Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Ensemble, sauvons le Lavandou !

Publié par Patrick Richard sur 1 Septembre 2022, 05:53am

Catégories : #Tourisme

L'autisme de la majorité municipale au Lavandou laisse perplexe.
Pourtant partout la question est posée de réguler le flux effrayant du tourisme de masse dans le Var. Non pas que le tourisme ne soit pas le bienvenu dans l’économie locale mais qu’il convient de le lisser tout au long de l’année et de prendre des dispositifs sur les pics de fréquentation.
L’auguste président du Syndicat des Communes du Littoral Varois (SCLV) s’est bien gardé d’aborder le sujet lors de sa dernière Assemblée Générale de petits fours, focussé depuis 30 ans sur le trait de côte qui réduit ses plages malgré digues, excavation de sable, barrages géotextiles, vaine éradication du courant Ligure... Il n'a rien vu de la flore et de la faune marine en extinction, de la température de la mer (+5°C), de la rareté de l'eau douce.
Normal : le président et le maire ne font qu’un au Lavandou, dont le cas est significatif du déséquilibre écologique varois face à l’argent facile du tourisme de masse.
En effet, faudra-t-il encore longtemps accepter cette façon de remplir les caisses publiques, rackettant les bidochons jusqu’à plus soif, fermant les yeux sur l'environnement que plutôt chercher comment rendre la vie plus agréable aux résidents qui font le choix du littoral varois ?
Au Lavandou, pouvons-nous accepter 80% de résidences fermées 8 à 9 mois de l’année et passer d’un village de 6.000 résidents à un Luna-park de 100.000 vacanciers en période de pointe ? A quoi riment tous ces équipements publics et les centaines d'agents municipaux hors saison ?
Ces questions sans réponse d’une majorité municipale satisfaite de sa gestion du tourisme, dont elle porte tout le déclin, crispe les citoyens dont l’horizon se couvre de bâtiments desquels il faudra bientôt signaler la direction de la mer.
Il est temps aux "élus" de travailler sur un tourisme responsable et une économie durable en regardant autrement ce que nous sommes vraiment en terme d’accueil et de service.
C’est aussi une question de courage et d’imagination : deux qualités absentes lorsque l’on refuse depuis 1995 tout ce qui vient de l’extérieur, claquant le bec à toute contestation, expulsant les sachants, usant l'argent public contre les lucides, méprisant les initiatives publiques.

Il fut un temps où l’hubris des lieux proclamait les Etats généraux du tourisme lavandourain pour bien moins que çà et s’emparer du pouvoir absolu.
A l’heure du démontage de l'éphémère carte postale lavandouraine, cette oligarchie d’une autre époque signe la fin de l'abondance et de l'insouciance.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Et pendant ce temps, la Londe les Maures acceuil NAVAL GROUPE qui va y investir 140 M€ pour crér un centre de drones et d'armes sous marines.<br /> F. de Canson, un maire qui ne mise pas que sur le tourisme.<br /> Au Lavandou nous préférons la piscine éphèmère et rénover la mairie...<br /> Chacun son truc.
Répondre
H
à fuir cette pompe à fric station raciste irrespectueuse des clients !
Répondre
@
Ech bestätegen dëst Gefill fir wéi e Parasit behandelt ze ginn
K
ENFIN C'EST LA DÉCRUE SUR LES PLAGES ET LE SOURIRE REVIENT UN PEU AUX LAVANDOURAINS SAUF QUAND LES COMPTES DE L'INUTILE PISCINE ET DES FANTAISIES MUNICIPALES SERONT CONNUS APRES LA TAXE FONCIERE
Répondre
L
je souscris à TOUT ce qui est dit, et je m'amuse de voir que le terme que j'ai lancé il y a allez 5 à 6 ans (voir plus!) sur cette même tribune, "bidochons" est repris à l'unanimité, alors qu'à l'époque des grincheux, me l'avaient reproché !! comme quoi, j'étais en avance !! en jugeant ce tourisme envahisseur
Répondre
L
Quel bonheur de retrouver votre plume…<br /> Sur le tourisme de masse je partage tout. Cette mairie a vendu son âme aux promoteurs et particuliers de tous poils qui veulent surfer sur la bulle immobilière des gros sous pratiques qui finira par nous détruire. Regardez ce qu’est devenu st Tropez le modèle d’excellence du maire du Lavandou et de ses amis inutiles du syndicat des flibustiers de la côte. Il n’a rien entrepris vers la mer se contentant de ratisser ses plages, agrandir son garage à bateaux, martyriser les commerçants, surfer sur les caprices d’un tourisme cannibale de la beauté du site… jusqu’à faire une piscine d’eau douce sur la plage face à la mer salée, un comble d’imbécilité bien emballé dans le discours de sauver les enfants de la noyade. Je n’évoque pas ici les dizaine de millions d’euros gaspillé dans un cinéma qui se meurt, une villa Théo reculée du public, la rénovation d’une mairie dans une époque où il faut resserrer les dépenses publiques et se regrouper en intercommunalité et optimiser les emplois municipaux. Visiblement au Lavandou on marche sur la tête et la décentralisation n’a pas été une réussite dans ce var de la combine
Répondre
@
Pistes à suivre au lavandou: le stationnement payant des 2 roues ; supprimer les indemnités du conseil municipal et surtout du maire qui coute une petite fortune; taxer les grosses en short qui nuisent à l'image jet-set ; doubler le stationnement des voitures de luxe ; faire payer le stationnement sur la place de la mairie réservée pour qui ? taxer aussi les mauvaises odeurs des touristes mal lavés faute d'eau douce pas chère... récompenser les vertueux qui ramènent leurs saloperies devant la mairie; créer une ligne gratuite et multilingue des amis du maire avec primes de délations; supprimer toutes les animations... cette boite à connerie permettra à la commune de sauver son opulence

Nous sommes sociaux !

Articles récents