Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Port Cros : la position d'Olivier Gritti

Publié par Lavandou Tribune sur 20 Mai 2011, 19:31pm

Catégories : #Environnement

Vote de mi-mandat sur une question où Gil Bernardi espère un plébiscite, c'est possible. Choix du sujet de préférence à une autre question tout aussi fondamentale mais sur laquelle il risquait d'être mis en minorité, entre l'intercommunalité à l'Est ou à l'Ouest, c'est  probable. Il n'en demeure pas moins vrai que l'extension du Parc National de Port-Cros est une question majeure pour la commune et ne peut être prise à la légère. Pas de combat d'arrière-garde. La question est posée, le référendum aura lieu, l'heure n'est plus de savoir si c'est bien ou non, mais de  parler du fond. En tant qu’ancien leader de l’opposition municipale, je me suis, par le passé, suffisamment opposé à Gil Bernardi, pour pouvoir affirmer  sans être taxé de complaisance, que, sur le sujet du référendum, je défends sa position du NON à 200%. Aujourd’hui ce n’est pas l’ancien élu qui écrit, mais le descendant  de familles lavandouraines viscéralement attachées à leur patrimoine, que l’on a peu entendu jusqu’ici.
Mes arrières grands-parents faisaient du charbon de bois sur Port- Cros à la fin des années 1800. Mon arrière-grand-mère y est tombée enceinte de mon grand-père en 1904. L’amour, le respect des iles  s’est transmis de génération en génération jusqu’à mes enfants, qui  écoutent leur grand-père, l’écrivain Claude GRITTI, leur narrer l’histoire de leur terre, leur histoire. Des familles comme la  mienne, le Lavandou et les communes environnantes en comptent beaucoup. Il nous est aujourd’hui particulièrement insupportable que des nouveaux amis de ces iles, de nos iles, aussi éminents soient-ils, qui parfois ne les connaissaient pas il y a quelques années, qui pour certains s’y sont acheté à prix d’or un petit coin de paradis que d’autres avaient préservé, s’arrogent le droit de nous faire la leçon  et se posent en chantre du développement durable. Les gardiens du temple, ont toujours été les familles locales que ce soit sur terre ou sur mer. C’est grâce à elles que l’on qualifie  aujourd’hui nos iles de joyaux. Aucune de ces familles, aucun de ces gardiens ne se retrouve aujourd’hui dans un Conseil d’Administration du Parc qui leur préfère  une vedette de télé jamais présente, ou des citadins en mal  d’exotisme, protecteurs d'intérêts particuliers. Tous les lavandourains sont de fervents défenseurs du Parc National  de Port-Cros, …à Port-Cros ! Nous disons simplement que le Lavandou  et les autres communes littorales, n’ont pas vocation à intégrer cette ère sanctuarisée. Il n’est pas acceptable de laisser le Parc pénétrer nos foyers. Voilà pour la forme.
Concernant le fond, l’histoire a été sûrement volontairement menée à l’envers. Si on vous disait, "signe en bas de la page blanche, on la  remplira après", signeriez-vous ? Vous diriez à n’en pas douter, commence par remplir la page, après on verra si je signe. C’est exactement cela qui se passe pour le Parc. On nous dit, adhérez, et  si la charte que l’on va élaborer en commun ne vous convient pas, vous sortirez. Or le hic, c’est que l’entrée de façon pérenne et  définitive est inscrite dans la loi, la sortie du périmètre n’est  prévue nulle part. Pour être plus précis, la loi nous permet de ne pas adhérer à la  charte, mais nous interdit de sortir du périmètre qui sera régit... par la charte. C'est pour cela que contrairement à ce que certains disent, le référendum proposé a du sens et est indispensable aujourd'hui, car les décrets nous incluant dans le périmètre ne sont pas encore signés. Après il sera trop tard, nous ne pourrons plus sortir du périmètre et par voie de conséquence obligé d'appliquer la charte le  régissant, même si nous ne sommes la refusons. Si vous êtes dans un pays dont vous n'acceptez pas les lois, vous  dites je quitte le pays, mais si on vous empêche de partir, vous êtes  bien obligé d'appliquer les lois de ce pays. Il faut donc arrêter de nous prendre pour des idiots en nous expliquant que nous aurons le choix. Deuxième argument développé par les pro-extension, "cela ne changera  rien pour vous". Si cela ne change rien, pourquoi alors se mettre  une administration de plus dans les pattes ? Enfin, on nous parle de la rédaction de la charte. Il est certain que  la première, élaborée avec les élus ne comportera aucune contrainte. Le problème, ce sont les révisions toujours plus restrictives qui interviendront tous les 3 ans, auxquelles les élus et leurs populations ne seront plus associés. Tout cela, ce n’est pas moi qui le dit, mais l’expérience d’autres communes qui sont intégrées dans des parcs depuis bien longtemps.
Quant au dialogue et à la concertation, j’étais présent avec une quinzaine de maires sur l’Ile du Levant lorsque Jacques Politi, Maire d’Hyères et 3 de ses élus ont appris par hasard qu’une partie de  leur territoire (l’Ile du Levant) avait intégré le Parc National sans qu’ils aient participé aux réunions ni n’en soient même officiellement informés, c'est dire le respect pour les représentants du peuple, nos  représentants. Ecrire ce texte aujourd'hui, ne fait pas de moi un anti-parc, un  bétonneur, un destructeur de la planète. Je reconnais le label, les  bienfaits de cette institution, mais pas dans des lieux qui n'ont pas vocation pour de multiples raisons à l'intégrer. Vous trouverez en  moi un défenseur farouche de son patrimoine, des ressources  naturelles, mais qui vit dans un village qui doit rester en  mouvement. Loi littoral, PPRI, PPRIF, espaces boisés classés, Natura  2000 en mer...sont autant de protections, parfois très  contraignantes qui garantissent le respect de notre environnement. Pour le reste, cela doit rester le choix des populations et de leurs  élus, c'est pour cela que je voterai NON dimanche. Pour ceux qui seraient tentés par le oui, car ils trouvent la mariée bien belle et bien docile, qu’ils se méfient des lendemains qui déchantent, il n’y aura pas de divorce possible.
Olivier GRITTI

Changement de position du maire d'Hyères. Var Matin 08-07-2011

Parc-national-Giran
Changement de position du maire d'Hyères. Var Matin 29-06-2011
2011-06-29-Var-matin.jpg
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P


Pour Port Cros !  Voila qu'il apprécie l'extension du parc de Port Cros, depuis qu'il en vise la présidence ! De qui se moque t'il ?  Tous les memes ! 



Répondre
L


ce périmètre est virtuel et ne correspond qu' a une zone de discussion. Vouloir en sortir le lavandou est aussi niais que d affirmer que Villetaneuse n'est pas dans la banlieue parisienne! On
verra bien ce que bernardi est capable de propose comme mesure de DD...à mon avis rien et le lavandou sera sorti du parc national...Tout sera bien qui finira bien :D Pendant ce temps, d autres
communes demandent à entrer ;)



Répondre
M


L'humilité ca existe chez vous ?



Répondre
O


C'est un peu pour éviter le genre de commentaire imbécile de "lavandourain", que je n'interviens pas dans la vie publique locale depuis 2008. Des commentaires émanant de personnes bien à l'abri
d'un pseudo, quand moi je signe tous mes textes, qui se permettent d'asséner des vérités sur des sujets qu'ils ne connaissent même pas, vérités qui s'avèrent être des raccourcis trompeurs ou
parfois même des idioties pures et simples. Pour infos, je fais mon métier, qui est entre autres, celui de conseil en communication auprès de collectivités et de leurs élus, ce qui me permet de
faire vivre mon entreprise, mes employés et ma famille. Je travaille donc avec des maires, dont certains sont proches de Gil Bernardi, comme Anne-Marie Coumarianos, au Rayol, François de Canson à
la Londe, .... mais aussi avec d'autres dont on ne peut pas dire qu'ils soient proches du Maire du Lavandou, comme Albert Vatinet à Bormes ou Alain Benedetto à Grimaud, .... et certains encore
qui ne savent pas que Gil Bernardi existe !! Je ne signe pas mes contrats en fonction des rapports qu'un Maire peut avoir avec Bernardi, mais dans les rapports que ces maires ont avec moi !
Concernant Hyères, j'ai dirigé la campagne électorale de Michel Pellegrino, sur le canton Hyères Est, élu de la majorité municipale, Michel Pellegrino qui en plus d'être un homme de très grande
qualité, est mon cousin. Pour sa première expérience en solo, il a tenu, eu égard à la confiance qui nous unit et à mon expérience des joutes électorales à ce que se soit moi qui dirige cette
première campagne. Une fois de plus, ma participation à la vie politique hyéroise n'a rien à voir avec les rapports entre Gil Bernardi et Jacques Politi. De plus, j'ai trop d'expérience dans la
matière pour savoir qu'en politique, copains un jour, pas copains toujours.


Je n'ai besoin de l'influence de personne pour avoir des avis sur ma ville, avis que j'assume, sur des dossiers que je connais et que j'ai étudié.


Le reste et les soi-disant vérités sur mon compte émises par certains vengeurs masqués, que souvent je ne connais même pas, ne me feront pas dévier de mes convictions ni de ma volonté de les
exprimer.


Quant au parc, on est pas d'accord, je pense pour ma part que c'est vous qui n'avez rien compris.



Répondre
L


Olivier Gritti n'est plus dans l'opposition municipale parce qu'il fait de la politique à Hyères, ce qui explique sa proximité affichée avec Jacques Politi, ami de Gil Bernardi. voir le blog
pellegrino2011.com, les mentions légales et le comité de soutien.


Quant au périmètre, il est virtuel. Le périmètre du Parc sera constitué en 2015 par les communes signataires de laCharte. Vous n'avez rien compris.



Répondre
O


Petites réponses : pourquoi je ne suis pas resté dans l'opposition? je me suis déjà exprimé longuement sur le sujet, en 2008, des opportunités professionnelles dans lesquels je m'étais beaucoup
investit m'ont amené à faire des choix au risque d'un côté de ne pas faire tout ce qu'il fallait pour gagner une élection, de l'autre de perdre mes entreprises avec toutes les répercutions
personnelles dramatiques que cela aurait eu. Malheureusement les journées n'ont que 24 heures. 


Deuxième commentaire, vous n'avez pas du bien me lire. On peut sortir de la charte, pas du périmètre sur lequel s'applique ....la charte. Donc une fois dans ce périmètre, qu'on la veuille ou non
on sera obligé de l'appliquer puisqu'elle régit le périmètre. C'est toute la subtilité ou la .... perversion de cette loi, vous faire croire que vous avez la main, alors que ce n'est pas le cas.


Troisième commentaire: le vote et le dépouillement sont insoupçonnables.


Quatrième commentaire, ici c'est le Lavandou et pas Port-Cros, d'accord avec vous, c'est bien pour que cela ne le devienne pas que l'on vote !



Répondre
K


@Olivier Gritti. Pourquoi n'êtes-vous pas resté dans l'opposition au Lavandou ?



Répondre
E


C'est bien d'écrire, mais lire est aussi un talent!


Vous dites : Or le hic, c’est que l’entrée de façon pérenne et  définitive est inscrite dans la loi, la sortie du périmètre
n’est  prévue nulle part.


Mais c'est faux. La charte est revisable et le lavandou en sortira si il n a pas de benefices à y etre...Par contre,
on ne rentre plus jamais si on a raté la premiere entree. fau pas rater la marche :)







Répondre
J


qui compte et qui dépouille? la bande au maire?



Répondre
C


test au pas je n'irai pas voter rien à foutre de ces histoires de port cros ici c'est le lavandou un point c'est tout !!!



Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents