Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Le tourisme de masse c'est fini sur le littoral varois !

Publié par Patrick Richard sur 9 Mai 2020, 07:42am

Catégories : #Plages, #Tourisme, #Le bêtisier du maire

L’empressé président du Syndicat des Communes du Littoral Varois* s’entend très bien avec le préfet - dont il occupe l’antichambre depuis avril – au point d’annoncer à sa place que " les plages vont rouvrir dans les jours qui viennent " (Source : Var Matin du 08 mai  - Ph Courtois)
Sauf que le préfet, assailli de demandes similaires de toutes les stations balnéaires, dépend du Premier ministre et du ministre chargé de la santé qui prônent la fermeture des plages jusqu’à fin juin.
Position cohérente quand on observe que chaque année la population d’une commune de 6000 habitants, comme le Lavandou, passe allègrement le cap des 80 à 120.000 personnes en juillet et août.
Les insolites "arrangements" du président proposés au préfet "très favorable" seront difficiles à faire avaler à ses collègues du syndicat.
A commencer par le "numerus clausus" : sorte d’enclos de plage "ne laissant entrer qu’un nombre raisonnable de personnes" qui subiront en plus les mesures barrières proposées par le maire par intérim : "nous installerons des pédiluves, nous distribuerons des gels hydroalcoolique et des masques". Le tout encadré par l’office de tourisme et surveillé par la police municipale. Le préfet exigerait aussi l'interdiction de la bronzette afin de fluidifier l’accès à l’eau…
Dans ces conditions la plage "post-Covid" va transmettre un autre virus : celui de l’angoisse aux locaux et téméraires accourus dans la limite des 100 km.
Pas mieux côté port où le préfet maritime réglemente l'escale, le mouillage et limite la circulation des navires de plaisance de pavillon français à 54 milles marins (100 km) et 10 personnes à bord.

La course aux plages est donc l’enjeu de l’été où chaque ouverture - avant d’être une victoire - sera d'abord une dépense municipale à prendre sur le maigre butin de la saison touristique.
Beaucoup de communes du littoral vivaient grand pied avec des rassemblements musicaux, sportifs, traditionnels, nautiques, concerts sur plage… bien au-delà de la règle des 5000 personnes.
Un sondage Odoxa révèle sans surprise que les français n’ont pas du tout envie de se retrouver confinés dans une deuxième vague Covid-19. Quitte pour 60% à ne pas partir en vacances cet été... une première depuis 1936 !

*Le Syndicat des Communes du Littoral Varois regroupe 28 communes depuis 1922.

(Mise à jour 10/05/2020)
Le maire sortant prend les Lavandourains… et le Préfet du Var pour des naïfs
La lecture de Var Matin du 8 mai mérite le détour.
Il évoque "un plan de réouverture des plages élaboré avec le Préfet". En fait de plan élaboré ensemble le Préfet indique avoir reçu 2 courriers du maire… avec des propositions "tout à fait dignes d’intérêt" (comprenez par-là : c’est moi qui décide ).
En attendant le Préfet a pris un arrêté pour interdire l’accès aux plages jusqu’au 1er juin. Il lèvera cette interdiction au cas par cas en fonction des demandes des maires. Et ce n’est que lundi prochain (11 mai) que le Lavandou fera sa demande.
Le maire sortant préconise, tenez-vous bien, une barrière à l’entrée de la plage publique pour ne laisser entrer qu’un nombre raisonnable de personnes, l’installation de pédiluves, la distribution de gel et de masques, l’intervention de l’office du tourisme en cas de tension et de la police municipale si nécessaire.
Inutile de dire que ce plan baroque peut s’imaginer à Jean-Blanc, au Layet, peut-être à Aiguebelle ou à Pramousquier mais en aucun cas sur les plages du centre-ville, de Saint-Clair ou de Cavalière. Le barrièrage et les contrôles nécessiteraient, sur de telles distances, des moyens techniques et humains hors de portée. Par ailleurs prendre le risque d’envoyer l’office du tourisme au front est irresponsable.
Enfin il ne faut pas oublier les plages privées si importantes pour l’animation et l’économie de notre commune. Pourront-elles rouvrir aussi ? Dans quelles conditions ?

Espérons que ces improvisations n’empêcheront pas le Préfet d’autoriser vite l’ouverture de toutes les plages de notre Lavandou.

L’équipe de Lavandou Cap 2026

Var Matin du 08-05-2020. Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Var Matin du 08-05-2020. Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Message aux élus de tous bords "Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir"
Répondre
A
Malheureusement je ne suis pas sachant sinon j’aurai laissé tout le monde gambader sa vie puisquen définitive sur soixante-dix millions de français la casse même double est raisonnable alors que le recul social que nous subissons est déraisonnable. Si la vie est une loterie le calcul politique m’échappe.
Répondre
T
Effectivement un préfet n'a pas d'ordre a recevoir d'un maire. L'autorité c'es lui pas l'autre !!!
Répondre
L
l'originalité de Bernardi c'est de ne pas être pris au sérieux partout où il passe mais on l'aime bien il fait partie du folklore varois... attendons !
Répondre
F
Le gouvernement comme les collectivités locales accordent la priorité à la santé publique sur la liberté de circuler car ils estiment que les plages sont des endroits propices aux rassemblements, et incitent les mauvais citoyens à désobéir, c’est-à-dire à se comporter comme s’ils étaient en vacances, relâchant leur attention sur l’extrême nécessité du confinement
Répondre
T
Je ne crois pas du tout à cette formule très coûteuse qui fera fuir les touristes alors que les autres communes laisseront le libre accès aux plages. Et comment surveiller les petites criques ?
Répondre
K
TRÈS FUMEUX LE PROJET DU SIEUR BERNARDI QUI CONTINUE A FAIRE SON NUMÉRO DE CLAQUETTES DANS LA PRESSE DES FOIS QU'ON L'OUBLIERAIT. MR SCIENCE DEVRAIT SE METTRE AU SERVICE DU MINISTRE DE LA SANTÉ... MENTALE.
Répondre
T
Enfin des vacances tranquilles !!!
Répondre
M
Stupidité électorale de Bernardi !
Répondre
É
le maire du lavandou n'a rien à promettre que la réouverture de ses plages mais pour qui ??? les touristes ne viendront certainement pas se risquer sur nos plages bondées, sales, réglementées
exemple sur la grande plage : le dragage du port a été étalé sur la grande plage du centre-ville avec des sédiments grisâtres qui ont pourris l'air durant des semaines et l'eau polluée par les carburants se répand sur le rivage
l'écologie au lavandou est une jolie affaire de tiroir-caisse
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents