Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Une piscine flottante sur le bassin Beaumont à Cavalière

Publié par Lavandou Cap 2026 sur 11 Janvier 2020, 07:44am

Catégories : #Lavandou Cap 2026, #Municipales 2020

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Des projets concrets pour toutes les générations
Suivre nos engagements pour l'avenir du Lavandou

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Je confirme, « ce projet est bien ridicule » et peu adapté à la réalité.
Ce n’est pas les 35 naissances annuelles au Lavandou qui peuvent justifier la construction d’une piscine chauffée au milieu du bassin Beaumont à Cavalière, pour apprendre à nager. Il faudra compter sur une population plus âgée pour pratiquer la natation à l’année. Donc, c’est une piscine chauffée « en dur » qui devra être réalisée pour ce bassin de vie avec nos voisins de Bormes, et le soutien financier de la communauté de communes MPM.
Reste à définir le lieu idéal pour les prétendants au pouvoir !!!!
Répondre
L
ah....quel plaisir de vous lire, car depuis mon enfance, j'ai entendu que le Lavandou et Bormes, allait nous construire une piscine chauffée, bien sûr, ensemble, quoique à l'époque on pouvait se baigner dès le mois d'avril, mais nous "les jeunes" nous avons attendu et espéré en vain, ensuite c'est pour mes enfants que j'ai attendu et espéré en vain, car les jeunes se retrouvent autour d'un bassin dans une convivialité saine, nos pauvres jeunes, qui n'ont que les bars pour se regrouper, donc depuis 60 ans, les maires successifs du Lavandou et de Bormes, n'ont jamais tenu leurs promesses, ils n'ont défendu que leurs propres intérêts !
R
Les 3 commentaires vus et lus sont intéressants et il est important d'y répondre
Pour le 1er : évidemment que ça n'est pas une attraction, c'est d'utilité publique car vous devez ignorer qu'il est obligatoire que les enfants sachent nager - éducation nationale - et que le projet l'a pris en compte avec un bassin chauffée - et ce projet coute très nettement moins cher qu'une piscine "en dur"
Pour le 2ème commentaire : parfaitement d'accord sur l'idée d'un plan d'eau surveillée et srout une organisation sur la plage pour accueillir les enfants - pour ma qualité de l'eau il parait que tout va bien...
3ème commentaire : en effet le bassin Beaumont a vécu pas mal d'aventures..mais c'est un bel endroit qu'il est nécessaire de faire vivre...OK sur l'historique et ce projet aura sans doute été élaboré avec toutes les assurances nécessaires
Répondre
P
Ce projet est ridicule, comment peut-on prendre l'initiative politique d'investir des finances publiques dans une attraction qui sera utilisée que durant les quatre mois d’été maximum. L’hiver ça servira peut-être occupé par les écoliers du Lavandou, si le temps le permet !!! C’est un rêve de politicien rêveur. Quel sera l’équilibre financier ?
Répondre
M
Une piscine ? Alors que le Lavandou a 12 magnifiques plages cela semble un peu superflu ! Je préfère un plan d’eau d’enfants avec des jeux inédits genre parc d’attractions à condition d’avoir une bonne surveillance et une qualité d’eau bien contrôlée avec toutes les saloperies qui traînaillent dans ce coin. Mireille Dalle
Répondre
D
Le bassin Beaumont a trop fait l'objet de projets opposés.
D'abord abandonné infecté de bestioles, ensuite parc de jeux aquatiques pour enfants sous l'initiative d'Arnaud Parenty mais de l'opposition municipale donc viré (et volé) au profit d'une DSP manipulée par vengeance. La nouvelle titulaire fermera sans payer personne ni la mairie. Devenu ensuite petit parc à manèges à grands renforts d'argent du département, puis à nouveau abandonné. C'est l'échec de Bernardi à Cavalière qui cherchait aussi à régler le compte à des insoumis auto-baptisés "république de cavalière". LBernardi n'a jamais réussi à exister dans ce coin malgré son fidèle sage qui rempile pour un cinquième tour... Ce nouveau projet est bien vu si les autorisations et le contexte écologique son réalisables ?
Répondre
A
Petites rectifications suite à votre propos : Je n'étais pas dans l'opposition à l'époque de mon éviction du bassin Beaumont.. Il ne s'agissait pas de la République de Cavalière, mais de la" Principauté de Cavalière". Un humour de potache resté à mon avis sans conséquence ni retour de bâton de la part du maire. Arnaud Parenty

Nous sommes sociaux !

Articles récents