Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Nouvel "emploi social" au CCAS du Lavandou

Publié par Patrick Richard sur 23 Février 2019, 10:14am

Catégories : #Finances

Le CCAS du Lavandou vient de recruter la chef d’agence Var Habitat du Golfe.
L’adjointe aux affaires sociales-logement-solidarité et son conseil d’administration ont été mis devant le fait accompli par le maire  – exceptionnellement présent -  qui a jugé que cette mission serait mieux servie par une professionnelle aguerrie au social.
Singulière décision, aussitôt claironnée par le "petit rapporteur" qui s’est fendu d’une page confirmant que la nouvelle recrue entendait bien développer encore un peu plus le rôle de la structure.
En cette période préélectorale, le maire sortant - qui n’avait pas hésiter à signer de sa main 300 courriers d’attribution pour 54 logements sociaux, en pleine campagne municipale de 2014 - prépare déjà son cinquième mandat.
En effet, le CCAS constitue le plus important réservoir d’électeurs attributaires de logements, repas, colis de Noël, aides sociales, RSA, petite enfance, sorties ludiques... subventionnés par l’argent public. Une chasse bien gardée de petits secrets - hors de portée de son opposition - excellents comburants des bruits qui courent au "café du commerce"  notamment sur ce recrutement surprise.
A commencer par le profil, l’aptitude et le généreux salaire étrangement accordé par le maire à sa subordonnée. Souvenez-vous la fausse colère de l’arroseur arrosé, face aux rumeurs lors du dernier conseil municipal !
Alors, comment le CCAS du Lavandou a-t-il pu fonctionner 12 ans avec une incompétente équipe ? Il est vrai qu’avec 760 demandes de logements en cours (en majorité hors Lavandou), une adjointe qui ne rempile pas, peu d’habitat accessible et une profusion de seniors à bichonner (2.200 résidents) il lui fallait régler au plus vite ce piège électoral.
Alors quoi de mieux que de se placer sous le parapluie de Var Habitat et le savoir-faire de sa partisane, avant que le précurseur maire de Bormes n’en profite !


 

Var Matin 20/02/2019 . Zoom sur l'image

Var Matin 20/02/2019 . Zoom sur l'image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Mr le maire confond ses désirs et réalités. Son seul souhait est d'être réélu puisqu’il n'a pas de revenu autre. Comme un dirigeant incompétent qui détient la majorité capitalistique de son entreprise y a rien à faire que d'attendre qu'elle soit en cessation de paiement ou remettre de l'argent par des artifices comptables qu'il connait parfaitement.
Répondre
@
de toute façon il est en dépôt de bilan dans la tête des électeurs principalement ceux qui l'ont poussé en 2014
D
NOTRE BIENFAITEUR SOCIAL A ENCORE FRAPPE DANS NOTRE PORTE-MONNAIE. A FORCE DE TAPER DANS LA CAISSE DU PÈRE NOEL CELA VA FINIR PAR SE VOIR !!!!!
Répondre
B
Un certain nombre d'informations circulent sur les besoins de logements sociaux. Voici les chiffres de prévisions des logements sociaux nécessaires qui vient d'être approuvé par le CM du Lavandou et les les communes de MPM. Nbre de résidences principales à produire par an 11 à 23, nbre de logements sociaux à produire par an 2 à 5 .... conclusion, il ne faut pas de logements sociaux au Lavandou ! étude Sémaphore Groupe Alpha pour le CC MPM (document officiel)
Répondre
@
Lu sur le site municipal ce jour :
"Avec ses 5.913 résidents, le quota de 20% de logements sociaux – tel qu’il est imposé – est bien atteint au Lavandou en comptant, à ce jour, 436 habitations à loyers modérés.
Mais la demande est encore forte.. Pour pallier cette sollicitation, la commune a décidé d’engager un projet ambitieux, celui d’un éco quartier, dit du « village », sur son entrée ouest. Près de 500 logements verront le jour, dans les dix prochaines années, dont 120 sociaux et 380 en accession à la propriété pour des jeunes actifs Lavandourains."
On n'a pas fini d'avoir des grues dans notre paysage et des affairistes à la mairie...
É
Mon lavandou petit village de pêcheurs est devenu le grand village de retraités.
en 20 ans vous avez anéanti le plus beau village de France en le livrant aux promoteurs contre de l'argent.bravo les élus la prime de naissance ne va pas vous coûter trop chère !
Répondre
R
Je ne vais pas crier céans mon indignation. J’ai toujours soutenu le maire. Là je crois que depuis l’expulsion manu militari du péché mignon au port cet homme a perdu le sens de sa fonction en glissant progressivement vers le césarisme. Je ne partage plus rien avec lui et je le trouve à présent dangereusement psychopathe. J’aiderai à sa défaite électorale c’est mon devoir citoyen.
Répondre
N
Allons bon, voilà qu'au bout de 25 ans de mandature, notre Maire s'aperçoit qu'il faudrait nommer un directeur en l'occurence une Directrice du CCAS...
Et comme avec une baguette magique, cette charmante dame va tout faire car avant elle rien n'existait au Lavandou...
Quelle mascarade bernardesque... il nous prend vraiment pour des imbéciles...et n'hésite pas à engager une personne sans doute très bien mais à un niveau de salaire qui ne peut que faire grincer, je l'espère vivement, les employés municipaux voire même les cadres, tellement méprisés par le Maire...
Et puis pas un mot sur l'Adjointe au CCAS qui pourtant assure la mission depuis au moins 2 mandats...quand vous ne plaisez plus...circulez il n'y a rien à voir... Quelle honte...
Ouvrez les yeux pauvres lavandourains et voyez le tel qu'il est...un bouffon qui profite du système mais qui se moque totalement de vous...la place est sans doute très bonne pour qu'il s'accroche à ce point...Allez ouste Bernardi...vite un autre avenir pour le Lavandou !!!!
Répondre
B
3700 euros net / mois
N
LE CHANGEMENT EST EN MARCHE RIEN NE POURRA LE STOPPER .BERNARDI DEHORS ,!
Répondre
M
Comment justifier un salaire de presque 4000 euros nets pendant que les municipaux se trainent au smic horaire ? Compétence ? Piston ? Ou autre machiavélisme electoral ? Peu importe le qualificatif puisque dans un an ce spécialiste de la subordination feminine sera remercié
Répondre
@
TANT MIEUX POUR ELLE. TANT PIS POUR LES FINANCES MUNICIPALES. LA DISTRIBUTION COMMENCE. DEMAIN LE SIEUR BERNARDI RASE GRATIS TOUS CEUX QUI LUI RAPPORTENT UN BULLETIN DE VOTE !!!
M
même si vous avez raison sur le fond, le fait dès lors qu'il s'agit d'une nomination de femme de faire état de son "charme" et non de ses qualités ou lacunes techniques discrédite votre discours. Vieux relents de machisme malsain
Répondre
R
Je ne vois pas ce que vous voulez dire par "faire état de son charme"..;rien dans le texte de lavandou Tribune ne parle de cette personne au demeurant charmante..;mais là n'est pas le problème...la question qu'il est légitime de se poser, c'est quelles sont vraiment les compétences de cette personne recrutée essentiellement pour s'occuper des logements sociaux... alors qu'elle prend aujour'hui avec l'aide de Sieur Bernardi toute l'activité du CCAS ce qui a priori n'a jamais été dit, ni même évoqué en Cpnseil Municipal...
Etonnant d'ailleurs que les élus de la majorité et de l'opposition n'aient jamais posé la moindre question...
Son salaire devrait tout de même susciter quelques commentaires voire son titre Directrice du CCAS, jusqu'à ce jour, ce poste n'existait pas ou fort discrètement...mais Monsieur le Maire, maitre dans la maison Lavandou, fait tout ce qu'il veut....et c'est ainsi...réfléchissez Lavandouraines et lavandourains avant les prochaines élections et si le Lavandou vous intéresse posez vous les bonnes questions!!!
B
Ainsi le maire du Lavandou emboîte le pas à celui de Bormes : logements sociaux, village de retraités, animations de patronage ( l'activité de Bormes ressemble à celle d'une maison de retraite). Quelle imagination ! quel avenir ! les jeunes lavandourains vont apprécier ce que leur prépare le littéraire Bernardi déjà si vieux avant l'âge !
Répondre
P
FAUX. à Bormes hier, nous avons eu droit aux "Harley" et oui! nous n'avons toujours pas compris le rapport avec la fête du mimosa, si ce n'est que nous en avons eu plein les oreilles, bruits de moteurs au maximum, sirènes, bref la décadence totale, Saint Tropez n'en veut plus (et pour cause !) Bormes les récupère! donc Bormes ne pense plus au calme de son si beau village, non ! avant les chars, avec leurs propres musiques et animations, si appréciés depuis tant et tant d'années, il nous été infligé ce triste spectacle, et que dire pour notre audition ? il n'y a plus de majorettes en France ?

Nous sommes sociaux !

Articles récents