Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


"Bernardiland"

Publié par Mireille Benitta sur 12 Mai 2019, 11:42am

Catégories : #Municipales 2020, #Voix OFF

Quelle ambition pousse le maire sortant à se représenter pour un cinquième mandat sinon l’Ego ?
Quel bilan peut-il encore vanter devant ses électeurs et quel dessein pour une commune qui périclite dans sa seule activité économique : le tourisme ?
Bien des interrogations tournent autour de cette candidature de trop qui agace les lavandourains. N’a-t-il rien d’autre à faire de sa vie ?
Et comment constituer une nouvelle équipe municipale qui redonne de l’espoir aux citoyens ?
En 25 ans, le maire sortant a subtilement tiré les ficelles du pouvoir absolu, écartant les ambitieux, récompensant les alliés, pratiquant le clientélisme rampant, muselant l’opposition… une recette payante depuis 1995.
Son credo est la transformation de la commune, l’éradication de la dette, l’excédent budgétaire et - son Graal - le projet de cinéma à la Baou, dont personne ne veut. Le tout assaisonné de formules à l’emporte-pièce relayées par la presse locale, dont certaines concèdent l’échec de sa méthode : "notre authenticité est une force"… "On ne gère bien que de près"... Sans compter - à tout instant - l’imposture verbale sur l’emploi, l’eau, l’environnement, le port, le tourisme, le sécuritaire, le bétonnage… ou les arrêtés canulars, dont le planétaire "interdiction de mourir au Lavandou".
De Levallois au Lavandou, la méthodologie est ordinairement la même avec moins de brio, car les habitants du Lavandou  ne voient pas la même chose que les autres en dehors de la commune.
Ses leçons de politique locale l’ont privé de toute autre ambition que celle de maire, obligé de se replier sur son petit territoire où rien ne rentre mais tout s'enfuit.
A commencer par la valse des conseillers et directeurs dont les bons éléments sont à retrouver dans les communes limitrophes; les entrepreneurs dont il pompe la substance puis les ruine par manipulation déloyale; les habitants usés par son manque d'audace; les touristes dont le soleil devient hors de prix.
En définitive, il souffle sur l’équipe sortante un vent stérile qui dissuade son fonds de commerce électoral de poursuivre sur cette voie sans issue.
Reste 9 mois pour accoucher d'un nouveau maire ? Un joli symbole pour une renaissance attendue !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Fini le temps ou les élus prenaient les ordres au bistrot ou à l'église le dimanche matin, nos Maires sont devenus des technocrates comptables qui prennent les ordres auprès des grandes surfaces, des promoteurs immobiliers ou des gérants de port de plaisance.
La population est elle au service du Maire ou le Maire est il seulement mandaté par la population pour coordonner la gestion de la municipalité?.
A Bormes, la population a fait confiance à des élus qui malheureusement n'étaient pas à la hauteur des défis de l'intercommunale, de la protection de l'environnement, de la transformation du tourisme et surtout du déclin de la démographie.
Il faudra beaucoup de courage et d'honnêteté intellectuelle à nos futurs élus pour redonner des valeurs républicaines à notre commune et qu'elle ne devienne pas une succursale immobilière de la Camorra.
Répondre
A
A rajouter au folklore bernardiland : feux d'artifice, sardinades, clownerie du 31 juillet, parade religieuse, grande roue, salons internationaux, moulin rouge de noël, course en sac.... rien que de l'intellectuellement lourd. A quand le festival mondial des buveurs de scotch écossais ? pour la panoplie il a déjà dévoilé un échantillon public avec ses potes du même club.
Répondre
B
BONJOUR ! AUCUN ESPOIR DE "REGAIN" AVEC LUI. C'EST LA QUATRIÈME FOIS QU'ON TENTE DE LE MAINTENIR. C'EST PIRE LE LAVANDOU EST CONTRE SA IEME CANDIDATURE. CE COUP-CI SES PROCHES SONT DÉCIDÉ A LE LÂCHER. PAS RAISONNABLE.
Répondre
@
très bien résumé ces vingt quatre ans de carrière toutefois vous avez omis les dégâts humains qq suicides, des désespoirs, des familles brisées sur la paille par la seule volonté d'un élu qui devra répondre en bloc de ses actes.
Répondre
B
LE SYSTÈME BERNARDI EST AU BOUT DU ROULEAU. QUI D'AUTRE ???
Répondre
H
Le département ne distribue plus de carte handicapé mental. Lavandou fait le bon choix... pour ton village et l'avenir de tes enfants !
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents