Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Un drôle de cinéma...

Publié par Lavandou Cap 2020 sur 5 Mai 2019, 18:13pm

Catégories : #Municipales 2020, #Lavandou Cap 2026

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Comme on le voit dans le tableau ci-dessus le cinéma au Lavandou est un serpent de mer. Annoncé en 2007 sur les terrains de la Baou, il ne verrait le jour qu’en 2020 ! 13 ans pour réaliser un équipement public : le maire du Lavandou bat tous les records de lenteur.
Il bat aussi les records de l’incohérence, du bricolage et du gaspillage des fonds publics.
Incohérence avec, à l’origine, un projet plutôt bien ficelé, confié à un opérateur, ne coûtant rien à la collectivité, approuvé à l’unanimité du conseil municipal ( le cinéma est un outil de l’animation du Lavandou toute l’année et pour accueillir des séminaires ). Ce qui partait bien finit mal : en 2017 le maire décide de refuser le permis de construire au promoteur qu’il avait choisi.
Bricolage ! car ensuite le maire annonce que la mairie va construire elle-même les 3 salles de cinéma pour un coût de 4 à 5 millions €. Sur la base d’une étude de marché aléatoire. En cherchant un opérateur pour le fonctionnement auquel elle en confierait l'exploitation... en lui laissant toutes les recettes.
Investir des millions € dans un projet et n’en tirer aucun revenu municipal est signe d’irresponsabilité ou de non croyance en son propre projet.
Gaspillage enfin ! Les élections approchent. Le maire qui n’a quasiment construit aucun équipement public en 24 ans brise la tirelire. Pôle de danse et de musique pour 2,6 M€, cinéma annoncé pour l’heure à 4,6 M€. Il dépense sans compter... de l’argent qu’il n’a pas.
LES LAVANDOURAINS DOIVENT LE SAVOIR : LE MAIRE NE POURRA FINANCER CE CINÉMA QU’EN AUGMENTANT LES IMPÔTS OU EN ENDETTANT LA COMMUNE.
NOUS SOMMES FAVORABLES AU CINÉMA. MAIS PAS AUX FRAIS EXCLUSIFS DES CONTRIBUABLES !
Nous reprendrons donc ce projet pour trouver un opérateur sérieux, diminuer l’investissement, intéresser la commune aux recettes du cinéma et compléter ces recettes par d’autres équipements.

Thierry Saussez, Marie-Jo Bonnier, Guy Cappe 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
un maire qui compte en millions € qu'il n'a pas c'est suspect et mériterait un audit des permis de construire et passation des marchés sur ses quatre mandats d'autant qu'il n'a aucun revenu d'activité autre que ses indemnités de représentation
je me pose la question de savoir comment il peut tenir son train de vie ?
Alain Rubissen
Répondre
B
CE CINÉMA EST ÉCONOMIQUEMENT INCRÉDIBLE. STOP LES DÉPENSES !!!
Répondre
M
Ce projet de cinéma engagé par la commune en 2018 va dans le bon sens, mais doit être revu dans sa dimension et son architecture. La majorité en place a cru bon reprendre l'ex-projet grandiose de 2012 du promoteur avec ses trois salles de cinéma, sens les infrastructures hôtelières gigantesques, ce qui n'est pas forcément la solution adaptée aux besoins de notre bassin de vie Lavandou Bormes. L'étude de faisabilité et de rentabilité de 2013 précisait une fréquentation de près de 95 000 visiteurs par an, basée sur un bassin de vie allant de La Londe à Cavalaire, a-t-elle été la bonne réflexion du fait que La Londe et Cavalaire disposent elles aussi d'un cinéma local ?
Une nouvelle étude devra être menée après les élections avec un sondage réel de la population sédentaire à l'année, mais aussi avec la fréquentation longue durée de l'hiver et le passage touristique en période estivale.
Pour le financement communal des infrastructures, ça reste une solution crédible dans la mesure où le projet correspond aux besoins réels pour la population, sans rechercher l'extravagance démesurée de trois salles qui endettera encore la commune pour plusieurs années.
Concernant son exploitation, la solution de délégation de service publique mérite d'avoir un avantage de professionnalisation dans la dynamique commerciale et d'une garantie financière équilibrée, sans subvention publique.
Reste tout de même une réelle question: pourquoi ne pas réaliser cette infrastructure cinématographique qui concerne tout le bassin de vie Lavandou Bormes, avec la commune voisine dans le cadre d'un projet de développement économique soutenu par la communauté de commune ?
Répondre
@
C'est la bonne question mais tant que Bernardi sera là la réponse sera chacun chez soi ou plutôt chacun pour soi. Une piscine, une salle couverte, une maison médicale, une maison des services sont plus utiles à la commune qu'un cinéma qui ne marchera pas faute de fréquentation.. N'est pas maire qui veut, celui là a ruiné nos espoirs de regain économique faute d'analyse et d'intelligence municipale.
C
finalement le sieur élu n'aura rien fait durant ses vingt cinq années de règne... à part s'enrichir sur le dos de la commune. Maire devient un super job en OR où tu vois les vrais patrons qu'une fois tous les six ans. Fin de son CDD en 2020 !?
Répondre
A
ce maire fait tout ce qui lui passe par la tête sans opposition
les habitants en ont leur claque marre de payer ses frasques et fantasmes
changer la mairie c'est changer de dimension quitter la médiocrité
votons pour le candidat le moins con le plus à l'écoute moins fanfaron... celui là est usé personne n'en veut à part la maison de retraite
Répondre
@
fo rajouter que le monde du cinéma est en pleine crise de fréquentation dans les salles petites ou moyennes. Ce sont les grandes affiches et cinemax qui résistent le meiux.
T
Une grossière erreur économique ce cinéma. Ça n'intéresse personne et surtout pas un exploitant qui construit des méga structures dans un contexte peu favorable.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents