Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


COP26, le déni des hommes

Publié par Patrick Richard sur 27 Octobre 2021, 05:50am

Catégories : #Écologie

La 26e conférence mondiale sur le climat débute le 31 octobre 2021 à Glasgow (Ecosse). Toutefois sur 191 pays signataires des accords de Paris manqueront de nombreux acteurs, comme le chinois Xi Jinping.
Et puis, les Américains prévoient d’extraire deux fois plus de pétrole, de gaz et de charbon d'ici 2030 suivi par l'Australie, la Russie, l'Arabie saoudite, les Etats-Unis et l’Allemagne. Bien supérieurs aux accords de Paris en 2016.
Des passe-droits agitent tout autant les grands groupes mondiaux impatients de prospecter la Sibérie et exploiter l’espace polaire, dont la fonte accélérée prophétise la montée des océans autour d’un mètre d’ici 2100.
En 18 ans d’ambiguïté, le Brésil - dont le dirigeant est inculpé par le TPI de « crime contre l’humanité » - a détruit en Amazonie une surface équivalente à l'Espagne (513.000 km2).
En apparence tout le monde sait que la planète se démantèle par les signes inquiétants d’un changement climatique. Dans la réalité règne l’incohérence et le chaos.
Pris d’une folie destructrice l’homme dévore à pleines dents sa maison sans se soucier de son devenir. Espèces disparues, ressources épuisées, population mondiale proche des 8 milliards, réfugiés climatiques, désordres militaires, pandémies …
Que peut-on encore faire dans notre Tour de Babel face à l'urgence déjà prédit dans la Bible ?
Pour la température des mers, la fonte des glaciers ou l’élévation du niveau des océans, il est déjà trop tard : ces dérèglements se poursuivront pendant des siècles. Pour la première fois, le GIEC* démontre que, pendant la dernière décennie, les activités humaines, et en particulier la combustion d’énergies fossiles pour les transports, la production d’électricité, l’agriculture et l’industrie, sont entièrement responsables du réchauffement climatique. Aggravant leur diagnostic, les experts estiment que le seuil de +1,5 °C de réchauffement par rapport à l’ère préindustrielle permettant de limiter les pires effets de la crise sera atteint dans les vingt prochaines années, soit bien plus tôt qu’ils ne l’avaient prévu.
Pour sauver l’humanité il faut décarboner au plus vite mais surtout éduquer les politiques, les climatosceptiques, les jeunes générations, les peuples dans le déni… et, plus dur, tenir nos promesses.

 

 

*Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Lectrice assidue de ce blog sur le lavandou je ne peux que féliciter les rédacteurs dans leurs analyses réalistes. La bêtise humaine de nos dirigeants est très préoccupante sur notre capacité à maitriser notre mauvaise situation. Je ne parle pas de mon village qui a perdu son âme depuis longtemps par la faute d'un enfant capricieux qui obtient tout ce qu'il veut de ses électeurs admiratifs de ses fantasmes à deux balles. Creuser la terre, polluer la mer, détruire l'environnement, nier l'évidence, se prendre pour un génie, même un mauvais jardinier ne le ferait pas et pourtant grâce à lui je suis dans la merde grave !
Répondre
O
Abattre près de 2000 chênes, dont certains âgés de 230 ans, pour reconstruire une charpente à Notre Dame de Paris, invisible aux yeux du public, est-ce bien raisonnable à l’heure où les écosystèmes s’effondrent ? Pour les signataires de la pétition, lancée le 2 février dernier et adressée à la ministre de la Transition Ecologique, Barbara Pompili, la réponse est non.
Signez la pétition en ligne (copier/coller)
https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/abattage-chenes-centenaires-charpente-dame-paris/125483
Répondre
L
entièrement d'accord vous, c'est une honte nationale de plus !! au fait, nous ne connaissons toujours pas pourquoi cette cathédrale a brûlé...l'excuse de ..la cigarette d'un ouvrier, est une offense à notre intelligence....nos arbres sont abattus tous les jours, pour faire de la place au béton....ils nous procurent de l'oxygène, de l'ombre en été, abritent nos chers oiseaux etc...etc....nos arrières grand-parents le sont planté, leurs descendants les abattent....sans remords , l'année dernière devant chez moi...une belle forêt de chênes a été sacrifiée en plein été, et en pleine canicule !! pour que la maire engrangent 52000€ !! pour en faire quoi ?? nous attendons encore des explications !!
L
Quand je vois ce que le lavandou est devenu je me demande comment survit ce maire qui a pourri ce village d'immeubles aussi laids ?
Répondre
S
Recevoir un an de pluie en une journée ne suffit pas à calmer les bétonneurs qui nous vendrons des barrages, des maisons flottantes. ou je ne sais quoi. La nature est plus vigilante que l'homme et sait lui rappeler sa petitesse au fil du climat. L'homme est con et condamné à disparaitre.
Répondre
@
Votre dernière phrase pour autant qu'elle soit si vraie, ...est dramatique mais si réelle...
Nos enfants et nos petits enfants auront 'ils le sursaut que nous n'avons su avoir...Espérons!!!!

Nous sommes sociaux !

Articles récents