Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Dette record à l’UMP ou au Lavandou ?

Publié par France GALLOIS sur 15 Juillet 2014, 15:07pm

Catégories : #Finances

Leur point commun l’endettement. UMP : 385 €/ militant. Le Lavandou : 2.700 €/ habitant (en réalité +/- 5.500 €/contribuable). En matière de dette, certains chiffres sont à relativiser. Ainsi une dette de 79 millions € à répartir entre les 205.000 militants de l’UMP n’est en rien comparable à celle de la commune du Lavandou cumulant (+ ou -) 16 millions € depuis 20 ans sur le dos des 5.356 administrés (dont seulement 54,5 % sont imposables, soit environ 2.900 contribuables). Malgré l’excuse de l’héritage Faedda (1977-1995) et les contorsions mathématiques du maire (UMP) en place depuis 4 mandats, la dette pèse des intérêts déraisonnables (+/- 467.00€ en 2014) – sauf pour les prêteurs - qui obèrent les investissements structurants au profit du fonctionnement courant. Une sorte de « revolving » en continu depuis 1995 avec pour unique recette le tourisme, de plus en plus cahotante ! dette2.jpgEt pourtant, à revenu fiscal national de référence (+/- 24.000 €), le contribuable lavandourain paie en moyenne trois fois plus d’impôts (3.340 € contre 1.100 € en moyenne nationale). La bronca médiatique contre la gestion UMP passe facilement sous silence les frasques comptables des encartés locaux dont les postures n’intéressent plus personne (surtout pas les contribuables concernés). Pourtant, il faudra bien sortir un jour de cette dette, avant de l’abandonner aux générations futures (celle du Lavandou courre déjà jusqu’en 2027, à condition de stopper cette machine infernale). A bien scruter les dernières menteries électorales - de Regain à l’opposition - personne n’a proposé de solution miracle. La résignation locale rejoint la loi du silence. Quant au magicien de service, qui n’a d’autre choix que de se jeter à bras ouverts dans l’intercommunalité si longtemps reniée, il lui reste à vendre les derniers bijoux de famille pour payer ses 220 employés municipaux (780.000 €). La dette ne lui est apparue que sous les coups de boutoir de l’opposition lors de son…deuxième mandat. Un député a proposé dernièrement que la comptabilité publique d’une commune soit annexée aux contrats de vente immobilière afin d’éclairer les acheteurs sur la fiscalité locale. L’idée a vite été retoquée afin de ne pas pénaliser les communes surendettée où la tutelle du préfet n’est jamais très loin. Jusqu’ici les manipulations comptables ont bien masqué la réalité, sauf quand la Cour des comptes s’y colle. Cependant, la grande différence entre le Lavandou et l’UMP, est que si l’un  peut toujours accroitre son nombre de militants et/ou ses cotisations; l’autre, augmentant sans cesse sa fiscalité, a du mal à retenir l’exode de ses habitants…( la recette annuelle des taxes locales communales est passée de 4,4 millions € à 8,1 millions € de 1995 à 2007). C’est ce que l’on appelle une "gestion approximative" à forte hausse fiscale.
 

Avertissement ! La recrudescence du mécontentement local nous oblige à filtrer les commentaires sans remettre en cause le droit d'expression. Si votre anonymat est respecté, votre IP reste stockée dans notre serveur. Merci de rester responsables et prudents dans vos propos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents