Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Les plages restent fermées au Lavandou

Publié par Patrick Richard sur 29 Avril 2020, 01:39am

Catégories : #Finances, #Plages

Le gouvernement a provisoirement fixé jusqu’au 2 juin 2020 l’interdiction des plages, des restaurants et bars du littoral varois. Après cette date, tout dépendra de la circulation du virus malgré le faible taux de Covid-19 dans le Var.
Car l’inquiétude d’un rebond "importé" par les 8 millions de touristes habituels pose d’énormes problèmes sanitaires que le Syndicat des 28 communes du littoral varois (SCLV) n’a pu résoudre. Son médiatique président, si véloce à dépasser les restrictions sanitaires dans sa commune, n’a pas réussi à convaincre les autorités de tutelle à débloquer aussi vite le tourisme.
D’autant qu’à la limitation géographique de 100 km du domicile, du 11 mai au 2 juin, s’ajoute désormais l’interdiction de tous les rassemblements publics de plus de 5.000 personnes jusqu’à fin septembre. La clientèle de proximité semble compromise.
Au Lavandou, le maire par intérim devra donc attendre pour se travestir en Père Noel et se contenter de petits artifices cet été. D’ailleurs, privé de ressources estivales, gavé par 25 ans d’overtourisme, exposé à des risques nouveaux, il pourrait payer le prix fort de cette impasse économique. Même si l’excédent budgétaire de 2 millions € annoncé avec immodestie profite aux professionnels sinistrés ou sert une hypothétique relance.
Tout dépendra du moral de ses administrés insupportés par les restrictions excessives, l’urbanisme effréné, le cinéma électoraliste et la fausse humilité qui caractérise le sortant ! A défaut de miracle un bulletin de vote saurait très bien faire l’affaire …

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Pourquoi accepter cette invasion annuelle de prédateurs qui ne respectent rien. L'argent est l'argument facile de la municipalité. Essayons une fois de faire travailler notre cerveau à une alternative à ce fléau entretenu bêtement. Stop la destruction du lavandou SVP !!!!!!!!!!!!!!!!
Répondre
L
ah enfin une personne qui partage mon avis, cela fait plaisir à lire! et oui l'heure est venue de rechercher d'autres alternatives afin de gagner sa vie au Lavandou....il faut juste se retrousser les manches et avoir des idées. la balle est dans le camps municipalité !
B
Faire venir des étrangers n'est pas judicieux et puis ca suffit ce tourisme de masse. Nos malins d'élus n'ont rien dans la cervelle. C'est une année de cure estivale qui fera du bien à tous les amoureux de la nature.
Répondre
D
mr le président Bernardi votre mission syndicale de réouverture des plages et restaurants chez le préfet est un grand flop les communes doivent vous remplacer au plus vite car visiblement vous n’êtes pas à la hauteur.!!!!
Répondre
L
Que de parlotes pour un problème si important...évidemment que la crise sanitaire est prioritaire sur le coté économique !!! il faut être complètement idiot pour ne pas le comprendre et l'admettre..
Toutefois sans espérer une saison estivale identique aux autres années (et ca ne peut être que mieux) on peut penser à des formules permettant d'abord aux Lavandourains de profiter de leurs plages, puis de faire en sorte que les résidents secondaires qui enrichissent la ville ne l'oublions pas, puissent également venir... tout cela peut sans doute être controlé...
Mais il est vrai que la notion de LIBERTE est totalement éteinte.
Nous vivons un vrai drame..;essayons de nous montrer à la hauteur... l'été 2020 sera une mauvaise année..;et alors...notre vie vaut bien ce sacrifice....
Répondre
C
Le petit air d'optimisme et les hommages ne devraient pas faire oublier que nous ne sommes qu'au début de l'épidémie.
Le Var et notre bassin de vie sont particulièrement épargnés par l'épidémie probablement grâce à la faible démographie hivernale.
Comment conserver cette sécurité sanitaire en conservant notre économie touristique?.
Il faut dés à présent organiser la migration estivale pour conserver la confiance des touristes.
Nous avons la chance d'accueillir une majorité de propriétaires de seconde résidence. Cette année encore, ils seront fidèles au rendez-vous estival si nous conservons cette garantie sanitaire.
Il ne faudra pas se tromper en invitant à tour de bras des populations hebdomadaire dans les locations, les campings et les village de vacances.
Le principe de réalité sera douloureux pour faire appliquer de telles mesures par les décideurs démagogues.
Le temps des remerciements et des congratulations viendra mais aujourd'hui la population doit avoir une vision claire des perspectives économiques et des moyens que les politiques mettront pour sauver le tourisme dans nos communes !
Répondre
C
Incroyable notre pauvre intérimaire en panne d’idée !!! Aidons-le à rester sinon il saute !!!
la Mairie souhaite recueillir des propositions, des suggestions adaptées à chaque type d’activité et à chaque entreprise afin de concilier la reprise de l’activité économique avec la sécurité sanitaire. Foutage de gueule !!! il arrête quand son cinoche ???
Répondre
R
Article infondé tout est sous maîtrise par le maire du Lavandou qui n'a pas exigé l'ouverture des plages au préfet mais préparé un retour des touristes dans les règles sanitaires avec lui.
Répondre
@
En attendant vous pouvez préparer les chèques de soutien à notre manque d'activité. Plagistes sinistrés de la commune
M
Le lavandou sans plage cet été?? Vous avez pensé à l économie de notre village ça va être catastrophique si en juillet et en août les gens ne peuvent pas profiter que dire pour nos plagistes et restaurateurs et hôteliers, commerçants le lavandou va être en grande difficulté
Répondre
K
FAITES-MOI CONFIANCE ! ADULEZ-MOI JE SUIS LE MESSIE QUI SAUVERA LE LAVANDOU
Répondre
L
je suis pour également, la fermeture des plages TOUT l'été ! les plagistes de père en fils trop souvent, font de très belles saisons très rentables, donc, ont forcément des économies, comme les marchands de glace, d'ailleurs, amis du maire, et peuvent sans problème attendre l'année prochaine, surtout en pensant à la sureté de leurs clients et de la leurs, il vaut mieux être vivants et en bonne santé, que dans un hôpital non ?? et puis la nature, les poissons et nos yeux, vont se refaire une santé eux, plus de pollution visuelle et sonore, que du bonheur !
Répondre
V
Quel syndicat ? un faux nez de bouclette qui veut sauver sa peau les lavandourains ne sont pas aussi cons
Répondre
P
je suis pour cette interdiction du littoral saccagé chaque année par des municipalités assoiffées de devises
Répondre
R
Après tout une cure d’amaigrissement ne lui fera pas de mal.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents