Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Avis de tempête financière au Lavandou

Publié par France GALLOIS sur 11 Novembre 2013, 00:05am

Catégories : #Démocratie

Notre solitaire maire UMP , dans ses monologues, commet souvent des bévues et fini par devenir confus dans ses expressions. Ainsi au dernier conseil municipal il évoque le débat d’orientation budgétaire 2014 et estime qu’une gestion fine (variante : un pilotage fin) des finances est indispensable ce qui veut dire en clair que les budgets précédents ont été traités à la hache, comme l’a d’ailleurs très justement relevé le rapport de la Chambre régionale des comptes. Plus loin, il tintinnabule d'une façon préremptoire sur le non-recours à l’emprunt, afin dit-il de poursuivre le désendettement de la commune (à raison d’1 million € par an, il nous faudra encore 20 ans alors qu’il est maire depuis 1995). Pourtant, il oublie qu’il a anticipé la vente contrariée de terrains communaux par un emprunt voté au précédent conseil municipal. Au cours de la séance, on apprend également par l’opposition, que le maire a tiré un chèque en blanc sur le dos de Bormes, en tant que président du SIPI (Syndicat intercommunal Bormes-Le Lavandou Prévention Inondation), par un emprunt de 2,5 millions pour des travaux urgents suite aux inondations. Cynique, il considère que cet emprunt concernant le SIPI n’a rien à voir avec le budget de la ville car c’est un budget intercommunal. Or, Le Lavandou devra quand même le rembourser à 60%... et Bormes à 40%. Albert Vatinet - qui a bien profité de la baisse du prix de l’eau du Lavandou - appréciera la duplicité de son collègue UMP. Dans son lyrisme, le maire affirme sans rire qu’il n’y a aucune commune en France qui a fait un tel effort financier pendant quatre ans… après deux catastrophes naturelles(Deux pluies centennales en si peu de temps devraient nous laisser deux siècles de tranquillité). Evidemment, les figurants dans la salle du conseil n’ont rien compris aux subtilités du maire UMP qui ne vise que sa réélection sur le dos des lavandourains et... des borméens. L’âge avançant sans opposition lui donne des postures de pouvoir monarchique. A la fin de cette réunion, un conseiller de la majorité sortante a eu ce moment de lucidité en suggérant que devant une telle acrobatie comptable, il valait mieux lui laisser la mairie encore six ans pour y voir plus clair Réjouissant pour un budget exsangue qui devra encore supporter les divagations d’un grand génie qui mériterait mieux qu’une mairie de 5000 habitants, sinon il va finir par s’y ennuyer sans carte bleue !


Var Matin  08/11/2013

Var-matin1.jpgVar-matin2.jpg 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

d'après la umeur ses amis l'ont poussé à son insu de son plein dans les bras de l'UMP pour le sauver de Saussez. Cette astuce est risquée parce que son bilan est mauvais et son discours
sur la rénovation du centre ville date un peu
Répondre
C

Nous supportons l'insupportable. Resterons nous aveugles en mars au point de nous tromper une nouvelle fois...
Répondre
L

Bande de naïfs ! déménagez à la londe vous paierez moins cher 
Répondre
B

Pourquoi se gêner ! j'emprunte = vous payez avec les générations suivantes et je repars à la pêche aux voix. HONTEUX ! 
Répondre
D

Croit qu'il va nous tondre en fermant notre gueule...ne sera pas élu la prochaine fois je voterai contre lui mes amis aussi
Répondre
C

Avis de tempête électorale sur Gil Bernardi en mauvaise forme dans la
ferveur populaire
Répondre
N

 


MES AMIS ELECTEURS VOILA OU NOUS EN SOMMES APRES DIX NEUF ANS DE PENSEE UNIQUE BERNARDIENNE. COMMENT SORTIR DE CETTE
HEMORRAGIE ??? EMPRUNTER AUX BANQUES. VOLER NOS VOISINS. TAPER DANS LA CAISSE PORTE DES MAURES. AUGMENTER LES IMPÔTS OU COUPER DANS LES DEPENSES MUNICIPALES ??? LA PLUS BELLE COMIQUE DU
VAR COÛTE TROP CHERE AUX TOURISTES ET CONTRIBUABLES !!!  2014 STOP BERNARDI !!! 
Répondre
E

« Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui
regardent et laissent faire » (Albert Einstein)
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents