent rentre dans les caisses. le mal est fait et sera difficile à réparer. les ports inadaptés et contre nature, la surpopulation estivale incontrôlable et toute la pollution constatée partout. changeons de dimension comme dans les pays d’Europe du nord. arrêtons de faire les cons en votant n'importe quoi, n'importe qui, comme si nous voulions nous débarrasser des problèmes en les refilant à des incapables.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents